Mieux prendre en charge les cancers de la personne âgée en rapprochant des disciplines jusqu’alors séparées, créer un nouveau savoir fondé sur le partage de culture et d’expertise entre les métiers de la cancérologie (oncologue médical, radiothérapeute, chirurgien, ..) et les gériatres. Telle est l’ambition des nouvelles unités de Coordination en Onco-Gériatrie (UCOG).

Il en existe 15 en France. Celle de Nice est rattachée au pôle de Gérontologie du CHU. Copilotée par le Pr Olivier Guérin, gériatre, pour le CHU et le Dr Eric François, oncologue, pour le Centre de Lutte contre le Cancer Antoine Lacassagne (CAL), elle répond à l’appel à projet de l’Institut National du Cancer qui en assure le financement pendant 3 ans.

L’UCOG développe une action coordonnée des ressources gériatriques et cancérologiques au sein du bassin de soins Provence-Alpes-Côtes-d’Azur (PACA) Est. Elle implique une collaboration étroite entre le CHU de Nice, le Centre Antoine Lacassagne, les réseaux gériatriques (CRONOSS, RESOP 06, Réseau EHPAD Recherche) et les réseaux de cancérologie (ONCAZUR/ONCOPACA Corse).

Le cancer, une pathologie du sujet âgé

Aujourd’hui, près d’un tiers des cancers surviennent après 75 ans et on estime qu’en 2050, 1 cancer sur 2 sera diagnostiqué chez les patients de plus de 75 ans. Un tiers des décès par cancer survient dans la tranche d’âge 75/84 ans. Or, cette classe d’âge est plus souvent exclue des essais thérapeutiques et particulièrement exposée aux risques de sous ou sur-traitement.

L’Onco-gériatrie assure à tout patient âgé atteint de cancer, une prise en charge adaptée.

Parce qu’il est essentiel de mieux connaître les spécificités des cancers chez les personnes âgées pour améliorer les réponses aux besoins croissants de cette population, l’onco-gériatrie favorise collaboration active entre oncologues, gériatres, médecins généralistes et plus largement l’ensemble des acteurs de santé impliqués dans l’évaluation de l’état du patient et la conduite du traitement.

A Nice, l’UCOG est placée sous la responsabilité du Dr Rabia Boulahssass

Opérationnelle depuis le 1er avril 2012, elle a pour mission d’améliorer la prise en charge des patients âgés atteints d’un cancer :

– Mieux adapter les traitements par des décisions conjointes oncologues-gériatres.

– Promouvoir la prise en charge des patients âgés atteints de cancer dans la région afin de la rendre accessible à tous.

– Contribuer au développement de la recherche en Onco-gériatrie, notamment en impulsant des collaborations interrégionales.

– Soutenir la formation et l’information en Onco-gériatrie.

L’équipe est mobile. Elle assure des consultations avancées sur tous les sites du CHU et du CAL, sur demande des praticiens (oncologues, spécialistes d’organes) pour évaluer les patients de plus de 70 ans, atteints d’un cancer au moment de la prise de décision thérapeutique.

Les patients sont également reçus en consultation à l’hôpital Cimiez, et l’équipe peut aussi organiser des hospitalisations de jour pour les patients les plus fragiles.

La recherche, partie intégrante du dispositif

L’onco-gériatrie encourage l’inclusion de personnes de plus de 75 ans dans les essais cliniques en Cancérologie.

Source : Réseau CHU

A Lire également

Expo photo : les résidents de gériatrie se font ti... L'exposition photographique "Visages de la Bâtie", c’est 13 "Visages de La Bâtie" qui rappellent que les hôpitaux sont aussi des lieux de résidence po...
Lancement de l’opération + de Vie, le 1er octobre ... La Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France lance, le 1er octobre 2013, la 17ème édition de l’opération + de Vie. Madame Bernadette Chirac, Prés...
Gériatrie : des accueillants familiaux de courte d... Chez les personnes âgées, les journées vécues dans un environnement étranger augmentent les risques de pertes de repères. Dans le Gard, l’association ...
La gériatrie mobile au service des personnes âgées... L'hospitalisation des personnes âgées liée à une pathologie visible révèle généralement d'autres maux sous-jacents : dénutrition, perte d'autonomie......