24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Contraception et droits des femmes: deux mutuelles lancent un appel aux pouvoirs publics

Deux mutuelles, la  MGEN et la LMDE, ont lancé depuis le 18 octobre un appel aux pouvoirs publics afin de les alerter d’un double recul préoccupant des droit de la femme à la contraception et à l’avortement.

Fermeture de centres de planification familiale, augmentation du nombre d´IVG chez les adolescentes, prise en charge insuffisante des contraceptifs par l´Assurance-maladie, éducation sexuelle inexistante à l´école… Face aux reculs inquiétants constatés dans l´accès à la contraception et à l’avortement, la MGEN (la mutuelle générale de l’Education nationale, ) et la LMDE (La Mutuelle Des Etudiants) ont lancé le 18 octobre 2011 un appel aux pouvoirs publics pour le droit des femmes à un accès universel et égalitaire à la santé.

Les deux mutuelles demandent aux pouvoirs public de notamment de « garantir la gratuité de l’ensemble des moyens de contraception disponibles » ou de « défendre le droit à l’avortement sur tout le territoire » via l’accès à des structures de proximité « capables de prendre en charge les femmes dans les délais prévus par la loi ». Cette démarche est soutenue par le Collège National des gynécologues et obstétriciens français et de la Fédération nationale des collèges de gynécologie médicale.

Consulter  l’appel : http://www.mgenrm.net/sante-droits-des-femmes/home_appel.php

Rendez-vous sur Hellocoton !

19 octobre 2011