L’association UFC–Que Choisir s’est prononcée jeudi pour une « libéralisation de l’automédication ». Elle estime ainsi que pour dynamiser ce marché, il est aujourd’hui « indispensable d’ouvrir la distribution des médicaments sans ordonnance aux parapharmacies et grandes surfaces, sous le contrôle effectif d’un pharmacien ».

« A partir du 12 juillet, les consommateurs pourront acheter leurs médicaments sans ordonnance via le site internet d’une pharmacie d’officine », rappelle l’UFC. « Mais contrairement aux annonces gouvernementales, cette mesure ne suffira pas à faire diminuer sensiblement les prix sur un marché qui en aurait pourtant bien besoin : ces achats sont en forte croissance (+ 3,2 % en 2012) et représentent une dépense annuelle de 2,2 milliards d’euros », estime-t-elle dans un communiqué.

L’association souligne  » l’insuffisante concurrence entre officines ». Selon une étude de l’UFC–Que Choisir, les médicaments sans ordonnance sont vendus à des tarifs allant de 1 à 4 (de 1,30 € à 4,95 € pour l’aspirine UPSA Vitamine C 330 mg). Et ces écarts sont parfois constatés entre deux pharmacies géographiquement très proches l’une de l’autre.

L’UFC–Que Choisir estime donc « indispensable » d’ouvrir la distribution des médicaments sans ordonnance aux parapharmacies et grandes surfaces, sous le contrôle effectif d’un pharmacien. Selon l’association, cette mesure permettrait d’améliorer l’accès financier mais aussi géographique aux soins : « une économie pour les consommateurs pouvant atteindre 16% de leurs dépenses d’automédication (soit 269 millions € par an) »; « une extension du réseau de distribution, avec 10% de points de vente supplémentaires ».

« La libéralisation, en œuvre aujourd’hui dans une majorité des pays d’Europe de l’Ouest, doit se faire dans les mêmes conditions de sécurité pour le consommateur qu’en officine », estime-t-elle. Cela implique que la vente s’effectue sous le contrôle permanent d’un pharmacien, et dans des espaces dédiés. « Les exemples européens montrent en outre que la libéralisation n’entraîne pas de hausse de la consommation de médicaments », poursuit-elle.

Enfin, concernant l’impact sur la profitabilité des officines, ce dernier serait, selon l’association, limité (le profit moyen ne baisserait que de 5 % au maximum, et resterait supérieur à 100 000 € par an), et ne porterait pas atteinte à la couverture officinale du territoire, notamment rurale. De plus, au-delà des avantages pour les consommateurs, cette mesure pourrait créer de nouveaux emplois.

« A la veille de l’entrée en vigueur de la vente en ligne de médicaments sans ordonnance, et alors que l’Autorité de la Concurrence a, hier, relancé le débat sur la libéralisation de l’automédication, l’UFC–Que Choisir demande au Gouvernement de prendre position et appelle les parlementaires à inscrire la libéralisation de l’automédication dans le Projet de Loi Consommation », indique l’association.

Source : UFC–Que Choisir

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Médicaments : 700 génériques testés en Inde suspen... La Commission européenne vient de confirmer la suspension prochaine de la commercialisation de médicaments génériques dont les essais de bioéquivalenc...
3% des accidents de la route liés à la prise de mé... Issue d’un partenariat de recherche entre plusieurs institutions françaises, une étude de grande envergure a permis, pour la première fois, de cerner ...
Médicament génériques : « des médicaments à part e...  "Les inspections et contrôles réalisés par l’Agence, le suivi des effets indésirables ne montrent pas d’écarts notables entre les médicaments génériq...
Les personnes âgées prennent trop de médicaments... Le quotidien Libération révèle les résultats d'une étude menée par l'hôpital parisien Georges Pompidou qui montre que 90 % des plus de 80 ans consomme...
Médicaments et parabènes: l’Afssaps fait un premie... Suite à la publication par Le Monde de la liste des 400 médicaments contenant du parabène, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de sa...
Fièvre, maux de tête… 2 Français sur 3 empor... Selon les résultats de l’étude Ifop/UPSA, parmi les 75% de personnes partant en vacances cet été, 69% des personnes interrogées emportent des médicame...
Sida: où en est la recherche de nouvelles thérapie... Alors que le Sidaction se déroule cette année du 30 mars au 1er avril, les entreprises du médicament font l'état des lieux sur la recherche de nouvell...
Médicaments au format enfant : le nouveau guide de... Une nouvelle publication dressant la liste des médicaments formulés pour les enfants a été mise en ligne par l’UNICEF et l’Organisation mondiale de la...
La liste des médicaments « à écarter » de la revue... La revue indépendante  Prescrire publie, dans son numéro de février, une liste de médicaments qu’elle estime « plus dangereux qu'utiles, à écarter des...
Médicaments: l’industrie pharmaceutique et Interpo... Interpol et 29 des plus importants laboratoires pharmaceutiques du monde, dont Sanofi, GSK ou encore Roche ou Pfizer, ont conclu un accord pour trois ...
Médicaments sur Internet : les Français de plus en...  30% des Français seraient  prêts à acheter leurs médicaments en ligne, contre 13% en 2012. Selon un baromètre IFOP réalisé pour le groupe PHR, la par...
Sécu: 600 médicaments pourraient ne plus être remb... Le Parisien revient ce matin sur le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) qui sera présenté jeudi 22 septembre à l'Assemblée nat...
Retrait du marché de POWERtabs, un complément alim... La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) alerte les consommateurs sur les risques pour la ...
L’OMS actualise sa liste des médicaments ess... Le Comité d’experts de l'OMS revoit la 17e  Liste modèle des médicaments essentiels du 8 au 12 avril 2013. Une version actualisée devrait paraître au ...
Toux du nourrisson : les recommandations de l’Afss... Que faire face à un bébé qui tousse ? L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), qui a mené une réévaluation des médica...
Paludisme : 1/3 des médicaments seraient inefficac... Une étude parue dans la revue médicale The Lancet Infectious Disease révèle que 20 à 30% des traitements antipaludiques présents en Asie du Sud-Est et...