Selon une étude IFOP pour Webdentiste et l’Union Française pour la Santé Bucco-dentaire (UFSBD), les Français sont encore 41% à ne pas être allé chez leur dentiste ces 12 derniers mois. Contrairement aux idées reçues, la première raison de ce « rendez-vous manqué » serait le sentiment de « ne pas en avoir eu besoin » (48%), le sentiment de « non-priorité » (33%) avant le coût supposé d’une consultation (33%).

Si 91% des personnes interrogées ont bonne image de leur dentiste, ils sont 59% à le consulter au moins une fois par an (contre 52% en 2009). Néanmoins , ils sont encore 14% à ne pas avoir consulté depuis plus de 2 ans.

Néanmoins, plus d’un Français sur trois (35%) a déjà renoncé à des soins dentaires en raison du coût du traitement : les personnes ayant déjà dû y renoncer pour des raisons financières étant surreprésentées en Île-de-France (46%) et chez les personnes ne bénéficiant pas de couverture complémentaire (46%).

Contrairement aux idées reçues, la première raison de ce « rendez-vous manqué » est le sentiment de « ne pas en avoir eu besoin » (48%), le sentiment de « non-priorité » (33%) avant le coût supposé d’une consultation (33%). Suivent la peur du  dentiste (29%) et le manque de temps (23%).

“Ce suivi régulier pourtant fondamental à la préservation de leur capital dentaire. Cette consultation, intégralement prise en charge pour les 94,7% des Français qui bénéficient d’une couverture complémentaire, permet en effet le dépistage précoce de maladies carieuses et parodontales, puis la réalisation des soins conservateurs nécessaires sans supplément (radiographie, détartrage, soins conservateurs, dévitalisation)”, rappelle l’UFSBD.

Selon l’UFSBD, l’étude met en évidence que derrière ce renoncement économique énoncé se cache d’autres raisons. En effet, le manque d’implication et de motivation à débloquer le budget nécessaire aux soins expliquent également ces importants renoncements : 83% des Français pourraient changer d’avis avec une proposition de soins alternatifs, 73% avec de meilleures informations sur le reste à charge, et 63% avec des explications sur les conséquences de la renonciation des soins sur la santé.

La Présidente de l’UFSBD, le Dr. Sophie Dartevelle, estime qu’ « il est plus que jamais nécessaire d’expliquer les conséquences d’une absence de suivi pour la santé », et ajoute « les polémiques et clichés sur le coût de la santé dentaire conduisent à un amalgame entre consultation, soins conservateurs et traitements prothétiques. Cela contribue à dissuader les français de consulter régulièrement, et ainsi mène à une dégradation de la santé bucco-dentaire… qui elle, deviendra onéreuse à soigner ».

 Source : UFSBD

A Lire également

Une application web pour améliorer le dialogue ent... L’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) vient de lancer « MediPicto AP-HP », une application web gratuite pour permettre aux patients et aux p...
60% des Français ne sont pas inquiets pour leur sa... Selon les résultats d'une enquête Harris Interactive pour L'Observatoire Cetelem, les Français se montrent sensibilisés et responsabilisés en matière ...
Médecins spécialistes et médicaments sont “t... Selon un sondage Viavoice réalisé pour le groupe Pasteur mutualité, paru ce mardi dans Le Parisien, près de 70% des Français (70%) jugent les tarifs d...
Adoption : les COCA des hôpitaux vous accompagnent... La France se situe au 2e rang des pays adoptants au monde. Au-delà des difficultés administratives d'avant adoption (délais, démarches, etc.), de nomb...
La santé des dents des enfants reste un marqueur d... Selon une étude de la DREES, la santé bucco-dentaire reste un marqueur d'inégalités sociales dès le plus jeune âge à l’instar du surpoids et de l'obés...
Médicament : les Français ont toujours confiance m... Mediator, prothèses PIP, « Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux » des Pr. Even et Debré, mise en cause des pilules contraceptives....
Myopie : un jeune sur quatre concerné en France La myopie seraient en plein boum chez les jeunes. Selon le Baromètre de la santé visuelle des Français 2015 réalisé par OpinionWay pour l’Asnav (Assoc...
Lunettes et lentilles sur internet : “des pr... En facilitant le recours à la vente en ligne de lunettes et de lentilles, le projet de loi Consommation pourrait permettre "des économies substantiell...
Baisse de prix pour les pilules de 2ème génération... Depuis le 1er novembre, le prix des pilules dites « de deuxième génération » a baissé de 12 % à 15 %. Objectif : faciliter l'accès aux pilules minidos...
Le blanchiment des dents ne doit pas être pratiqué... Alors qu'un nombre croissant de personnes a recours à la pratique du blanchiment des dents, soit à domicile au moyen de produits destinés à être appli...
Plus de 39.000 Français ont un dossier médical per... Ils sont désormais 39.310 Français à avoir ouvert un dossier médical personnel et cela dix mois après l'ouverture de ce service en décembre 2010. C...
Dents et maladies parodontales : un site pour mieu... Le parodonte est l’ensemble des tissus qui entourent et soutiennent la dent : la gencive, l’os alvéolaire, le cément et le desmodonte (ou ligament alv...
Les produits pour blanchir les dents encadrés plus... Attention, le blanchiment des dents n'est pas sans risque. Certains produits contenant trop de peroxyde d'hydrogène (eau oxygénée) et présentant des r...
Santé : un Français sur quatre a renoncé à un soin... Selon une vaste étude de l'Institut de recherche et documentation en économie de la Santé (Irdes) menée en 2012 sur plus de 8 000 ménages et près de 2...
Sondage : un Français sur deux fait du sport régul... Selon un sondage Obea/Infraforces, réalisé pour Santé Magazine près d'un Français sur deux fait régulièrement du sport mais près d'un sur trois n'en f...
Les Français ne prennent plus leur santé en main ?... Selon un Baromètre BVA/APRIL*, les Français semblent de moins en moins acteurs de leur santé. Cette année, 8 Français sur 10 pensent que leur état de ...