Le “cannabis médical”, qu’est-ce que c’est ? Depuis juin 2013, les médecins français ont à nouveau le droit (perdu dans les années 1950) de prescrire des médicaments à base de cannabis. Aux États-Unis et en Europe, des structures légales se mettent en place pour permettre aux malades d’accéder à ces médicaments, ainsi qu’au cannabis lui-même. A ce jour, 20 états américains l’ont déjà légalisé pour les patients munis d’un simple certificat médical.

Le cannabis médical

Depuis des siècles, les peuples ont fait un usage médical du chanvre et du cannabis. Aujourd’hui, l’industrie pharmaceutique développe des médicaments à base de cannabinoïdes qui s’appuient sur une nouvelle vague d’études. Mais l’information sur le sujet reste faible, même parmi le corps médical. Malgré des résistances encore très fortes, les législateurs commencent pourtant à entendre les malades et à leur accorder la possibilité de recourir au cannabis pour se soigner. Des associations s’organisent pour en donner l’accès à ceux qui en ont besoin.

Le livre “Cannabis médical” fait le point, avec de grands spécialistes internationaux, sur les enjeux médicaux et sociétaux, les diverses législations, les avancées thérapeutiques, les nouvelles spécialités pharmaceutiques et les moyens de les obtenir. Sans manquer  d’humour, il offre à la fois un bilan des connaissances scientifiques et une foule de renseignements pratiques. Il permettra à tout un chacun de se repérer sur une scène en pleine évolution, et de cerner les enjeux cachés de la prohibition du cannabis, alors que trois États américains viennent de légaliser le cannabis “récréatif” (qui sera distribué par des magasins d’État).

Cannabis MédicalCe livre comporte également un annuaire professionnel remis à jour chaque année, le CannaScope, qui recense les adresses, les sites Web, les salons, les festivals et plus de 250 contacts professionnels

“Cannabis médical : du chanvre indien au THC de synthèse” de Michka & Collectif chez Mama Editions
Livre de 304 pages couleurs – Complete Edition
Parution le 12 décembre 2013