98% des professionnels de santé sont attachés à leur métier, bien que 85% d’entre eux jugent leur activité difficile et 50% expriment des craintes pour l’avenir de leur profession! C’est le résultat du dernier baromètre* réalisé par l’institut ViaVoice auprès des professionnels de santé médecins, infirmiers, pharmaciens, masseurs-kinésithérapeutes ou encore vétérinaires) face aux suppression de postes dans les hôpitaux, insécurité des soignants, pression sociale sur les obligations de résultat…

A la question de savoir d’où leur vient cet attachement, les professionnels de santé évoquent d’emblée soit leur vocation de soigner des gens, soit le fait d’exercer une profession altruiste :
• 73% des personnes interrogées associent ainsi l’attachement à leur métier au fait de soigner des gens (dont 97% des masseurs‐kinésithérapeutes et 68% des médecins) ;
• 35% mentionnent également l’altruisme de leur profession (dont 48% des médecins) ;
• 18% le fait d’avoir « un métier valorisé socialement » (une opinion que partagent 32% des pharmaciens et 17% des infirmiers).
La rémunération n’apparaît pas comme prioritaire dans la notion d’attachement au métier, seulement 7% des professionnels de santé y accordant de l’importance.

Contrairement à certaines professions accomplissant des missions d’intérêt général, la majorité des professionnels de santé ne se sent pas mal‐aimée au sein de la société française : 89% d’entre eux pensent ainsi que la population a une bonne image de leur profession (dont 94% des masseurs‐kinésithérapeuthes, 80% des médecins et 67% des chirurgiens‐dentistes). Conscients de l’importance de leur métier, 96% se sentent utiles pour la société (dont 53% « très utiles ») et 83% considèrent que leur profession y occupe une place importante, parmi lesquels 94% des pharmaciens et 83% des infirmiers.

Une réelle vocation pour leur métier, un sentiment d’utilité important et la reconnaissance de leur profession par la société ne suffisent pourtant pas à rassurer les professionnels de santé. 85% d’entre eux jugent leur métier difficile, un taux qui atteint 94% pour les pharmaciens et 91% pour les infirmiers.
• Multiplication des impératifs réglementaires, réformes successives du secteur de la santé et du parcours de soin, 80 % des professionnels de santé se plaignent ainsi des « tâches administratives envahissantes », et plus spécifiquement les médecins (87%).
• L’évolution des rapports entre professionnels de santé et patients apparaît comme le second facteur de difficulté, les patients étant jugés de plus en plus exigeants par 53 % des professionnels interrogés (dont 75 % des chirurgiens‐dentistes contre 44% des pharmaciens). 21% des infirmiers mentionnent également la nécessité de la coordination des soins comme une difficulté dans l’exercice de leur métier.

Entre satisfaction globale et difficultés quotidiennes, la confiance des professionnels de santé vis‐à‐vis de l’avenir est très partagée : 47 % sont ainsi confiants sur l’avenir de leur métier, contre 50 % d’un avis contraire…

Morgane Boileau – Source :  * Baromètre de l’institut ViaVoice pour le Groupe Pasteur Mutualité;  Interviews réalisées par téléphone du 13 avril au 4 mai 2011 sur un échantillon de 406 personnes, représentatif des professionnels de santé exerçant en France métropolitaine. Représentativité assurée par méthode des quotas appliquée aux cinq principales professions de santé: médecins, infirmiers, pharmaciens, masseurs‐kinésithérapeutes et chirurgiens dentistes.

A Lire également

Mobilisation générale des médecins libéraux le 13 ... Les syndicats médicaux représentatifs de médecins libéraux ont appelé hier l’ensemble des médecins ainsi que les autres professionnels de santé à expr...
Hôpital public: les médecins plus critiques que le... Comment les médecins  jugent l'évolution de l'hôpital public ? Selon une enquête TNS Sofres pour la Fédération hospitalière de France (FHF) et publiée...
Cigarette électronique : une centaine de médecins ... Face à la dangerosité du tabac, un centaine de médecins ont signé un appel relayé le 15 novembre dans Le Parisien pour dénoncer les "idées fausses (qu...
Assurance maladie: la feuille de soins papier coût... Le but est de faire passer à la carte Vitale les médecins qui s'y refusent encore. 200 millions d'économies à la clé. Le tarif pour les médecins qui r...
Les Français et l’information santé sur le web Qu'attendent les Français en matière d’information santé sur le web ? Selon une enquête Ipsos pour MSD France, deux Français sur trois qualifient d’an...
Médecins: Marisol Touraine veut plafonner les dépa... Dimanche sur France 3, la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine a annoncé sa volonté de "s'attaquer aux dépassements d'honora...
Médicaments falsifiés : les Ordres de pharmaciens ... Le 2 novembre à Paris, les 27 présidents des Ordres de pharmaciens francophones ont signé une déclaration commune relative à la lutte contre les médic...
Médicaments : les dépenses en baisse en 2012 Selon la Caisse Nationale d'Assurance maladie (CNAM), les remboursements de médicaments de ville ont connu en 2012 une baisse de 0,8%, soit 22,66 mds ...
“Le tiers payant généralisé sera maintenu... Alors que les médecins généralistes poursuivent leur mouvement de grève, Marisol Touraine, la ministre de la Santé, a annoncé mardi matin sur BFMTV qu...
Le nombre de pharmaciens baisse pour la 1ère fois ... L’Ordre national des pharmaciens vient de publier le recensement annuel des pharmaciens au 1er janvier 2011. Pour la première fois, la croissance glob...
Diane 35 : l’agence du médicament demande aux prof... L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a demandé vendredi aux prescripteurs de "cesser d'initier ou de renouvele...
Pratique : avant les vacances, pensez à ouvrir un ... Le Dossier Pharmaceutique (DP) est encore peu connu du public. Ce sont les pharmaciens d’officine et leurs équipes qui proposent ce service gratuit qu...
Une campagne pour rappeler que le médicament n’est... L’Ordre national des pharmaciens vient de lancer une nouvelle campagne afin de rappeler au grand public à l’importance des pharmacies et des pharmacie...
Les pharmaciens d’officine broient du noir Les officines de l'Hexagone ont de plus en plus de difficultés de trésorerie. Raisons ? La baisse des prix des médicaments, le recul des volumes et la...
Médecins spécialistes et médicaments sont “t... Selon un sondage Viavoice réalisé pour le groupe Pasteur mutualité, paru ce mardi dans Le Parisien, près de 70% des Français (70%) jugent les tarifs d...
Médicaments sur internet : feu vert à la vente des... Selon « Les Echos » et « Le Figaro », la ministre de la Santé envisagerait de légaliser la vente des médicaments non remboursables et vendus sans pres...