« Difficile aujourd’hui de rencontrer rapidement un spécialiste à l’hôpital », estime à l’issue de son enquête le magazine 60 Millions de consommateurs paru jeudi 28 janvier 2010.

Selon le mensuel, qui a contacté 800 services dans six spécialités, les délais d’attente atteignent souvent plusieurs semaines : de 21 à 61 jours, selon les disciplines. Avec une moyenne de 37 jours, toutes spécialités confondues.

 60 Millions de consommateurs a enquêté auprès de 800 services dans 255 établissements publics ou privés, et ce dans six disciplines : gastro-entérologie, cancérologie, ORL, neurologie, cardiologie et rhumatologie. Résultats : « hors cas d’urgence, les délais de prise de rendez-vous peuvent être longs : une moyenne de 37 jours, toutes spécialités confondues, et de 21 à 61 jours selon les disciplines », note le magazine.

Autres constat des enquêteurs : les délais sont systématiquement plus longs dans le public. « Il faut attendre, par exemple, 86 jours en moyenne pour voir un rhumatologue exerçant à l’hôpital public mais « seulement » 30 jours lorsqu’il exerce en privé ». Ainsi, les temps d’attente sont plus courts dans le privé (18 jours en moyenne contre 57 dans le public), mais avec des dépassements d’honoraires bien plus fréquents (18 à 52% des praticiens). Des différences  qui s’’expliquent  « en grande partie » par les missions de service public assumées par les hôpitaux publics (permanence des soins, urgences, accueil de tous les patients), estime le magazine.

C’est chez les rhumatologues que la part des médecins demandant des dépassements d’honoraires est la plus forte (52% dans le privé, 3% dans le public, où une minorité de médecins peuvent avoir des consultations privées avec d’éventuels dépassements).

Source : 60 millions de Consommateurs

Rendez-vous sur Hellocoton !