Selon le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, 20 millions de Français ont déjà ouvert un Dossier Pharmaceutique (DP). Le DP rassemble, pour chaque bénéficiaire de l’assurance maladie qui le souhaite, tous les médicaments (prescrits ou conseillés par un pharmacien) qui lui ont été délivrés au cours des 4 derniers mois.

Vingt millions de Français ont ouvert un DP (17% de ceux à qui le DP est proposé, refusent d’en ouvrir un), dont 3,3 millions de patients de moins de 16 ans et 6,1 millions de patients de 60 ans et plus. Ce qui représente 900 DP ouverts en moyenne par officine (en moyenne, une pharmacie dessert 2 800 habitants).

Le Dossier Pharmaceutique (DP), mis en oeuvre par le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP), rassemble, pour chaque bénéficiaire de l’assurance maladie qui le souhaite, tous les médicaments (prescrits ou conseillés par un pharmacien) qui lui ont été délivrés au cours des 4 derniers mois. Grâce au DP, le pharmacien peut vérifier que certains médicaments ne font pas double emploi ou qu’il n’y a pas de risque d’interactions dangereuses.

En avril 2012, l’Ordre des pharmaciens dénombre 21 600 officines équipées en métropole et dans les DOM, soit 94,5% (dont 6 départements couverts à 100%) ; 19 pharmacies expérimentales de facultés de pharmacie équipées.

Depuis le démarrage, l’Ordre a dénombré un milliard de médicaments dispensés et inscrits dans les DP des patients, dont 50 millions de médicaments non remboursés . Le budget annuel du DP est d’environ 3,4 millions d’euros par an. En 2011, le coût a été de 0,19 € par dossier, soit -33% par rapport à l’année précédente.

 70 000 modifications de traitement par an

L’Ordre dénombre 750 000 consultations quotidiennes dont 35% bénéficient d’un partage d’information entre officines ; 70% les jours de garde. Il estime aussi qu’en 2011 grâce au DP 810 000 modifications de traitement ont été réalisées. Par ailleurs, au cours du trimestre écoulé depuis la dernière vague de déremboursements survenue le 1er décembre 2011, 18 000 traitements ont été modifiés grâce au DP sur des médicaments non remboursés, soit un rythme estimé de 70 000 modifications de traitement par an sur des médicaments non remboursés .

Le DP dans les PUI : un grand pas pour la coordination ville-hôpital

Depuis le 29 décembre 2011, l’article L.1111-23 du Code de la santé publique prévoit que les pharmaciens exerçant dans une pharmacie à usage intérieur (PUI) peuvent dans les mêmes conditions que les pharmaciens d’officine consulter et alimenter le DP.

« C’est un grand pas pour la coordination ville-hôpital ! » indique Isabelle Adenot. Elle ajoute : « Aujourd’hui, les pharmaciens souffrent d’exercer dans deux espaces de santé cloisonnés. Demain, pour améliorer la sécurité des patients qui le désirent, les pharmaciens auront une vue globale de leurs traitements en cours. Le DP permet cette évolution majeure ».

Pour les patients qui le souhaiteront, les pharmacies hospitalières pourront partager l’information avec les officines de ville et réciproquement. Ce qui permettra de favoriser et sécuriser la prise en charge personnalisée du patient, de renforcer la coordination des soins entre ville et établissements de santé ou entre établissements de santé ; et de faire bénéficier les pharmaciens hospitaliers du même système de réception d’alertes sanitaires que les officinaux.

A ce jour l’Ordre a reçu plus de 150 candidatures spontanées d’établissements de santé français pour être raccordés au DP dès l’année 2012.

 A titre expérimental : le DP accessible à certains médecins

Parce qu’il regroupe les médicaments de prescriptions médicales et de conseils pharmaceutiques (médication officinale), le DP est une source d’informations précieuses pour de nombreux professionnels hospitaliers notamment lors de la prise en charge d’un patient aux urgences ou en consultation pré-anesthésique et lors de l’accueil d’une personne âgée dans un service de gériatrie.

En vertu de la loi du 29 décembre 2011, une phase d’expérimentation conduite avec la DGOS sera donc lancée en 2012. Un décret doit prochainement fixer les conditions de l’expérimentation et de son évaluation.

Source : Ordre des pharmaciens

A Lire également

Médicaments : la liste des 59 produits « sous haut...  « Le Parisien » publie aujourd’hui la liste de 59 de ces molécules à risque, surveillées de près par l’Agence française de sécurité sanitaire des pro...
Les personnes âgées prennent trop de médicaments... Le quotidien Libération révèle les résultats d'une étude menée par l'hôpital parisien Georges Pompidou qui montre que 90 % des plus de 80 ans consomme...
Le Palmarès des 50 médicaments les plus recherchés... Le portail de vente en ligne de produits de santé 1001Pharmacies.com a révélé lundi  les résultats de son premier "baromètre sur le classement des méd...
Les pharmaciens d’officine vont être rémunérés pou... Dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, les trois syndicats représentatifs des pharmaciens (FSPF, USPO, UNPF) ont signé à l’unanimité avec l’Assuran...
Sécu: « alerte aux nouveaux déremboursements » de ... Selon le CISS (collectif interassociatif sur la santé), la FNATH (association des accidentés de la vie) et l'UNAF (Union des associations familiales),...
Homéopathie: 36% des Français utilisent régulièrem... Selon une enquête d'opinion réalisée par l'institut Ipsos pour le laboratoire Boiron, 36% des Français déclarent utiliser "de temps en temps" ou "très...
L’assurance maladie souhaite 2,2 milliards d... Selon un rapport que s'est procuré mardi l'AFP, l'assurance maladie propose près de 2, 2 milliards d’économies en 2012. Parmi les pistes avancées : ...
Arthrose : un guide pratique et illustré Jérôme Auger et Francis Berenbaum, spécialistes de l’arthrose, réunissent leur expérience dans cet ouvrage pratique et illustré. Ils répondent à l’ens...
Plus de 3 000 maladies rares n’ont pas encore de t... En France, une maladie est déclarée rare si moins de 30 000 personnes en sont atteintes. On dénombre environ 7 000 maladies rares, dont 80% sont d’ori...
Médicaments : un pictogramme pour renforcer l’info... Le Ministère des solidarités et de la santé a annoncé l’entrée en vigueur du pictogramme "femmes enceintes". Ce pictogramme, décliné en 2 modèles sera...
Le nombre de pharmacies diminue à nouveau en Franc... L’Ordre national des pharmaciens vient de publier le recensement annuel des pharmaciens au 1er janvier 2012. Les pharmacies sont toujours bien réparti...
Nouvelle saisie record de faux médicaments L’opération internationale « PANGEA V », destinée à lutter contre la vente illicite de médicaments sur Internet, a impliqué cette année 100 pays dont ...
Parabènes: près de 400 médicaments en contiendraie... Selon Le Monde, près de 400 spécialités pharmaceutiques contiendraient des parabènes. Cette liste publiée par le quotidien du soir survient en plein d...
Les médicaments contenant de la codéine désormais ... Agnès Buzyn, la ministre des Solidarités et de la Santé, a signé le 12 juillet 2017 un arrêté à effet immédiat inscrivant tous les médicaments contena...
Retraits de plusieurs lots de médicaments des labo... L’Afssaps indique avoir procédé le 10 janvier au retrait des spécialités exploitées par la société Alkopharm dont "l’indisponibilité immédiate n’aura ...
Pratique : avant les vacances, pensez à ouvrir un ... Le Dossier Pharmaceutique (DP) est encore peu connu du public. Ce sont les pharmaciens d’officine et leurs équipes qui proposent ce service gratuit qu...