Après le Royaume-Uni le mois dernier, c’est au tour de l’agence américaine des médicaments (FDA) de donner son feu vert aux injections de Botox (onabotulinumtoxine A) pour traiter des migraines chroniques.

Le Botox ou toxine botulinique, commercialisé par le laboratoire américain Allergan, est déjà connu pour son utilisation esthétique dans l’effacement des rides. Concernant les migraines récurrentes et invalidantes, le Botox est administré toutes les douze semaines environ avec de multiples injections autour de la tête et du cou avant que les maux de tête ne se déclenchent.  Parmi les effets secondaires les plus fréquents rapportés lors des essais cliniques: des douleurs dans le cou et au crâne.

A savoir, la mise en garde figurant sur les boîtes de Botox souligne que les effets de la toxine peuvent se propager dans le corps au-delà de la zone des injections provoquant des symptômes similaires à ceux du botulisme, une maladie paralytique rare mais grave. Les symptômes sont un gonflement et des difficultés à respirer pouvant être mortelles.

Source : http://www.fda.gov/NewsEvents/Newsroom/PressAnnouncements/ucm229782.htm

A Lire également

Le Botox contre la migraine ? La Grande-Bretagne a... Le groupe pharmaceutique américain Allergan a annoncé vendredi que le Botox avait été autorisé en Grande-Bretagne pour la prévention des maux de tête ...
Médecine esthétique : bientôt un décret d’encadrem... Le ministère de la Santé travaille sur un encadrement des actes à visée esthétique. Un an après un rapport très critique de la Direction générale de l...