La forte amplitude des marées va découvrir des gisements naturels de coquillages. Leur consommation peut présenter des risques pour la santé (troubles digestifs, parfois troubles neurologiques…), en particulier du fait de la capacité des coquillages à concentrer notamment des bactéries, des virus ou du phytoplancton toxique pouvant être présents dans la mer.

Suite aux différents évènements météorologiques récents, les prélèvements effectués dans le cadre de la surveillance du littoral ont montré la contamination de l’eau et de coquillages de certaines zones du littoral.

Aussi, afin de profiter de la pêche à pied des coquillages dans les meilleures conditions de sécurité et à l’occasion des grandes marées, la Direction Générale de la Santé rappelle aux amateurs de pêche à pied quelques précautions d’usage :

1/ Choisir le site :
– s’informer sur la qualité des sites auprès de la mairie, de la Direction des territoires et de la mer du département, de la Direction départementale de la protection des populations ou de l’Agence Régionale de Santé ;
– respecter les interdictions temporaires ou permanentes fixées par arrêtés municipaux ou préfectoraux qui peuvent toucher toutes les catégories de zones [plus d’infos] ;
– vérifier au préalable que le lieu qu’ils ont choisi n’est pas déconseillé (égouts, ports, zones de mouillage).

2/ Pêcher les coquillages avec soin :
– pêcher des spécimens vivants et en bon état (éliminer les coquillages dont la coquille est ébréchée ou ouverte et ceux dont l’odeur est suspecte);
– les laver et les rafraîchir à l’eau de mer pendant la pêche.

3/ Consommer sa récolte en respectant certains principes :
– laver soigneusement les coquillages récoltés ;

– les conserver vivants jusqu’à leur préparation en les plaçant au réfrigérateur (4°C maximum) et sans dépasser la journée ;
– consommer rapidement les coquillages ramassés (toujours le jour même) ;
– quel que soit le mode de préparation culinaire, un coquillage issu d’une zone contaminée ne doit pas être consommé. La cuisson des coquillages ne permet pas d’éliminer tous les risques notamment ceux liés aux toxines de phytoplancton .

Enfin, la consommation de coquillages récoltés par pêche à pied de loisir est déconseillée à certaines personnes (femmes enceintes, jeunes enfants, personnes immunodéprimées, personnes âgées, …).

Source : Ministère de la santé

A Lire également

Coquillages et grandes marées : les précautions po... La forte amplitude des marées va découvrir des gisements naturels de coquillages. Leur consommation peut présenter des risques pour la santé (troubles...
82% des parents privilégient le « fait maison » au... La crise étant toujours d’actualité, 83% des parents trouvent que les produits tout prêts sont trop chers. Le marché des petits pots serait même en pe...
Nicole Richie, le nouveau super-héros écolo ? Nicole Richie, très attachée aux valeurs écolo depuis la naissance de ses enfants, vient de publier sur son blog la liste des 7 choses à faire pour « ...
Manuel : “Les premiers repas bio de mon bébé... De la mise au sein aux premières purées et compotes, les interrogations sont nombreuses. Comment s’y prendre pour donner à son enfant toutes les chanc...
Le savon noir, le produit d’entretien bio spécial ... Après près d’un siècle de traditions droguistes, l'entreprise « Jacques Briochin », spécialiste des produits d'entretien de la maison, propose un prod...
Chaussure : les petites tennis 100% écolo et éco r... Une nouvelle chaussure éco conçue fait son apparition cet été : FYE (For Your Earth) est bien plus qu’une chaussure en coton bio. Elle s’inscrit dans ...
Moins de pesticides dans votre jardin avec le plan... Les jardiniers amateurs utilisent régulièrement des pesticides sans avoir conscience de la dangerosité de ces produits pour la nature ou pour leur pro...
Pansamiel : nouveau must de la pharmacie familiale... Un nouveau type de pansement vient de faire son apparition : du miel en tube ! En France pendant 25 ans, le professeur Bernard Descottes, chef de serv...
Cadeau de naissance : un coffret bio douceur pour ... Vous cherchez un cadeau de naissance pratique, joli et actuel ? Peau-Ethique s’est associé à Virginale pour proposer un coffret naissance bio, composé...
Manger sous le coup de l’émotion : un risque... Selon des résultats publiés le 10 avril 2013 par l'Unité de recherche en Epidémiologie nutritionnelle Inserm-Inra-Université Paris 13 et issus mettent...
Ciné, livre & web : « Solutions locales pour ... Avec« Solutions locales pour un désordre global », Coline Serreau signe bien plus qu'un film documentaire écologiste et engagé mais une véritable invi...
Des tortillas Chips Bio sans huile de palme Bonne nouvelle pour les aficionados de Tortilla Chips, Lima revisite ses classiques « Original  & Chili » et propose deux nouveaux parfums inédits...
Bientôt des carottes de toutes les couleurs ! Roses, blanches, jaunes ou pourpres, les carottes prennent des couleurs. Ces nouvelles carottes multicolores ont été étudiées par des chercheurs et en...
De la lingerie en coton bio pensée pour les hommes... Il serait grand temps que les hommes aussi aient droit à leur dressing écolo ! Peau-Ethique propose une ligne de lingerie masculine en coton biologiqu...
Du bio dans les assiettes des lycéens aquitains La Région Aquitaine a mis en place au printemps 2010 un projet pilote, mené en lien avec ARBIO Aquitaine, visant à approvisionner les lycées aquitains...
Nos fruits et légumes recouverts de bactéries  Deux chercheurs de l'université du Colorado se sont intéressés aux bactéries présentes à la surface des fruits et légumes. Leur constat : ces bactéri...