24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Médicaments : 45 produits seraient en rupture de stock

Une enquête menée par le quotidien Le Parisien révèle que le Levothyrox ne serait pas le seul médicament à subir des ruptures de stock. Une liste de  l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) indiquerait que 45 traitements seraient actuellement en rupture de stock, et 17 en passe de l’être.

Parmi les médicaments concernés par cette liste, Le Parisien cite l’antiallergique Célestène, l’amoxycilline, des traitements dédiés aux troubles bipolaires (Sycrest, comprimé 5 mg) et à la schizophrénie (Semap, comprimé 20 mg), des comprimés pour traiter la dépression (Tofranil 10 et 20 mg). Quatre anticancéreux sont également concernés (Caryolysine, solution 10 mg et le Depocyte, injectable 50 mg, Haxastat, gelules 100 mg, Immucyst 81 mg poudre).

Ces ruptures de stocks s’expliqueraient notamment par la très forte progression à l’échelle mondiale de la demande sous l’effet des pays émergents.  » En ce moment, les marchés pharmaceutiques mondiaux sont très nerveux, affirme François Bruno, directeur adjoint du service surveillance des marché à l’ANSM, cité par le quotidien. Les laboratoires travaillent à flux tendu. De fortes commandes peuvent dérégler cette mécanique ».

Consulter la liste sur le site du Parisien

Rendez-vous sur Hellocoton !

19 août 2013