Selon une étude IFOP pour Webdentiste et l’Union Française pour la Santé Bucco-dentaire (UFSBD), les Français sont encore 41% à ne pas être allé chez leur dentiste ces 12 derniers mois. Contrairement aux idées reçues, la première raison de ce « rendez-vous manqué » serait le sentiment de « ne pas en avoir eu besoin » (48%), le sentiment de « non-priorité » (33%) avant le coût supposé d’une consultation (33%).

Si 91% des personnes interrogées ont bonne image de leur dentiste, ils sont 59% à le consulter au moins une fois par an (contre 52% en 2009). Néanmoins , ils sont encore 14% à ne pas avoir consulté depuis plus de 2 ans.

Néanmoins, plus d’un Français sur trois (35%) a déjà renoncé à des soins dentaires en raison du coût du traitement : les personnes ayant déjà dû y renoncer pour des raisons financières étant surreprésentées en Île-de-France (46%) et chez les personnes ne bénéficiant pas de couverture complémentaire (46%).

Contrairement aux idées reçues, la première raison de ce « rendez-vous manqué » est le sentiment de « ne pas en avoir eu besoin » (48%), le sentiment de « non-priorité » (33%) avant le coût supposé d’une consultation (33%). Suivent la peur du  dentiste (29%) et le manque de temps (23%).

“Ce suivi régulier pourtant fondamental à la préservation de leur capital dentaire. Cette consultation, intégralement prise en charge pour les 94,7% des Français qui bénéficient d’une couverture complémentaire, permet en effet le dépistage précoce de maladies carieuses et parodontales, puis la réalisation des soins conservateurs nécessaires sans supplément (radiographie, détartrage, soins conservateurs, dévitalisation)”, rappelle l’UFSBD.

Selon l’UFSBD, l’étude met en évidence que derrière ce renoncement économique énoncé se cache d’autres raisons. En effet, le manque d’implication et de motivation à débloquer le budget nécessaire aux soins expliquent également ces importants renoncements : 83% des Français pourraient changer d’avis avec une proposition de soins alternatifs, 73% avec de meilleures informations sur le reste à charge, et 63% avec des explications sur les conséquences de la renonciation des soins sur la santé.

La Présidente de l’UFSBD, le Dr. Sophie Dartevelle, estime qu’ « il est plus que jamais nécessaire d’expliquer les conséquences d’une absence de suivi pour la santé », et ajoute « les polémiques et clichés sur le coût de la santé dentaire conduisent à un amalgame entre consultation, soins conservateurs et traitements prothétiques. Cela contribue à dissuader les français de consulter régulièrement, et ainsi mène à une dégradation de la santé bucco-dentaire… qui elle, deviendra onéreuse à soigner ».

 Source : UFSBD

A Lire également

Les Français trop optimistes sur leur état de sant... Selon la 2ème édition du Baromètre de la Santé des Français d’AXA Prévention, 8 Français sur 10 se déclarent préoccupés par leur santé, 86% se sentent...
Soins dentaires urgents : un numéro à disposition ... Alors que la période des fêtes arrive, l’Agence régionale de santé Île-de-France rappellent aux Franciliens qu'un numéro départemental leur permet dés...
Dents et maladies parodontales : un site pour mieu... Le parodonte est l’ensemble des tissus qui entourent et soutiennent la dent : la gencive, l’os alvéolaire, le cément et le desmodonte (ou ligament alv...
Euthanasie : 94% des Français favorables à une loi... Un sondage CSA, publié ans Sud Ouest, révèle qu’une très large majorité des Français se déclare pour une législation qui autoriserait l'euthanasie. ...
Médecins généralistes : le tarif de la consultatio... En ce début d’année, la consultation chez le médecin généraliste augmente de 4,5 % et passe donc de 22 à 23 euros. Si vous consultez un généraliste...
Médicament : les Français ont toujours confiance m... Mediator, prothèses PIP, « Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux » des Pr. Even et Debré, mise en cause des pilules contraceptives....
Tabac : une hausse de 6% à compter du 1er octobre Le ministre délégué chargé du budget a signé, le 14 septembre, l’arrêté homologuant les prix du tabac qui s’appliqueront à compter du 1er octobre 2012...
Médicaments génériques: les industriels contre la ... Alors qu'une baisse des prix des médicaments génériques de 20 à 25% est intervenue le 1er mars 2013 suite aux dispositions de la dernière loi de finan...
Soins dentaires : 4 patients sur 10 renoncent face... Une étude réalisée par Santéclair révèle que près de la moitié des Français déclarent avoir renoncé à des soins dentaires du fait de tarifs trop élevé...
Grippe : fin de l’épidémie en France Selon le dernier bulletin de l’Institut de veille sanitaire (InVS), le seuil épidémique a été franchi marquant ainsi la fin de l’épidémie de grippe. E...
Santé : neuf Français sur dix satisfaits par la qu... Selon un baromètre d’opinion de la DREES réalisé par BVA, les Français sont satisfaits du système de soins. Plus de huit Français sur dix sont satisfa...
Urgences: 35% des Français s’y sont rendus c... Depuis de nombreuses années, les urgences doivent faire face à un engorgement suscitant un débat sur les réponses à apporter à cette situation. 35% de...
Journée mondiale Alzheimer : consultation gratuite... Parce que les troubles caractéristiques de la maladie d’Alzheimer n’apparaissent pas brutalement, le CHU d’Amiens propose une consultation gratuite e...
Opération M’T Dents : une participation des enfant... Depuis son lancement en 2007, le taux de participation au programme M’T Dents est en hausse continue. Ce programme de prévention de l’Assurance Maladi...
Près d’un quart des Français renoncent à se faire ... Visite chez le médecin ou le dentiste, examen, intervention chirurgicale et même achats de médicaments… Près d’un quart des français renoncent à se fa...
Médicaments : chaque français a consommé en moyenn... Selon le rapport 2012 des ventes de médicaments en France, publié mercredi par l’Agence du médicament, le marché pharmaceutique recule en valeur (- 1,...