24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Le classement des médicaments les plus prescrits en pharmacie et à l’hôpital

Quels sont les médicament les plus prescrits en pharmacie et à l’hôpital ? Selon un récent bilan de l’Assurance maladie, les remboursements de médicaments délivrés en officine et en rétrocession hospitalière ont affiché une progression de +3,8% en 2014, totalisant 23 Mds € contre 22,1 Mds € en 2013.

Selon l’Assurance maladie, l’année 2014 est notamment marquée par l’arrivée sur le marché de nouveaux produits innovants dans le traitement de l’hépatite C (Sovaldi®, Daklinza®…)., « dont l’impact financier majeur » explique ce retour à la croissance des dépenses de médicaments.

visuel Pixabay / CC0 Public DomaiLes 10 premiers médicaments remboursés représentent 2,65 Mds € de remboursements. Le classement des 5 premiers médicaments remboursés en 2014 est relativement semblable à celui des deux années précédentes.

Le top 10 médicaments les plus prescrits en montants (délivrés en pharmacie)

2015-11-03_180532

Humira®, un anti-rhumatismal arrive en tête des médicaments de ville remboursés avec 395 M€ de dépenses (2ème rang l’année précédente). Alors qu’il occupait la 1ère place en 2013, Lucentis®, médicament indiqué dans la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), chute au 4ème rang en 2014 (318.2 M€). Ce dernier a vu son prix baisser de manière importante, en 5 étapes (juillet 2012, février 2013, mai 2014, juillet 2014 et avril 2015) et a subi l’arrivée sur le marché en novembre 2013 d’Eylea® (report des prescriptions).

Doliprane (3ème rang) affiche une nouvelle hausse de ses dépenses (320,9 M€ contre 295,4 M€ en 2013). Une dynamique qui peut s’expliquer par le contexte épidémique hivernal, particulièrement virulent en 2014.

 

Les 10 médicaments les plus prescrits en montants (hôpital)

Pour ce qui est des médicaments prescrits dans le cadre de la rétrocession hospitalière, les 10 premiers médicaments remboursés représentent 1,50 mds € de remboursements.

Les 10 médicaments les plus prescrits en montants (hôpital)

L’année 2014 est très fortement marquée par l’arrivée sur le marché de nouveaux produits innovants dans le traitement de l’hépatite C. Les dépenses liées aux traitements hépatiques sont de 514 M€ (soit +503 M€ en 2014 par rapport à 2013). Les dépenses liées à la prise en charge en ATU s’élèvent à 483 M€ (soit 378 M€ de plus par rapport à 2013). La prise en charge dérogatoire de la pharmacie hospitalière génère, quant à elle, 123 M€ de dépenses en 2014 (soit 103 M€ en plus par rapport à 2013).

Les premiers produits en termes de hausse des dépenses rétrocédées (hors ATU et prise en charge dérogatoire de la pharmacie hospitalière) sont Sovaldi® (Sofosbuvir, +334 M€ en 2014), Daklinza® (Daclatasvir, +114 M€) et Olysio® (Siméprévir, +61M€).

Source : Assurance maladie

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 novembre 2015