24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Produits anti-poux, anti-verrues, anti-molluscum : comment les utiliser en tout sécurité ?

Anti-poux, anti-verrues, anti-molluscum… Largement utilisés, ces produits sont des dispositifs médicaux qui se présentent sous la forme de liquides, gels, présentés en flacons, en sprays ou dosettes. Pour autant, leur utilisation est loin d’être anodine. C’est pourquoi, l’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vient de rappeler quelques principes d’utilisation et de conservation.

Certains produits, sous forme liquide notamment, bien que largement utilisés dans la vie courante présentent un risque irritant, corrosif ou toxique et nécessitent donc des précautions et une vigilance particulière lors de leur emploi. C’est le cas notamment des anti-poux, anti-verrues ou anti-molluscum. Aussi, l’ANSM rappelle la nécessité de respecter les précautions d’usage prévu par le fabricant dans la notice et les conseils du pharmacien. Elle recommande de demander conseil à un professionnel de santé en cas de doute.

Ne pas confondre les produits d’apparence similaire

– Veiller à bien identifier les produits en laissant les produits dans leur conditionnement initial afin d’éviter les confusions entre deux produits qui se ressembleraient en dehors de leurs boîtes (ex : différentes sortes de dosettes ou de sprays). – Conserver la notice avec les produits dans leur boîte pour s’y référer plus tard si besoin

– Respecter les conseils d’application inscrits dans la notice concernant la voie d’administration.

Eviter les accidents avec les produits corrosifs ou toxiques
– Garder ces produits hors de la portée des enfants ; il est d’ailleurs conseillé de ranger ces produits dans l’armoire à pharmacie. Veiller à ce que ces produits ne puissent être ouverts, ingérés ou utilisés par les enfants.

– Respecter les conseils d’application inscrits dans la notice (modalités d’administration) ; notamment avec les produits anti-verrue ou anti-molluscum qui sont corrosifs par nature qui présentent un risque de brûlure sur peau saine si les conditions d’utilisation ne sont pas respectées.

– Ne les utiliser sur les enfants lorsque la notice le permet et sous stricte surveillance

Par exemple, éviter de laisser sans surveillance un enfant pendant le temps de pose d’un anti-poux (tout contact du produit avec les yeux y compris par projection ou écoulement pouvant entrainer des troubles allant de la simple irritation à l’ulcération de la cornée).

De même, l’ingestion accidentelle d’un des ces produits peut provoquer des symptômes gastro-intestinaux parfois violents même si le produit est dilué.

Que faire en cas d’accident ?

En cas d’accident (projection dans l’œil ou ingestion accidentelle…), consulter rapidement un médecin ou contacter le centre anti-poison.

Par ailleurs, pour une meilleure connaissance des produits au niveau national et afin que l’ANSM puisse éventuellement prendre des mesures pour la sécurité des patients, il est recommandé de signaler tout incident ou risque d’incident lié à l’utilisation d’un dispositif médical directement à l’ANSM ou par l’intermédiaire d’un professionnel de santé .

 Source:  ANSM

Rendez-vous sur Hellocoton !

19 octobre 2013