24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Autisme : un traitement diurétique montre son efficacité

Des chercheurs français viennent de valider le succès d’un traitement diurétique testé chez des enfants autistes en 2012.

La communauté scientifique s’accorde sur l’origine précoce – fœtale et/ou postnatale – de l’autisme. L’équipe de Yehezkel Ben-Ari, directeur de recherche émérite à l’Inserm et son équipe de l’Institut de neurobiologie de la méditerranée (INMED), vient de franchir un nouveau cap dans la compréhension de la maladie.

Les chercheurs démontrent que les taux de chlore dans les neurones de souris modèles d’autisme sont élevés et le restent de façon anormale dès la naissance.

Ces travaux publiés dans Science daté du 6 février 2014 suggèrent chez la souris que le diurétique pris avant la naissance corrige les déficits chez les descendants. Ils montrent également que l’ocytocine, hormone de l’accouchement, produit une baisse du taux de chlore pendant la naissance qui contrôle l’expression du syndrome autistique.

“Ces données valident notre stratégie thérapeutique et suggèrent que l’ocytocine agissant sur les taux de chlore pendant la naissance module/contrôle l’expression du syndrome autistique” affirme Yehezkel Ben-Ari, directeur de recherche émérite à l’Inserm.

Enfin, étant donné le rôle de l’ocytocine dans le déclenchement du travail, “même s’il est vrai que les données épidémiologiques suggérant que des césariennes programmées pouvaient accroître l’incidence de l’autisme sont controversées, il n’en reste pas moins que ces études devraient être poursuivies et approfondies afin de confirmer ou infirmer cette relation qui reste possible” souligne Yehezkel Ben-Ari ,et de conclure : « pour traiter ce type de maladies, il faut comprendre comment le cerveau se développe et comment les mutations génétiques et les agressions environnementales modulent les activités du cerveau in utéro”.

Source :  Inserm – Autisme : l’hormone de l’accouchement contrôlerait l’expression du syndrome chez l’animal –
Oxitocyn-mediated GABA inhibition during delivery attenuates autism pathogenesis in rodent offspring, R Tyzio, Science, 6 février 2014 (abstract accessible en ligne)

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 février 2014