24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Certaines eaux en bouteille contiendraient des traces infimes de médicaments et de pesticides

Certaines eaux en bouteille contiendraient des traces infimes de médicaments et de pesticidesSelon une étude du magasine 60 millions de consommateurs menée avec la Fondation France Libertés , 10% des bouteilles d’eau contiendraient des traces infimes de pesticides et de médicaments. Des eaux qui restent « parfaitement buvables », précise 60 millions de consommateurs.

Selon Thomas Laurenceau, rédacteur en chef de 60 millions de consommateurs, des traces infimes « de l’ordre du micron », de pesticides et de médicaments, ont été retrouvées dans 10% des 47 bouteilles d’eau analysées par l’association.

« Ainsi 10 % des échantillons d’eaux en bouteille analysés contiennent des traces de tamoxifène, un médicament utilisé dans le traitement du cancer du sein », explique-t-il.

« Il n’y a aucun problème de qualité et ces eaux sont parfaitement buvables », précise  Thomas Laurenceau. Et si l’enquête « ne met absolument pas en cause l’honnêteté des embouteilleurs », cela pose « des questions sur la pureté originelle imposée par la réglementation des eaux minérales », explique le magasine.

L’eau du robinet aussi…

60 millions de consommateurs et la Fondation France Libertés ont également analysé dix échantillons d’eau du robinet issus de trois départements. Huit prélèvements sur les dix effectués contiennent au moins un des polluants recherchés, principalement des pesticides mais aussi des résidus de médicaments.

Des résultats qui « révèlent à quel point notre environnement peut être contaminé », souligne le magazine . C’est pourquoi 60 Millions et France Libertés demandent, dans un manifeste pour l’eau potable, la tenue d’assises de l’eau, réunissant tous les acteurs concernés.

Rendez-vous sur Hellocoton !

25 mars 2013