24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Vente de médicaments sur internet : le gouvernement prêt à saisir la justice

Le ministre de l’Industrie Christian Estrosi est prêt à saisir la justice contre certains sites internet français qui vendent des médicaments en violation de la loi.

 Lors d’une visite du laboratoire central d’analyses des contrefaçons de Sanofi-Aventis, le ministre a déclaré avoir demandé à ses services, en lien avec le ministère de la Santé, de recenser ces sites et « de les mettre en demeure de cesser immédiatement ces pratiques, en saisissant au besoin le procureur de la République des cas les plus graves ».

« La vente par internet de médicaments est interdite » en France, a rappelé Christian Estrosi, estimant que le réseau de pharmaciens « constitue un premier niveau de protection des consommateurs très efficace que cherchent justement à contourner les réseaux de contrefaçon en multipliant les offres directes faites par internet ».

Estimant que « près de 5% des médicaments » en circulation en France « seraient des contrefaçons », le ministre a estimé qu' »acheter un médicament sur internet c’est s’exposer à un risque considérable ». Plus de 780.000 médicaments ont été saisis par les douanes en 2007, a souligné le ministre, qui a chiffré à « plus d’un milliard d’euros » le chiffre d’affaires annuel de la vente de faux médicaments en France et souligné que ce montant était soustrait à la capacité d’investissement des laboratoires.

Source : AFP

Rendez-vous sur Hellocoton !

26 août 2010