Selon une étude de l’URPS médecins Île-de-France, les médecins généralistes franciliens passent en moyenne plus de 7 heures au téléphone (7 heures et 8 minutes) avec leurs patients ou avec leurs confrères chaque semaine et 47 % échangent par e-mails avec leurs patients.

Portant sur l’analyse de 3 734 appels reçus et sur une enquête déclarative des appels émis, l’enquête révèle que les médecins généralistes restent directement joignables par les patients et en moyenne ils répondent chaque jour  directement à 15 appels téléphoniques d’une durée moyenne de 2 minutes 12 secondes, qu’ils aient ou non un secrétariat téléphonique.

77 % des appels sont reçus de 9h à 12h et de 14h à 19h. Le pic d’appel se situe entre 9h et 10h (11 % des appels). Les appels les plus longs ont lieu après 19h (plus de 3 minutes)

33 % des appels reçus ont pour motif une demande de conseils ou d’avis sur des résultats d’examens et 45 % des appels sont des demandes de rendez-vous.

48 % leur donnent leur numéro de téléphone portable
Les médecins généralistes franciliens déclarent passer eux-mêmes 9 appels par jour, à leurs patients ou à des confrères, d’une durée moyenne de 5 minutes.

Cette disponibilité des médecins généralistes s’étend aux nouveaux moyens de communication, en direct avec leurs patients, au travers de leur téléphone portable et de leur e-mail : 47 % échangent par e-mails avec leurs patients et 48 % leur donnent leur numéro de téléphone portable.

L’URPS médecins estime que “le revers de cette disponibilité est double” : ce temps passé au téléphone n’est ni reconnu, ni rémunéré et 56 % des médecins généralistes franciliens déclarent se sentir harcelés par le téléphone, qui perturbe leurs consultations. Pour répondre à ce harcèlement, 68 % d’entre eux ont recours à la neutralisation de leur ligne lors d’une consultation difficile ou lorsque les appels sont trop fréquents.

Dans un communiqué, l’URPS médecins recommande aux pouvoirs publics de “reconnaître et valoriser le télé-conseil du médecin généraliste francilien qui représente l’équivalent de 25 consultations par semaine”.

* Enquête URPS médecins Île-de-France menée auprès des médecins généralistes franciliens entre juin et novembre 2010, par questionnaire auto-administré, portant sur l’analyse de 3 734 appels téléphoniques reçus pendant les consultations. Résultats complets de l’enquête.

A Lire également

Cancer et téléphone portable : « pas de risque acc... L'étude Interphone, pilotée par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) et lancée en 2000 dans 13 pays (Allemagne, Australie, Canada...
Cancer et téléphone portable : pas de risques selo... Une nouvelle étude publiée en ligne vendredi par le British Medical Journal et menée sur 18 ans au Danemark montre que l’usage sur la durée d’un télép...
Des médecins réclament une revalorisation des visi... Le syndicat de médecins généralistes, MG France, a indiqué vendredi qu'il souhaitait une revalorisation du tarif de la visite à domicile de 33 à 56 eu...
Téléphone portable et cancer : l’OMS dit « peut-êt... L’utilisation du portable est-elle cancérogène? « Peut-être », estime pour la première fois, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui plaide pour...
Portables : les députés relancent la guerre des on... Nocifs les portables ? Un amendement au projet de loi Grenelle II va relancer le débat : il prévoit que les zones les plus exposées aux ondes des ante...
Autisme : un diagnostic parfois difficile à poser Selon un sondage OpinionWay réalisé pour Autisme France et Autistes Sans Frontières, le corps médical sous-estimerait  le nombre d’enfants touchés. ...
Grippe A : une facture de 670 millions d’euros  Le gouvernement a fait les comptes de la campagne de vaccination : la grippe A a coûté près de 670 millions d'euros. Selon les ministères de la S...
Téléphone portable et conduite : le débat reprend... Alors que le ministre de l’intérieur, Manuel Valls, a installé mardi 27 novembre le nouveau CNSR (Conseil national de la sécurité routière), une exper...
Alzheimer : la maladie vue par les médecins généra... A l’occasion de la journée mondiale Alzheimer, l’Inpes est revenu sur la sixième édition du Baromètre santé médecins généralistes parue en juin 2011. ...
Téléphone portable et cancer : une étude française... Selon une étude menée par les chercheurs de l'Institut de santé publique, d'épidémiologie et de développement (Isped) à Bordeaux, et publiée dans la r...
Gastro : l’épidémie recule toujours Selon le bulletin hebdomadaire du réseau Sentinelles-Inserm, 3,2 millions de personnes ont été touchées par l'épidémie de gastro-entérite en 14 semain...
Santé : les mesures souhaitées par les Français à ... Une enquête Elabe pour RMC, réalisée dans la perspective de la campagne présidentielle de 2017, met en lumière les mesures souhaitées par les Français...
Médecins généralistes: cabinets fermés aujourd’hui... Quatre syndicats de médecins généralistes (MG-France, UC, SNJMG, et UG) appellent les praticiens à fermer leurs cabinets jeudi, pour la deuxième fois ...
Grève des médecins : 3/4 des Français y sont favor... Selon une enquête BVA-MNH (*), la majorité des Français se prononce en faveur de la grève des médecins malgré la perspective de la grève du 15 mars. ...
Médecins généralistes: Sarkozy propose une rémunér...  Nicolas Sarkozy a esquissé mercredi, lors d'une table ronde à Orbec dans le Calvados, les grandes lignes de la réforme de la médecine de proximité qu...
Les médecins généralistes voient de plus en plus d... Un an après le lancement du plan Cancer, la Ligue contre le Cancer a mené une enquête auprès de 565 médecins généralistes afin de « connaître leurs co...