Alors que se déroule la journée européenne de sensibilisation au bon usage des antibiotiques, le gouvernement a annoncé lundi plusieurs mesures afin de limiter la surconsommation d’antibiotiques et lutter ainsi contre les résistances à ces médicaments.

Marisol Touraine, la ministre des affaires sociales et de la santé, et Stéphane Le Foll, le ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, ont annoncé des mesures pour “favoriser le bon usage, préserver certains antibiotiques et informer”. Afin de favoriser le bon usage des antibiotiques, les deux ministres souhaitent le développement de l’utilisation des tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) par les professionnels de santé, pour parvenir à “une réduction importante des prescriptions inappropriées d’antibiotiques”.

Autre mesure, la limitation de la durée de prescription et de délivrance de certains antibiotiques les plus générateurs de résistance, en réponse à des prescriptions “parfois trop longues et donc inappropriées”. Ils ont également annoncé la création d’un référent hospitalier sur les antibiotiques dans tous les établissements et de référents vétérinaires pour la prescription des antibiotiques critiques en médecine vétérinaire.

En ce qui concerne la préservation de certains antibiotiques dits « critiques » (à garder pour des situations graves où ils sont le dernier recours), Marisol Touraine a rappelé l’expérimentation de la délivrance à l’unité dans les pharmacies, mesure prévue par le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2014.

La ministre va également proposer au niveau européen d’instaurer un statut particulier pour les antibiotiques en s’inspirant du statut des médicaments orphelins, pour maintenir sur notre marché les vieux antibiotiques et inciter au développement de nouveaux.

Stéphane Le Foll a de son côté rappelé son ambition de réduire fortement l’exposition antibiotique chez l’animal. Un objectif chiffré de réduction de l’utilisation des antibiotiques critiques pour l’homme sera fixé dans le cadre du projet de loi d’avenir de l’agriculture de l’alimentation et de la forêt discuté au Parlement en janvier. Des guides de bonnes pratiques de prescription seront élaborés et validés par les agences sanitaires. Par ailleurs un décret viendra renforcer les conditions préalables à la prescription de ces antibiotiques.

Enfin, afin d’informer les citoyens et mobiliser les professionnels, les ministres ont annoncé la création d’un nouvel indicateur hospitalier de suivi de l’exposition aux antibiotiques (ICATB 2) “accessible au public en toute transparence”. De plus, une campagne à destination du grand public et des professionnels par l’assurance maladie a été lancé sur internet dès aujourd’hui.

A Lire également

La résistance aux antibiotiques, “une urgenc... Un rapport présenté publié  le 20 septembre dernier par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) souligne le nombre insuffisant de nouveaux antibioti...
Chirurgie : la check-list « sécurité du patient au... Depuis le 1er janvier 2010, la check-list est obligatoire dans tous les blocs opératoires. Afin d’améliorer la sécurité au bloc opératoire, la Haute ...
Motilium : les autorités sanitaires appellent à re... Alors que des travaux de la revue médicale Prescrire montrent que le Motilium pourrait être à l’origine de 25 à 120 morts subites en France en 2012, l...
Sécu: « alerte aux nouveaux déremboursements » de ... Selon le CISS (collectif interassociatif sur la santé), la FNATH (association des accidentés de la vie) et l'UNAF (Union des associations familiales),...
Médicaments sur internet : un faux site du laborat... L'agence AFP rapporte que le ministère de la Santé a transmis à la justice des informations concernant un faux site internet du laboratoire pharmaceut...
Un nouveau site internet pour tout savoir sur les ... Le site Infos-Medicaments.com est un site gratuit à destination du grand public basé sur la BCB (Base Claude Bernard), avec trois modules spécifiques ...
Vente de médicaments sur internet : l’Autori... L’Autorité de la concurrence a publié mercredi un avis défavorable sur le projet d’arrêté du gouvernement concernant la vente en ligne de médicaments....
Solutions buvables de médicaments : « Ne vous méla... Pipettes, compte-gouttes ou cuillères-mesure.... Afin d’alerter les professionnels de santé et les parents de ce risque, l’ANSM lance une campagne de ...
L’automédication progresse en France en 2015... Le dernier baromètre (*) de l’Afipa, l'association qui réunit les industriels du secteur de l'automédication, montre que ce marché à progressé de 6,4 ...
Mal de dos : antibiotiques ou méthodes naturelles ... Dernier constat scientifique concernant le mal de dos : dans 40% des lombalgies chroniques avec hernie discale, le coupable serait un germe niché dans...
Le site DoctiPharma lance son service de vente en ... Le site DoctiPharma vient d'annoncer l'ouverture de son service de vente de médicaments sans ordonnance. Lancée en mars 2014, la filiale e-commerce du...
Sida: où en est la recherche de nouvelles thérapie... Alors que le Sidaction se déroule cette année du 30 mars au 1er avril, les entreprises du médicament font l'état des lieux sur la recherche de nouvell...
Maladie d’Alzheimer: des médicaments à lR... La Haute Autorité de Santé vient de révéler les résultats de sa réévaluation et conclut à un intérêt thérapeutique faible des médicaments de la maladi...
Trois nouveaux médicaments sur la sellette Dans son numéro de janvier, la revue médicale Prescrire, dénonce le maintien sur le marché de trois médicaments qui afficheraient, selon elle, une bal...
Médicaments trop chers : 1 Français sur 2 se soign... Selon la dernière étude Ifop/Biogaran*, l'automédication gagnerait du terrain en France. 50% des Français achèteraient des médicaments sans passer par...
Participation d’un enfant à un essai cliniqu... Le Leem (Les Entreprises du Médicaments) propose sur son site internet une brochure destinée aux parents qui fait le point sur la participation d'un e...