Après les feuilles de soins, les ordonnances papier vont progressivement disparaître des pharmacies et des cabinets médicaux, au profit de prescriptions électroniques. A la clef , des gains de temps, de place et d’argent. L’Assurance maladie entend généraliser ce système aux 23.000 offcines de France d’ici fin 2012, début 2013.

Chaque année, l’assurance maladie traite 750 millions d’ordonnances par an, ce qui représente 420 km d’archives. Cette collecte, qui mobilise 4000 agents, a un coût : 4 millions d’euros par an pour la Cnam. “Nous sommes confrontés à une masse de papier considérable”, a expliqué jeudi lors d’un conférence presse Philippe Ulmann, directeur de l’offre de soins à l’Assurance maladie, ce qui entraîne “une gestion très lourde pour les pharmaciens” et pour l’Assurance maladie qui doit “les récupérer, les trier, les traiter” et les archiver.

C’est pourquoi la Caisse nationale d’assurance-maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) a débuté l’an dernier la dématérialisation des ordonnances dans les pharmacies où circulent chaque année 550 millions de prescriptions. Environ 900 officines volontaires les scannent lorsque le patient est au guichet, puis gravent des CD, envoyés tous les quinze jours à l’Assurance maladie.

Ce système va être progressivement généralisé aux 23.000 pharmacies de France d’ici fin 2012, début 2013, a précisé le directeur général de la Caisse nationale d’assurance-maladie des travailleurs salariés (CNAMTS), Frédéric van Roekeghem. Les officines seront aidées à hauteur d’environ 400 euros annuels pour s’équiper, a-t-il indiqué.

Parallèlement, certaines pharmacies expérimentent la télétransmission directe de ces ordonnances vers l’Assurance maladie, comme elles le font déjà pour les feuilles de soins qui permettent le remboursement à l’assuré. Cette transmission vers un serveur informatique sécurisé sera aussi généralisée progressivement.

La dématérialisation existe déjà en France pour les arrêts de travail et le choix du médecin traitant, a rappelé la Caisse, et son application aux ordonnances, notamment de médicaments, a été validée par la convention signée en juillet entre médecins et Assurance maladie. Les professionnels de santé (pharmacies, kinés, labos…) pourront alors, sur un portail internet professionnel, avoir accès à l’ordonnance du médecin, ce qui n’empêchera pas ce dernier de continuer à délivrer une prescription papier au patient.

Le directeur général de la CNAMTS espère “lancer une généralisation en 2014” avec pour objectif un achèvement en 2018.

Source : Le Figaro, Europe 1

A Lire également

Patients sans carte Vitale : la Sécu condamne le s... Certains médecins auraient fait part de leur intention de facturer un supplément de 0,50€ aux patients qui ne leur présenteraient pas leur carte Vital...
Le trou de la sécu se réduit un peu en 2011 Le gouvernement a annoncé, qu’au 31 mars 2012, le solde du régime général pour l’année 2011 s’établissait à -17,4 milliards d'euros.  Par rapport à la...
Lancement ce jeudi des Agences Régionales de Santé... Ce jeudi 1er avril 2010 marque le lancement des 26 Agences Régionales de Santé (ARS) qui auront pour mission de coordonner dans chaque région l'ensemb...
Sécu : le gouvernement dément les nouvelles taxes... Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales et de la Santé, et Bernard Cazeneuve, le ministre délégué chargé du Budget, ont démenti jeudi "ave...
Création d’un tiers-payant chez le médecin pour le... Roselyne Bachelot, la ministre de la santé, a annoncé le 4 mai dernier, la création d'un "tiers-payant social pour les familles modestes" qui leur per...
Diabète : 12,5 milliards d’euros de dépenses... En 2007, la France comptait 2,5 millions de personnes diabétiques, soit 40% de plus qu’en 2001. Selon l’Assurance maladie, les dépenses de soins pour ...
Amélie, la nouvelle conseillère virtuelle du site ... A la mi-décembre, les assurés vont faire la connaissance d’Amélie, la nouvelle conseillère virtuelle du site de l’Assurance Maladie qui est là pour le...
L’assurance maladie souhaite 2,2 milliards d... Selon un rapport que s'est procuré mardi l'AFP, l'assurance maladie propose près de 2, 2 milliards d’économies en 2012. Parmi les pistes avancées : ...
Sécu: l’épidémie de grippe fait bondir les d... Selon le dernier point de la Caisse nationale d'Assurance maladie, les remboursements de soins de ville progressent de +5% en février 2013 par rapport...
Démographie: la France vieillit… Le vieillissement de la France s’accélère: en 2008, selon le dernier bilan  de l'Insee, la France comptait 5,5 millions de personnes âgées de plus de ...
Le Tiers payant étendu aux femmes enceintes et aux... À partir du 1er juillet, le tiers payant sera étendu aux femmes enceintes et aux personnes en affection de longue durée (ALD). « Un progrès social maj...
Les pharmaciens d’officine vont être rémunérés pou... Dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, les trois syndicats représentatifs des pharmaciens (FSPF, USPO, UNPF) ont signé à l’unanimité avec l’Assuran...
Sécu: « alerte aux nouveaux déremboursements » de ... Selon le CISS (collectif interassociatif sur la santé), la FNATH (association des accidentés de la vie) et l'UNAF (Union des associations familiales),...
Assurance-maladie : professionnels de santé et hôp... Selon un rapport publié par la Délégation nationale à la lutte contre la fraude et révélé mardi, par Les Echos, les hôpitaux et professionnels de sant...
ALD : les guides pratiques pour les patients Afin de mieux informer les patients et leurs familles sur les maladies classées ALD (affection de longue durée) , la Haute Autorité de Santé met à leu...
Complémentaire santé : vers une généralisation à l... Alors que l’assurance maladie complémentaire est devenue une composante importante de notre système de santé, tous les Français n’y ont pas accès. Le ...