Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, s’est félicité de la publication au Journal officiel de plusieurs textes relatifs à l’installation de jeunes médecins dans les territoires isolés : la création de contrats de praticiens territoriaux de médecine générale et le renforcement des contrats d’engagement de service public.

Ces mesures incitatives, votées en loi de financement de la sécurité sociale pour 2013, font partie des douze engagements du Pacte territoire santé. Ce plan, lancé par la ministre fin 2012, est un instrument de lutte contre les déserts médicaux et s’inscrit dans la politique du Gouvernement pour améliorer l’accès aux soins sur l’ensemble du territoire. Il se déploie progressivement sous la conduite des agences régionales de santé.

Mise en place de praticiens territoriaux de médecine générale (PTMG)

Ce dispositif  permet de faciliter l’installation des jeunes médecins généralistes, non encore installés ou installés depuis moins d’un an, dans les zones qui se caractérisent « par une offre médicale insuffisante ou des difficultés dans l’accès aux soins ».

Il offre en effet à ses bénéficiaires, pendant une durée de deux ans, un complément aux revenus tirés des activités de soins de manière à garantir un revenu net mensuel de 3640 €. De même, des avantages en matière de protection sociale seront consentis aux bénéficiaires : un complément de rémunération forfaitisé sera versé pendant trois mois en cas d’arrêt maladie ou pendant toute la durée d’un congé de maternité, répondant ainsi à une forte attente des professionnels. En contrepartie, les bénéficiaires s’engagent, par contrat, notamment à respecter les tarifs opposables et à participer à la permanence des soins ambulatoires. Ainsi, en 2013, 200 contrats de PTMG sont proposés, selon une répartition par région fondée sur les caractéristiques de l’offre de soins.

Un dispositif amélioré pour les étudiants et les internes en médecine

Le contrat d’engagement de service public ouvre droit pour les bénéficiaires à une allocation mensuelle de 1 200€ bruts pendant leurs études. En contrepartie, ces jeunes professionnels en formation s’engagent à exercer dans des territoires identifiés comme fragiles par les agences régionales de santé.

De plus, face à l’hétérogénéité de la répartition des dentistes sur le territoire, le dispositif de contrat d’engagement de service public est également élargi aux étudiants en odontologie qui pourront ainsi, en contre partie de l’allocation mensuelle durant leurs études, renforcer l’offre de soins dentaires là où elle est quantitativement insuffisante..

“Ces deux dispositifs, qui ont fait l’objet d’une large concertation avec les représentants des étudiants et des jeunes médecins, sont le fruit d’une étude détaillée des freins pratiques à l’installation. Ils participent à l’amélioration de l’accès aux soins, qui doit être égal pour chacun de nos concitoyens”, estime le ministère dans un communiqué.

A Lire également

Google, un outil incontournable pour les patients&... Selon le baromètre« Web et Santé » Hopscotch-Listening Pharma, 96% des médecins interrogés utilisent le moteur de recherche Google pour chercher de l’...
80% des patients consultent leur médecin traitant ... La Drees vient de publier dans son édition d’octobre de Dossiers solidarité santé les résultats d’une enquête réalisée en 2007 sur le parcours de soin...
Autisme : un diagnostic parfois difficile à poser Selon un sondage OpinionWay réalisé pour Autisme France et Autistes Sans Frontières, le corps médical sous-estimerait  le nombre d’enfants touchés. ...
Sécu : qui sont les plus gros fraudeurs ? Selon un rapport de la Délégation nationale à la lutte contre la fraude sur les arnaques à l’Assurance maladie, 149,4 millions d’euros de fraudes ont ...
Médecins : les dépassements d’honoraires toujours ... Selon une étude de l’Observatoire citoyen des restes-à-charge en santé*, plus de 2,8 milliards d’euros ont été facturés en 2014 aux patients au-delà d...
La généralisation du tiers payant chez les médecin... Dans une entretien accordé au quotidien Libération, la ministre de la Santé a présenté les mesures de la stratégie nationale de santé qu’elle doit pré...
Médecins: une démographie toujours préoccupante en... Le Conseil National de l'Ordre des Médecins a rendu public la 5ème édition de son Atlas de la démographie médicale française qui souligne l'écart croi...
28% des actes médicaux ne seraient pas justifiés s... Un sondage TNS pour la Fédération hospitalière de France (FHF), relayé mercredi 4 juillet par Le Figaro, montre que seuls 72% des actes médicaux prati...
Les cliniques et hôpitaux privés réalisent 60% des... Selon le premier rapport d’activité des 1100 cliniques et hôpitaux privés que représente  la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP), le secteur ...
Semaine du Rythme Cardiaque: pensez à prendre votr... A l'occasion de la Semaine du Rythme Cardiaque qui se déroule du 3 au 9 juin, 900 médecins se mobilisent dans 17 villes en France pour détecter des fi...
Vaccins : plus de 8 Français sur 10 les jugent ... Une enquête Odoxa réalisée pour la MNH, France Inter et Le Figaro révèle que plus de 8 français sur 10 estiment les vaccins utiles et efficaces et cel...
Les stéthoscopes vont-ils disparaître du cou des m... Selon le Dr Jagat Narula, professeur de cardiologie à l'école de médecine de Mount Sinai (New York, USA), le stéthoscope pourrait bientôt disparaitre ...
Médecins : qui va assumer la facture des dépasseme... L’UFC-Que Choisir s’alarme ce lundi des négociations conventionnelles en cours de finalisation entre médecins et Assurance maladie, qui réactivent le ...
Des médecins réclament une revalorisation des visi... Le syndicat de médecins généralistes, MG France, a indiqué vendredi qu'il souhaitait une revalorisation du tarif de la visite à domicile de 33 à 56 eu...
Des mesures pour faciliter l’installation de... Pour favoriser l'installation de nouveaux médecins, le Gouvernement permet aux personnes qui n’ont pas soutenu leur thèse dans les temps d’exercer la ...
Lutte contre les déserts médicaux : Marisol Tourai... Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, a présenté jeudi à Dijon, le second volet de son plan pour ...