Gymnastique douce, atelier de marche, suivi à distance personnalisée par un éducateur sportif spécialisé… Le CHU de Rennes encourage les patients atteints d’un cancer à pratiquer une activité physique adaptée et propose des programmes personnalisés d’exercices individuels et collectifs encadrés animés par un éducateur sportif.

Ainsi toute personne suivie à l’Institut Régional de Cancérologie de Rennes (Centre Eugène Marquis, CHU, Clinique mutualiste la Sagesse) peut, après accord de son médecin, bénéficier d’un programme de réentrainement à l’effort adapté à son état de santé dispensé par l’unité de médecine du sport du CHU de Rennes. A la clé un bénéfice thérapeutique : la reprise de contact avec un corps que la maladie et les médicaments fatiguent permet de se sentir mieux, d’atténuer la sensation de fatigue liée au cancer. Enfin, le fait de mobiliser régulièrement son corps peut même diminuer le risque de récidive notamment pour les cancers du sein et du côlon. À l’inverse, la sédentarité a été identifiée comme un facteur de risque pour certains cancers.

Cette initiative, portée par le Centre de Lutte Contre le Cancer (CLCC) Eugène Marquis et le CHU de Rennes, avec le soutien financier du comité d’Ille et Vilaine de la ligue contre le cancer, s’inscrit dans la continuité du programme de réentrainement à l’effort développé depuis 2008 par l’unité de médecine du sport pour les patients atteints d’une maladie chronique.

Concrètement, les aptitudes physiques du patient adressé par son oncologue au service de médecine du sport du CHU sont évaluées par une équipe médico-soignante. En fonction du bilan médical, des thérapeutiques en cours, des souhaits et besoins de l’intéressé, un programme d’activités physiques adapté (intensité, fréquence des exercices…) est proposé. Un éducateur sportif, formé spécifiquement à l’activité physique adaptée, anime le programme personnalisé autour d’exercices individuels et collectifs encadrés. Il assure également un suivi à distance du patient par téléphone ou messagerie électronique de manière hebdomadaire ou mensuelle, en lien étroit avec la médecine du sport. Le médecin traitant est régulièrement informé de l’évolution de son patient.

Autre avantage : les ateliers collectifs de réentrainement mettent en relation le patient avec des personnes aux parcours similaires. En gagnant en résistance à la fatigue et aux effets secondaires de traitements parfois lourds, il renoue avec une vie sociale plus riche et recouvre une certaine autonomie dans sa vie quotidienne.

Aujourd’hui, plus de 100 patients bénéficient d’un accompagnement de la médecine du sport du CHU de Rennes dont 70 % sont atteints d’un cancer. L’arrivée d’un second animateur sportif, dont le poste est financé par la Ligue contre le cancer (comité d’Ile et Vilaine) pendant 2 ans, permettra de répondre à une demande croissante des patients et de leurs médecins.

Source : CHU Rennes – www.reseau-chu.org

A Lire également

Journée Mondiale contre le Cancer : France Télévis... Parce qu'une Journée mondiale contre le cancer ne suffit pas, la Ligue contre le cancer et France Télévisions s'allient pour informer, conseiller, aid...
Election de Miss Brésil France : soirée caritative... La 1ère édition de Miss Brésil France se déroulera le Samedi 21 Septembre 2013 au Carrousel du Louvre, à Paris ! Cette grande soirée caritative brésil...
Cancer : 7,5 millions de décès dans le monde par a... Selon les derniers chiffres recensés par l'OMS, le cancer est à l'origine de plus de 7,5 millions de décès par an (chiffres 2008), soit 13% de la mort...
Star Wars : maître Yoda se lève contre la cancer a... Toutes les deux secondes, un article Star Wars est vendu sur eBay ! Pour célébrer la future sortie de l'intégrale de la Saga Star Wars en Blu-ray, les...
30 000 sourires contre le cancer Save the date : Du 6 octobre au 14 décembre 2014, Sigvaris lance l’opération « 30 000 sourires contre le cancer » à l’occasion de ses 150 ans. Objecti...
Cancers et tumeurs neuro-endocrines : journée mond... «Les tumeurs neuro-endocrines, si vous ne les soupçonnez pas, vous ne les détectez pas» : c'est le slogan choisit par l’APTED (Association des patient...
Octobre rose 2013 : mobilisation en faveur du dépi... Octobre rose est le mois de mobilisation nationale contre le cancer du sein avec des actions organisées en région et une mobilisation de toutes les as...
AVC, cancer, diabète… : 16 millions de décès... Maladies cardiaques ou pulmonaires, accident vasculaire cérébral, cancer ou encore diabète... L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) vient de publi...
La journée mondiale du Lymphome se déroule le 15 s... La Journée Mondiale du Lymphome s'est tenue ce dimanche 15 septembre 2013 pour la 7ème année consécutive en France. Le lymphome est le 1er cancer chez...
Cancer : les inégalités persistent deux ans après ... Les résultats de l’enquête «Cancer : la vie deux ans après le diagnostic», présentés par l’Institut national du cancer (INCa) et l’Inserm, soulignent ...
CHU Amiens : 1ère Journée de Cancérologie La prévention, le soin et la recherche en cancérologie constituent un défi de santé publique majeur, et plus encore en Picardie qui voit sa population...
Les cancers à prédisposition génétique inquiètent... Cancer héréditaire, cancer d'origine génétique, prédisposition au cancer... toutes ces expressions mal maîtrisées des Français sont source de stress. ...
Cancers en France : l’INCa publie son état des lie... Alors que se déroule la journée mondiale contre le cancer, l’Institut National du Cancer (INCa) vient de publier son bilan annuel sur les cancers en F...
Côlon Tour 2015 : la Ligue contre le cancer repart... Pour rappeler l'importance du dépistage pour les personnes âgées de 50 à 74 ans et pour présenter le nouveau test de dépistage (prévu en avril 2015), ...
Cancer : ≪ Une Jonquille pour Curie ≫ du 19 au 24 ... Durant toute une semaine, du 19 au 24 mars 2013, l’Institut Curie met en place un grand événement de mobilisation solidaire contre le cancer. Elle inv...
Téléphone mobile et cancer : les Français n’ont pa... Bien qu’ils soient classés comme "cancérogènes possibles" par l'OMS, les Français n’ont pas peur de leurs téléphones portables. Selon un sondage Obea/...