Agnès Buzyn, la ministre de la santé et des solidarités s’est félicitée de l’accord trouvé avec les chirurgiens-dentistes pour une meilleure prise en charge des soins bucco-dentaires. La mise en place de l’offre sans reste à charge commencera dès 2020 et sera totalement accessible pour l’ensemble des actes concernés, au 1er janvier 2021, a annoncé le ministère.

“Les représentants des chirurgiens-dentistes ont fait connaître leur décision de signer avec l’Assurance Maladie un accord conventionnel qui donne la priorité à la prévention et améliorera de façon significative les modalités de prise en charge des assurés, en ouvrant la possibilité pour chaque assuré d’accéder à une offre de soins dentaires prothétiques intégralement remboursés par l’assurance maladie obligatoire et les organismes complémentaires, sans aucun reste à charge”, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Cet accord constitue la première étape de la mise en œuvre de l’engagement du Président de la République à faire accéder l’ensemble des Français à une offre de soins sans reste à charge dans les domaines de l’optique, du dentaire et de la prothèse auditive.

Renforcer l’accès aux soins bucco-dentaires

Lors de sa prise de fonction, Agnès Buzyn avait souhaité relancer les négociations sur la convention dentaire et faire confiance aux partenaires conventionnels pour trouver un accord intégrant l’objectif d’une offre de soins sans reste à charge.

Après huit mois de négociation, le nouvel accord, approuvé par la Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) et l’Union dentaire (UD), qui représentent plus de 60 % des chirurgiens-dentistes libéraux, marque un engagement fort de la profession.

Il permettra tout d’abord de lutter contre le renoncement aux soins prothétiques, qui touche 17% de la population, en ouvrant la possibilité pour chaque assuré d’accéder à une offre de soins dentaires prothétiques intégralement remboursés par l’assurance maladie obligatoire et les organismes complémentaires, sans aucun reste à charge.

La mise en place de l’offre sans reste à charge commencera dès 2020 et sera totalement accessible pour l’ensemble des actes concernés, au 1er janvier 2021.

L’accord entérine par ailleurs de nouvelles dispositions pour favoriser davantage la prévention et la prise en charge de certains publics prioritaires, en particulier des enfants pour faire d’eux la première génération sans carie.

La prise en charge des populations vulnérables ou fragiles sera également renforcée : c’est le cas pour les patients diabétiques avec la prise en charge nouvelle des traitements parodentaires, non remboursés jusqu’à présent, ou encore pour les patients en situation de handicap mental lourd qui se heurtent encore à trop de difficultés d’accès aux soins.

L’accord s’accompagne par ailleurs d’un investissement sans précédent de l’assurance maladie et des organismes complémentaires pour revaloriser les tarifs des soins conservateurs : ainsi les différents actes de traitement des caries connaitront des hausses de tarifs comprises entre 40 et 60%.

Source : Ministère de la Santé

A Lire également

Comment nos enfants peuvent-ils garder de belles d... Pour garder des dents saines dès le plus jeune âge, pas de secret : un brossage au moins 2 fois par jour et des rendez-vous réguliers chez le dentiste...
Prothèses PIP : 17 411 femmes ont choisi de se fai... Selon le dernier bilan de l’Agence française du médicament (ANSM), 17 411 femmes ont eu une explantation de leur prothèse en gel de silicone PIP à fin...
Médecins, dentistes : 8 Français sur 10 satisfaits... Près de huit Français sur dix déclarent être satisfaits de la qualité des soins des médecins et dentistes en 2013, selon les résultats du dernier baro...
Médecins spécialistes et médicaments sont “t... Selon un sondage Viavoice réalisé pour le groupe Pasteur mutualité, paru ce mardi dans Le Parisien, près de 70% des Français (70%) jugent les tarifs d...
Coeur artificiel Carmat : le 2e patient implanté e... Le deuxième patient, qui avait été implanté d’un cœur artificiel bioprothétique au CHU de Nantes le 5 août 2014, est décédé le samedi 2 mai en fin d’a...
Les dentistes en grève ce lundi La Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD), qui représente un tiers de la profession, a appelé lundi les cabinets à rester fermé afin d...
Consulter un médecin spécialiste : les délais d... Une étude réalisée par le site Mutuelle.com et menée sur près de 7 700 médecins montre que les délais d'attente pour un rendez-vous chez les médecins ...
Soins dentaires : la Cour des comptes dénonce les ... Coûts élevés des prothèses, dépassements d’honoraires trop importants, faibles remboursements… Selon le rapport de la Cour des compte sur la Sécurité ...
Soins dentaires : 60 Millions de consommateurs dén... Soins conservateurs, extractions de dents, prothèses, implants ou encore orthodontie... Une enquête publiée dans le numéro de novembre de 60 Millions ...