24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Un tiers des Français recherche des informations médicales sur Internet

Alors que le Conseil national de l’ordre des médecins vient de publier à destination des médecins un livre blanc présentant 5 préconisations phares en matière de déontologie médicale sur le web, le Groupe Pasteur Mutualité publie les résultats de son étude sur les pratiques actuelles des Français. Si la recherche d’informations médicales sur Internet se révèle être une pratique courante pour un tiers des français, les internautes restent très prudents à l’égard des informations trouvées : 90% le font en complément d’une consultation d’un professionnel de santé.

La recherche d’informations médicales sur Internet : une pratique courante
Selon les résultats du sondage Groupe Pasteur Mutualité / ViaVoice concernant « La recherche d’informations médicales sur Internet – Usages et pratiques des Français »1, 30% des Français déclarent avoir déjà utilisé Internet pour rechercher des informations médicales ou de santé, pour eux‐mêmes ou pour l’un de leurs proches. Sans grande surprise, ce sont les jeunes de 18 à 24 ans (37%) mais aussi les 35‐49 ans, pour beaucoup parents (39 %) qui y ont recours plus que les autres. Cette pratique est également plus courante chez les professions intermédiaires (46%) et les cadres (40%). Des disparités ressortent également en fonction de la région : 41% des habitants de l’agglomération parisienne recherchent des informations médicales en ligne, contre 29% des habitants de la région Nord.

Des recherches le plus souvent complémentaires des consultations…
Alors que la recherche d’informations médicales sur Internet se révèle être une pratique courante, les internautes restent très prudents à l’égard des informations trouvées : 90% le font en complément d’une consultation d’un professionnel de santé. 50% des Français effectuent des recherches d’informations après avoir consulté, tandis que 40% d’entre eux se renseignent plutôt avant de se rendre chez un soignant. Ces chiffres évoluent en fonction de l’âge ou de la catégorie socio‐professionnelle, puisque 63% des 18‐24 ans privilégient une recherche en amont de la consultation ; une attitude également observée chez les cadres (58%) et les artisans (54%). 67% des sondés pensent d’ailleurs que l’on peut rechercher des informations sur Internet mais qu’il est indispensable de consulter un professionnel de santé. 25% estiment qu’il est dangereux de chercher des informations médicales sur Internet, car il est facile de se tromper ou de mal comprendre les choses. Ce taux monte même à 31% parmi les plus de 65 ans. Les agriculteurs sont également plus réfractaires à la recherche d’informations médicales sur Internet (47%).

… même si un quart des personnes interrogées ont déjà renoncé à consulter un professionnel de santé après s’être informées sur Internet.
Selon le sondage, 24% des personnes ayant effectué des recherches sur Internet ont déjà renoncé à consulter un professionnel de santé, estimant les informations trouvées suffisantes. Ils sont même 62% parmi les agriculteurs, 47% parmi les cadres et 36% parmi les 18 ‐ 24 ans.

Source : sondage Groupe Pasteur Mutualité / ViaVoice « La recherche d’informations médicales sur Internet – Usages et pratiques des Français », Échantillon de 1 003 personnes interrogées les 12 et 13 janvier 2012 par téléphone.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 février 2012