24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Sida : « la France en pointe dans la lutte »

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, et Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, ont présenté mercredi en Conseil des Ministres une communication faisant le bilan de la XIXe Conférence internationale sur le Sida qui s’est tenue à Washington du 22 au 27 juillet dernier, autour du thème « Inverser ensemble le cours de l’épidémie ».

Cette conférence, qui a réuni près de 25 000 participants venus de 190 pays, a été l’occasion pour les deux ministres qui représentaient le gouvernement de confirmer le rôle de la France, en première ligne dans la lutte contre l’épidémie : dans le domaine de la recherche, de la prévention, dans le soutien aux associations, mais aussi dans le renforcement constant des systèmes de soins.

Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, a évoqué les enjeux liés aux nouveaux outils de diagnostic, de dépistage et de traitement précoce de l’infection au VIH avec plusieurs chercheurs et représentants d’associations. A l’occasion d’échanges avec la Ministre de la santé américaine et le Coordinateur américain de la lutte contre le Sida, elle a par ailleurs constaté un intérêt réciproque pour le renforcement de la coopération franco-américaine à travers les institutions existantes et au sein du Fonds mondial.

Genevève Fioraso, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a rappelé les orientations de la recherche notamment sur le vaccin, les études sur la prévention, et sur de nouvelles pistes d’un traitement curatif de l’infection. Un accord de partenariat scientifique a été signé entre Agence Nationale de Recherche pour le Sida (ANRS) et l’Institut National de la Santé (NIH). La Ministre a renouvelé le soutien de la France à la recherche biomédicale à l’international.

Dans un message diffusé en ouverture de l’évènement, le Président de la République avait rappelé le rôle pionnier de la France en matière de lutte contre le sida et de coopération internationale pour la santé. La France est en particulier le deuxième contributeur mondial -le premier européen- au Fonds Mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

« La nomination de Françoise Barré-Sinoussi, co-découvreuse du VIH et Prix Nobel de Médecine, à la présidence de l’IAS à l’issue de la Conférence, témoigne de la reconnaissance du rôle central de la France dans la lutte contre le VIH. Françoise Barré-Sinoussi assure également la présidence du comité de pilotage des assises de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche », soulignent enfin les deux ministres.

Source : Ministère de la Santé

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 août 2012