24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Médicaments sur internet : feu vert à la vente des produits non remboursables ?

Selon « Les Echos » et « Le Figaro », la ministre de la Santé envisagerait de légaliser la vente des médicaments non remboursables et vendus sans prescription médicale.

 Pas gagné ! L’idée hérisse les pharmaciens qui craignent un nouveau développement de la contrefaçon dont le chiffre d’affaires est estimé (au niveau mondial) à quelques 40 milliards d’euros ! Autre obstacle : cette légalisation devra passer par une nouvelle loi. Il faudra donc que le gouvernement prenne à son compte la rédaction d’un projet de loi qui devra être adopté (le cas échéant) par les parlementaires. Pas gagné non plus…

Quel est l’objectif de cette légalisation ? Il s’agit de sécuriser les achats de médicaments des Français sur Internet mais aussi, pour la France de se mettre en harmonie avec la jurisprudence européenne.

Sur ce point, la France accuse un retard certain : la vente de médicaments sur Internet est déjà largement pratiquée en Europe (Belgique, Allemagne, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse) et très répandue aux Etats-Unis. En France, l’interdiction, très stricte, est contournée par sites marchands hébergés à l’étranger, qui proposent surtout des produits de type Viagra ou Cialis, des anabolisants ou des médicaments amincissants. Mais la question de la légalisation de la vente sur Internet reste pour le moment cantonnée au ministère de la Santé : le sujet n’a semble-t-il été évoqué ni à Matignon ni à l’Elysée. Et le contraire serait surprenant, au moins à court terme.

www.le figaro.fr
www.lesechos.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 avril 2010