Selon un avis publié vendredi par l’Autorité européenne pour la sécurité des aliments (Efsa), l’exposition au Bisphénol A (BPA) est susceptible d’avoir des effets défavorables sur les reins et le foie, ainsi que des effets sur la glande mammaire. L’EFSA conclut toutefois que le risque sanitaire pour tous les groupes de population est faible.

Le BPA est un composé chimique utilisé dans des matériaux en contact avec les aliments tels que des emballages ou le revêtement en résine époxyde de certaines boîtes de conserves alimentaires ainsi que dans d’autres produits de consommation.

L’EFSA s’est penchée sur plus de 450 études portant sur les dangers potentiels pour la santé associés au BPA et elle a identifié des effets indésirables probables sur le foie et les reins, ainsi que des effets sur la glande mammaire, comme étant liés à l’exposition à cette substance chimique.

L’avis se penche aussi sur les effets possibles du BPA sur les systèmes reproductif, nerveux, immunitaire, métabolique et cardiovasculaire, ainsi que sur le développement de cancers. « Bien qu’un lien entre le BPA et ces autres effets soit actuellement considéré comme improbable », l’EFSA conclut qu’ils pourraient constituer une « préoccupation potentielle » pour la santé humaine et qu’ils représentent une incertitude supplémentaire concernant les risques que présente cette substance.

Les experts de l’EFSA recommandent donc que la dose journalière tolérable (DJT) actuelle soit abaissée de son niveau actuel de 50 µg/kg de poids corporel/jour (ou 0,05 mg/kg/pc/jour) à 5 µg/kg pc/jour (0.005 mg/kg/pc/jour), et qu’elle soit établie sur une base provisoire.

L’EFSA conclut toutefois que le risque sanitaire pour tous les groupes de population est faible – y compris pour les fœtus, les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes. En effet, les estimations les plus élevées d’exposition combinée au BPA par voie orale et non-orale sont de 3 à 5 fois plus faibles que la DJT-p proposée, en fonction du groupe d’âge. Pour tous les groupes de population, l’exposition orale est, à elle seule, plus de 5 fois inférieure à la DJT-p proposée.

L’EFSA indique enfin avoir lancé une consultation publique en ligne jusqu’au 13 mars 2014 sur son projet d’évaluation des risques associés à l’exposition au bisphénol A (BPA) pour la santé humaine. « Une grande partie de la science qui sous-tend ces conclusions est en constante évolution », avec en conséquence « un certain nombre d’incertitudes », soulignent les experts de l’EFSA.

Source : EFSA

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Une campagne d’information nationale sur le rôle e... Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales et de la Santé, a lancé mercredi une campagne d’information nationale sur le rôle et les compétenc...
La cigarette interdite dans les aires de jeux  Les aires de jeux pour enfants sont désormais sans tabac. En effet, le décret interdisant le tabac dans les aires collectives de jeux pour enfants a ...
Biberons : Bisphénol A, des conséquences nocives s... Le Bisphénol A (BPA) est de nouveau pointé du doigt. Selon une étude réalisée par des chercheurs français de l’INRA sur des rats, ce composant chimiqu...
Grippe : le pic épidémique franchi dans la plupart... Environ 2,5 millions de personnes ont été touchées à ce jour par la grippe saisonnière depuis le début de l’épidémie. Le pic épidémique est franchi da...
Comment se portent les enfants en grande section d... Le ministère de la Santé vient de publier les résultats d’un cycle d’enquêtes mené en 2005- 2006 sur plus de 23 000 enfants de grande section de mater...
Santé: les mutuelles adressent vingt propositions ... La Mutualité Française, qui fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France, vient d’adresser aux candidats aux élections présidentielle et lég...
Un accès à la santé renforcé pour les enfants de 0... Pour rendre effective la visite médicale de tous les enfants avant l’âge de six ans, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé et Jean- Mic...
Anti-inflammatoires : mic-mac autour du retrait du... Une ordonnance du conseil d’Etat vient d’autoriser la remise en vente des gels contenant du kétoprofène, pourtant suspendus par l’Agence française de ...
Téléphone portable : 4 Français sur 10 se déclaren... Selon un sondage réalisé par Odoxa pour la MNH, le Figaro et France Inter *, 4 Français sur 10 se déclarent inquiets des risques sur la santé que prés...
Le nombre des plus de 60 ans devrait doubler d’ici... Un rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) publié à l’occasion de la Journée mondiale des personnes âgées indique que le nombre de person...
Le bisphénol A interdit dans les contenants alimen... L'Assemblée nationale a voté mercredi une proposition de loi PS du député  Gérard Bapt soutenue par le gouvernement interdisant le bisphénol A dans le...
La cigarette électronique bientôt interdite dans l... A l’occasion de la journée mondiale sans tabac, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a annoncé des mesures concernant la c...
Antidépresseurs : faut-il en avoir peur ? Le traitement médicamenteux ne constitue qu’un aspect de la prise en charge des sujets présentant des troubles dépressifs ou anxieux. Si historiquemen...
Biberons au Bisphénol A : le Sénat suspend leur co... Les sénateurs ont adopté à l’unanimité une proposition de loi visant à suspendre la commercialisation de ces biberons - déjà interdits dans les crèche...
Deux tiers des automobilistes ont déjà eu un probl... Un sondage* réalisé pour l’association Prévention Routière et le laboratoire MSD France révèle que deux automobilistes sur trois reconnaissent avoir e...
Myopie, astigmatisme, presbytie… : trois adultes s... Selon une étude, menée par la DREES (*), trois adultes sur quatre présentent des troubles visuels en France. Cette perte d’acuité sensorielle se génér...