La Mutualité Française, qui fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France, vient d’adresser aux candidats aux élections présidentielle et législatives une vingtaine de propositions.

Articulées autour de trois grands axes, “ces leviers d’action visent à améliorer le système de santé et plus particulièrement à favoriser l’accès aux soins à l’heure où 15% des citoyens doivent renoncer à se faire soigner pour des raisons financières”, explique le président de la Mutualité Française, Etienne Caniard.

La Mutualité Française interpelle ainsi « tous les acteurs du système de santé, les candidats aux élections présidentielle et législatives, les partenaires sociaux, les associations, les syndicats médicaux et les institutionnels », et leur demande de s’engager sur trois objectifs :

– le renforcement du rôle du médecin traitant, pour lui donner les moyens d’assurer pleinement son rôle pivot dans le parcours de soins,
– la réduction de la part des dépenses de santé qui restent à la charge des patients, première cause de renoncement aux soins,
– l’instauration d’un droit réel à une complémentaire santé solidaire de qualité et à un prix accessible pour tous ; et garantir ainsi à tous les âges de la vie, l’accès à une mutuelle.

Pour atteindre ces trois objectifs, la Mutualité Française a formulé une vingtaine de propositions , notamment :

– la dispense totale de l’avance de frais pour les adhérents pour les soins assurés chez leur médecin traitant ; cette disposition concerne aussi les praticiens en exercice collectif qu’il convient de favoriser,
– la régulation des dépassements d’honoraires et l’amélioration de la prise en charge des soins optiques, dentaires et audioprothèses,
– le maintien de la mutuelle en cas de perte d’emploi, de séparation ou de départ en retraite, en instaurant plus de mutualisation entre les contrats d’entreprise et les contrats individuels.

Pour Etienne Caniard, président de la Mutualité Française, « il n’est pas acceptable qu’en 2012, de plus en plus de Français doivent renoncer à des soins ou les reporter. Si ce sont les plus modestes, les plus fragiles qui paient le plus lourd tribut de la dégradation de l’accès aux soins, le phénomène s’aggrave et s’étend désormais aux jeunes, aux classes moyennes et aux retraités. Si nous ne voulons pas tirer définitivement un trait sur notre système de protection sociale, il est encore possible d’agir maintenant ».

Source : Mutualité Française

A Lire également

Santé : les soins trop chers pour 70% des Français... Selon un sondage Ipsos pour la Générale de santé publié jeudi, les Français se déclarent satisfaits de la qualité des soins prodigués en France. Pour ...
Les applis santé ont la côte chez les Français !... Applications smartphones pour gérer son poids, contrôler son cholestérol ou mesurer sa tension… 52% des Français déclarent utiliser ou avoir déjà util...
Alzheimer, démence… Se sentir en mauvaise santé au... Une étude suggère que se sentir en mauvaise santé est un facteur de risque de survenue de démence. Les auteurs de cette étude  dirigée par Annick Alpé...
Suivi de grossesse : les femmes globalement satisf... L’UNAF a questionné des femmes ayant accouché entre 2004 et 2009. Soit 952 témoignages de femmes, partout en France. Globalement ces mères semblent sa...
Marisol Touraine veut donner un nouvel élan à l’in... La ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, a annoncé lundi "un tour de France de l’innovation en santé". Parmi les mesur...
Les Français sont globalement en bonne santé Selon le rapport 2017 de la DREES* sur l’état de santé de la population en France, les Français sont globalement en bonne santé… L’espérance de vie es...
1ère Journée nationale de la qualité de l’ai... La 1ère Journée nationale de la qualité de l'air (JNQA), lancée à l’initiative du ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, s...
Grippe : l’épidémie en phase de ralentissement Selon le dernier bulletin du Réseau Sentinelles, le nombre de cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 343 ca...
Le bonheur passe par la santé pour 94 % des França... Pour 94 % des Français, le bonheur passe par la santé. Pour y parvenir, un quart serait prêt à faire des sacrifices en remplaçant le restaurant par de...
Santé : 86% des Français anticipent une hausse des...  Selon une étude Deloitte/Ifop, 86% des Français anticipent une hausse des dépenses de santé restant à leur charge au cours des prochaines années. Tab...
Les olives, un véritable allié santé ! Riche en bienfaits naturels, l'Olive est l'ingrédient incontournable du fameux régime méditerranéen. Focus sur ses atouts santé qui en font un véritab...
Système de santé: la France se classe 15e sur 195 ... Selon une étude de la prestigieuse revue médicale britannique The Lancet, la France  se classe 15e sur 195 pays en matière de qualité et d'accessibili...
Les étudiants renoncent trop souvent à se soigner... Une enquête CSA pour EmeVia* montre une augmentation du renoncement aux soins des étudiants, et plus particulièrement une baisse du recours au médecin...
Santé : les Français souhaitent un comparateur de ... Honoraires, soins dentaires, mutuelles… Selon l’Observatoire sociétal de la santé et de la qualité des soins en France réalisé par  Ipsos pour  Généra...
Grippe : le pic épidémique franchi dans la plupart... Environ 2,5 millions de personnes ont été touchées à ce jour par la grippe saisonnière depuis le début de l’épidémie. Le pic épidémique est franchi da...
Les européens ont gagné 5 ans d’espérance de... Un nouveau rapport de l’OMS , qui couvre les 53 pays européens et près de 900 millions d’habitants, révèle que l’on vit plus longtemps et en meilleure...