24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

28% des actes médicaux ne seraient pas justifiés selon les médecins

Un sondage TNS pour la Fédération hospitalière de France (FHF), relayé mercredi 4 juillet par Le Figaro, montre que seuls 72% des actes médicaux pratiqués seraient pleinement justifiés. Un piste d’ économies « substantielles », estime la FHF.

803 médecins (hospitaliers, spécialistes et généralistes libéraux) ont été interrogés. Dans le détail, les médecins généralistes estiment que 68 % seulement des actes se justifient, devant les médecins hospitaliers (74 %) et les spécialistes libéraux (76 %).

Pour 85% les demandes des patients poussent à des prescriptions qui ne sont pas forcément justifiées. Arrivent ensuite la peur du risque judiciaire pour 53% d’entre eux (60% chez les généralistes libéraux) ou encore le problème de formation des médecins, pointé par 39% des professionnels interrogés.

Autres raisons invoquées, l’absence de référentiels partagés par les professionnels (37%) et l’absence de contrôle des pratiques (27%). Les incitations économiques, elles, ne motiveraient des actes injustifiés que pour 20% des médecins.

Source : Le Figaro

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 juillet 2012