Alors que se déroule la journée européenne de sensibilisation au bon usage des antibiotiques, le gouvernement a annoncé lundi plusieurs mesures afin de limiter la surconsommation d’antibiotiques et lutter ainsi contre les résistances à ces médicaments.

Marisol Touraine, la ministre des affaires sociales et de la santé, et Stéphane Le Foll, le ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, ont annoncé des mesures pour « favoriser le bon usage, préserver certains antibiotiques et informer ». Afin de favoriser le bon usage des antibiotiques, les deux ministres souhaitent le développement de l’utilisation des tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) par les professionnels de santé, pour parvenir à « une réduction importante des prescriptions inappropriées d’antibiotiques ».

Autre mesure, la limitation de la durée de prescription et de délivrance de certains antibiotiques les plus générateurs de résistance, en réponse à des prescriptions « parfois trop longues et donc inappropriées ». Ils ont également annoncé la création d’un référent hospitalier sur les antibiotiques dans tous les établissements et de référents vétérinaires pour la prescription des antibiotiques critiques en médecine vétérinaire.

En ce qui concerne la préservation de certains antibiotiques dits « critiques » (à garder pour des situations graves où ils sont le dernier recours), Marisol Touraine a rappelé l’expérimentation de la délivrance à l’unité dans les pharmacies, mesure prévue par le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2014.

La ministre va également proposer au niveau européen d’instaurer un statut particulier pour les antibiotiques en s’inspirant du statut des médicaments orphelins, pour maintenir sur notre marché les vieux antibiotiques et inciter au développement de nouveaux.

Stéphane Le Foll a de son côté rappelé son ambition de réduire fortement l’exposition antibiotique chez l’animal. Un objectif chiffré de réduction de l’utilisation des antibiotiques critiques pour l’homme sera fixé dans le cadre du projet de loi d’avenir de l’agriculture de l’alimentation et de la forêt discuté au Parlement en janvier. Des guides de bonnes pratiques de prescription seront élaborés et validés par les agences sanitaires. Par ailleurs un décret viendra renforcer les conditions préalables à la prescription de ces antibiotiques.

Enfin, afin d’informer les citoyens et mobiliser les professionnels, les ministres ont annoncé la création d’un nouvel indicateur hospitalier de suivi de l’exposition aux antibiotiques (ICATB 2) « accessible au public en toute transparence ». De plus, une campagne à destination du grand public et des professionnels par l’assurance maladie a été lancé sur internet dès aujourd’hui.

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Leclerc revient à la charge sur les médicaments no... Michel-Edouard Leclerc a indiqué lundi sur la matinale de Canal+ que le groupe Leclerc ambitionne de vendre, dans ses magasins, des médicaments non re...
Vente en ligne de médicaments : quelles précaution... Marché en plein essor, la vente de médicaments en ligne peut réserver sur certains sites de mauvaises surprises aux internautes. Selon l’OMS, environ ...
Médicaments : l’UFC-Que Choisir critique fac... L'UFC-Que Choisir est « assez critique » face à la proposition annoncée le 18 août dernier par  le directeur général de la Mutualité française, Jean-M...
Résistances bactériennes : un danger méconnu pour ... Selon un sondage réalisé pour l'Assurance maladie, un Français sur trois n'a jamais entendu parler des résistances bactériennes causées par la trop gr...
Hépatite C : un nouveau traitement à 46 000 euros... Harvoni, le nouveau traitement du laboratoire américain Gilead vient d'être inscrit sur la liste des médicaments agrées aux collectivités et sur la li...
Levothyrox : les patients disposeront de nouveaux ... Afin de proposer un choix de traitement aux patients souffrant de troubles de la thyroïde et d’apporter des solutions à certains patients qui continue...
Médicaments homéopathiques : faut-il y croire ? Les médicaments homéopathiques bénéficient en France d’un statut officiel depuis 1965. Ils sont inscrits à la Pharmacopée française et remboursables à...
Les antibiotiques, « si on les utilise à tort, ils... L’assurance maladie repart en campagne contre le mauvais usage des antibiotiques. Nouvelle édition, nouveau slogan : après "les antibiotiques, c’est p...
Allergies : l’éducation thérapeutique de l’enfant... Etape incontournable du traitement de l’enfant allergique, l’éducation thérapeutique consiste à l’aider ainsi que ses parents à appréhender sa maladie...
Participation d’un enfant à un essai cliniqu... Le Leem (Les Entreprises du Médicaments) propose sur son site internet une brochure destinée aux parents qui fait le point sur la participation d'un e...
Médicaments : la consommation des Français en légè... Selon le dernier point de l'Assurance maladie, les médicaments, 1er poste des soins de ville, ont affiché pour la 1ère fois en 2011, une stabilité des...
Médicaments: l’UE met ses essais cliniques e... Dorénavant, tous les citoyens de l’UE pourront accéder à des informations relatives aux milliers d’essais cliniques autorisés réalisés sur les produit...
Médicaments à vignette bleue : forte baisse du rem... Un décret en préparation prévoir une baisse supplémentaire du remboursement des spécialités à vignette bleue. Mauvaise surprise pour les assurés ?...
Le site DoctiPharma lance son service de vente en ... Le site DoctiPharma vient d'annoncer l'ouverture de son service de vente de médicaments sans ordonnance. Lancée en mars 2014, la filiale e-commerce du...
Sécu : les assurés vont mettre la main à la poche... Le gouvernement s'apprête à dévoiler plusieurs mesures qui vont toucher au portefeuille des assurés pour limiter le déficit de l’assurance maladie. ...
Médicaments : 41% des Français considèrent que les... Selon un sondage* Mediaprism publié par 60 Millions de consommateurs dans son dernier hors-série, 41% des Français estiment que les médecins prescrive...