L’asthme est défini comme une maladie respiratoire chronique. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, l’asthme touche environ 235 millions de personnes dans le monde, et en particulier les enfants, où elle représente la maladie chronique la plus courante.

Qu’est-ce que l’asthme ? Quels sont les traitements existants et sont-ils pris en charge par l’Assurance maladie et la mutuelle santé ? Humanis vous informe.

L’asthme : définition

L’asthme est défini comme une maladie chronique des bronches. La gravité et la fréquence peuvent varier d’une personne à l’autre. L’asthme se caractérise par des difficultés à respirer, déclenchant des crises récurrentes respiratoires.

Concrètement, lorsqu’un asthmatique est en proie à une crise, les parois de ses bronches gonflent et réduisent ainsi le passage pour l’air inspiré et expiré.

Les symptômes qui en découlent sont des insomnies, une fatigue durant la journée et pour les enfants une baisse de l’attention et de l’activité à l’école.

Il existe deux états d’asthme :
• L’asthme chronique ; appelé également asthme persistant, l’asthmatique est sujet à des crises épisodiques.
• L’asthme sévère : responsable de graves crises, il est un réel handicap dans la vie quotidienne. Il est considéré comme une Affection Longue Durée.

Les causes de l’asthme :

Les causes de l’asthme ne sont pas encore totalement déterminées. Cependant les facteurs de risques sont connus : l’asthme peut en effet se déclencher par inhalation de certaines substances telles que :
• les allergènes extérieurs (le pollen par exemple) ou intérieurs (les acariens par exemple);
• la fumée de tabac ;
• les produits chimiques irritants ;
• la pollution de l’air.

D’autres facteurs comme l’air froid ou encore les émotions fortes telles que la colère ou la peur, peuvent également déclencher une crise d’asthme.

L’asthme : les traitements

L’asthme ne peut pas être guéri. Il existe cependant de très bons traitements qui permettent d’atténuer les symptômes, de canaliser les crises et d’assurer ainsi aux asthmatiques une vie plus agréable.

Il existe globalement deux sortes de traitement de l’asthme : un traitement de fond, sur la durée, et un traitement pour les crises.

• Le traitement de fond de l’asthme
Il consiste à inhaler du corticoïde. Ce traitement de l’asthme se présente sous la forme d’un petit inhalateur que l’asthmatique se doit d’avoir tout le temps avec lui.
Il existe plusieurs types d’inhalateur en fonction des besoins et de la gravité de l’asthmatique. Il est cependant estimé qu’une partie des asthmatiques appliquent mal ce traitement, perdant ainsi une partie de son efficacité. Il est nécessaire que le patient sache bien l’appliquer, en particulier chez l’enfant.

• Le traitement de crise de l’asthme
Le traitement de crise de l’asthme nécessite la prise d’un médicament bronchodilatateur. Il opère une action rapide et permet de calmer la crise d’asthme: il va dilater les bronches pour permettre une meilleure circulation de l’air dans les poumons.

Enfin, pour un traitement optimal, il faut également que l’asthmatique respecte quelques règles de vie : ne pas fumer, contrôler les facteurs de risques environnants (pollution, allergies, etc.), et se faire vacciner contre la grippe et le pneumocoque selon la prescription du médecin.

Dans tous les cas, un suivi médical doit être scrupuleusement respecté. La surveillance et le dialogue avec un professionnel de santé sont primordiaux car ils permettent d’adapter le traitement selon les symptômes. Cela permet également de connaitre les signes annonciateurs d’une crise et d’opter pour les bonnes réactions.

L’asthme : la prise en charge des traitements

L’asthme, s’il est réputé sévère, est considéré comme une ALD. Une demande de prise en charge à 100% des soins et traitements de l’asthme peut être établie avec votre médecin et l’Assurance maladie. Il permet donc, sur la base des tarifs de l’Assurance maladie, d’être remboursé pour tous les soins liés au traitement de l’asthme.

Cependant, certains médicaments peuvent s’avérer coûteux et insuffisamment remboursés par l’Assurance maladie : une bonne complémentaire santé est alors utile et assure au patient une meilleure prise en charge de l’asthme.

Aujourd’hui, l’asthme reste encore sous diagnostiqué et peu traité. Il ne faut pas hésiter à en parler avec son médecin traitant ou même son pharmacien : le dialogue permet d’identifier les symptômes en cas de doute.

A noter que la journée mondiale de l’asthme est un excellent moyen pour prévenir et s’informer sur cette maladie respiratoire.

Source : Radiance Groupe Humanis

A Lire également

Allergies aux pollens : 30% des adultes concernés Rhinites saisonnières, asthme,... Selon certaines estimations, le nombre de personnes touchées par des pathologies allergiques respiratoires  aurait d...
Asthme chez l’enfant : faut-il se méfier des médec... Selon une étude menée par l’Université de Montréal, les enfants qui bénéficient de thérapies parallèles ou complémentaires sont deux fois plus suscept...
Bronchites chroniques : 40% des malades en France ... Encore aujourd’hui, la Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) est considérée comme une maladie réservée aux hommes. Pourtant, 40% des malad...
Découverte d’une molécule impliquée dans l’a... Des chercheurs de l’Inserm à l’Université de Nice ont découvert une molécule (CX3CR1) dont le rôle est déterminant dans le développement de l'asthme. ...
Le fast-food favoriserait l’asthme et l̵... Une étude américaine montre que la fréquentation régulière des fast-food serait impliquée dans des maladies respiratoires et dans les allergies chroni...
La journée mondiale de l’asthme se déroule l... La journée mondiale de l'asthme se déroule le 7 mai 2013. Relayée en France par l’association Asthme & Allergies, l’édition 2013 a pour thème : "Q...
Journée mondiale de l’asthme : apprenez à so... L’asthme est la 1ère maladie chronique de l’enfant. C'est pourquoi l’Ecole du Souffle du centre hospitalier de Bordeaux propose autour de la journée m...
Bronchiolite : les bébés nageurs sont plus à risqu... Selon une étude belge, le chlore utilisé dans les piscines favoriserait l'apparition d’une bronchiolite chez les enfants de moins de deux ans en irrit...
Asthme : bientôt un suivi des patients en pharmaci... L'Assurance maladie va impliquer les pharmaciens d'officine dans le suivi des patients souffrants d’asthme. Ses délégués vont visiter les officines af...
ALD : les guides pratiques pour les patients Afin de mieux informer les patients et leurs familles sur les maladies classées ALD (affection de longue durée) , la Haute Autorité de Santé met à leu...
Asthme : une Journée mondiale pour lutter contre l... La Journée mondiale de l'Asthme se déroule le 5 mai 2015. Son objectif : sensibiliser et d'informer, pour combattre les idées reçues et faire évoluer ...
Allergies : alerte aux pollens de bouleau Selon le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (R.N.S.A),  du 16 au 23 avril, "ce sont des quantités importantes de pollens de bouleau qui so...
Crises d’asthme : forte activité dans cinq r... Selon le Réseau Sentinelles France, cinq foyers d’activité régionale forte ont été notés en Nord-Pas-de-Calais (78 cas pour 100 000 habitants), Limous...
KidExpo : ateliers ludo-éducatifs autour de la san... Pour la 7ème édition du salon KidExpo pendant la 1ère semaine des vacances de la Toussaint, des initiatives originales et pédagogiques sont mises en p...
Journée Française de lʼAllergie: des allergologues... Les allergologues se mobilisent à partir du 22 mars 2011 à lʼoccasion de la Journée Française de lʼAllergie. Mot dʼordre : « Allergies respiratoires :...
Asthme : une application iPhone gratuite pour gére... Le laboratoire GlaxoSmithKline a lancé le 3 avril une application gratuite dédiée aux patients asthmatiques en partenariat avec l'association Asthme &...