24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

5 propositions pour mettre en place les autotests du VIH

La ministre a dit « oui » aux autotests du VIH. L’association Warning, qui demande depuis 2008 la légalisation des autotests du VIH, fait 5 propositions pour une mise en place rapide et efficace.

1- Permettre un accès le plus large possible pour tous, incluant les individus les plus vulnérables et les plus isolés. L’autotest VIH doit être disponible dans les pharmacies, sur internet, les distributeurs automatiques, et gratuitement dans les CDAG-CIDDIST, les associations de lutte contre le sida et celles de santé communautaire, les plannings familiaux, le SNEG et ses adhérents, lors de distributions à l’occasion d’événements comme les Marches des fiertés LGBT, etc. L’autotest VIH doit pouvoir aussi être disponible sur prescription.

2- Créer les conditions de la concurrence, autoriser les autotests avec prélèvement sanguin et salivaire, pour un coût grand public raisonnable pour le marché français, moins de 10 Euros, et aussi favoriser l’innovation.

3- Proposer un autotest VIH remboursé dans certains cas, par exemple une fois par an.

4- Promouvoir des offres diversifiées d’écoute et d’accompagnement à distance (téléphonique, en ligne) tant par des acteurs associatifs que les fabricants de tests eux-mêmes.

5- Anticiper l’après mise sur le marché des autotests VIH et déjà prévoir l’auto-dépistage d’autres infections sexuellement transmissibles et des hépatites virales.

> Plus d’informations sur http://thewarning.info/

M.B. Source : Warning

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 avril 2013