24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Le nombre de médecins généralistes toujours à la baisse en France

Au 1er janvier 2014, le Conseil National de l’Ordre des Médecins (Cnom) a recensé en France 276 354 médecins (+1,6 % par rapport à 2013) dont 198760 en activité régulière (-0,3% par rapport à 2013). Néanmoins, la part de médecins généralistes est en diminution de -6,5% depuis 2007 (soit 90 630 médecins généralistes recensés en activité régulière), et « cette tendance devrait se confirmer jusqu’en 2020 ».

Selon le 8ème Atlas national de la démographie médicale, parmi les médecins en « activité régulière », on dénombre 90.630 généralistes, 84.335 spécialistes (hors médecine générale) et 23.795 chirurgiens.

Si les médecins généralistes sont de moins en moins nombreux en France, à l’inverse, les autres spécialités médicales et chirurgicales sont en augmentation respective de 6,1% et 6,7%, une tendance qui devrait se poursuivre jusqu’en 2020 également.

L’exercice libéral semble toujours peu attractif pour les jeunes médecins (en première intention) et s’il ne représente que 10,7 % des nouveaux inscrits en 2013, cette proportion tend à augmenter après quelques années d’exercice (environ 40%).

Des territoires où le manque de médecins est manifeste

L’Atlas révèle ainsi un panel de régions et départements où le manque de médecins est manifeste, surtout si la population générale y est parfois en croissance. La région Ile de France recense la plus forte baisse des effectifs des médecins en activité (-5,6%), alors que sa population a augmenté de +4% entre 2007 et 2014.

A l’inverse, la région Pays-de-la-Loire est la région la plus attractive, à la fois en terme de démographie médicale (+5,7%) et en terme de population générale (+5,9%). Il en va de même pour les départements des Landes par exemple (+4,5% et +10,7%) ou La Vendée (+3,3% et +10,7%).

Une profession qui vieillit et se féminise

Enfin concernant le profil des médecins, leur moyenne d’âge en 2014 est relativement élevée, malgré le renouvellement des générations : 53 ans pour les hommes et de 49 ans pour les femmes. Par ailleurs, l’âge moyen des nouveaux médecins inscrits en 2013 est de 34,2 ans. Les effectifs de médecins retraités actifs (12946) continuent à augmenter  (+18,2% en 2013).

La part des femmes dans la population globale vient affirmer une tendance à la hausse, continue depuis plusieurs années : elles représentent 44% des médecins en 2014 et 58% des nouveaux inscrits en 2013.

Cette année, le Conseil National de l’Ordre des Médecins propose un nouvel outil en libre accès : une cartographie interactive de la démographie médicale. En quelques clics, elle permet de se renseigner sur  le nombre des médecins selon les spécialités dans toutes les régions de France jusqu’à l’échelle des bassins de vie.

Source : Cnom

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 juin 2014