Médicaments sans ordonnances: 3 personnes sur 5 prêtes à acheter en hypermarchéInternet, grandes surfaces, … les médicaments sans ordonnance ne seront peut-être bientôt plus l’apanage des seules pharmacies. Selon une étude du cabinet Recotc, 63.5% des personnes interrogées seraient prêtes à acheter des médicaments sans ordonnances ailleurs qu’en pharmacie.

“Les Français achètent déjà des médicaments sans prescription médicale en pharmacie, surtout les femmes et les plus jeunes. Près d’une personne sur 5 en achète au moins une fois par mois”, indique le cabinet .

“Le principe de vente de médicaments sans ordonnance ailleurs qu’en pharmacie séduit 2 personnes sur 3. La mentalité des hommes a évolué beaucoup plus vite que celles des femmes à ce sujet. Le prix est évidemment l’avantage mis en avant”, poursuit-il.

Les français sont prêts à acheter des médicaments via différents circuits (58.7% des interviewés iraient acheter des médicaments sans ordonnance en hypermarché) toutefois une personne sur deux continuerait de privilégier sa pharmacie habituelle. Cet attachement est avant tout lié à la qualité de conseil du pharmacien.

Internet est présent à l’esprit des français mais dans la pratique, 2 personnes sur 3 ne seraient pas prêtes à acheter en ligne leurs médicaments sans ordonnance.

Seules 12% des personnes ont déjà franchi le cap en achetant des médicaments online. Ces personnes ne sont pas totalement acquises à ce circuit et semblent attendre que la vente de médicaments soit autorisée en grande surface.

Même si les clients savent ce qu’ils veulent acheter, ils ont fortement besoin d’être rassurés par le pharmacien lors de l’acte d’achat. 46.9% des personnes changent même parfois d’avis en suivant la recommandation du pharmacien.

La vente de médicaments sans ordonnance hors pharmacie est perçue de manière négative par une personne sur 2. Le manque de conseil et le risque de contrefaçon constituent les deux principaux freins.

« 2 personnes sur 3 sont déjà prêtes à acheter leurs médicaments sans ordonnance ailleurs qu’en pharmacie, notamment car elles escomptent un prix avantageux » conclut Caroline HINCELIN, Consultante Commerciale RECOTC. « Toutefois, la pharmacie et qui plus est le pharmacien auront toujours un rôle central. Le rôle conseil du pharmacien est fortement apprécié des consommateurs qui ont besoin d’être rassurés.

Source : Etude online menée auprès de 320 Français du 27 février au 3 mars 2013 par RECOTC

A Lire également

Médicaments : déclarer en ligne les effets indésir... L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a mis en ligne une nouvelle rubrique sur son site internet. Objectif : si...
Valproate de sodium : la ministre de la Santé anno... Marisol Touraine, qui a rencontré lundi la présidente de l’association d’Aide aux Parents d'Enfants souffrant du Syndrome de l'Anti-Convulsivant (APES...
Médicaments : la confiance des Français rebondit Malgré un contexte d’accumulation de controverses, la confiance des Français dans les médicaments repart à la hausse. Les résultats de l'Observatoire ...
Près d’un million de produits de santé illic... La France vient de participer à l’opération internationale « PANGEA IX » coordonnée par Interpol et  l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) et dest...
Antidépresseurs : faut-il en avoir peur ? Le traitement médicamenteux ne constitue qu’un aspect de la prise en charge des sujets présentant des troubles dépressifs ou anxieux. Si historiquemen...
Médicaments: des dépenses encore beaucoup trop éle... Selon une étude présentée lundi 24 juin par l'eurodéputée Michèle Rivasi, le pharmacien Serge Rader et le Pr Philippe Even, les dépenses de médicament...
Maladie d’Alzheimer: des médicaments à lR... La Haute Autorité de Santé vient de révéler les résultats de sa réévaluation et conclut à un intérêt thérapeutique faible des médicaments de la maladi...
Médicaments: l’UE met ses essais cliniques e... Dorénavant, tous les citoyens de l’UE pourront accéder à des informations relatives aux milliers d’essais cliniques autorisés réalisés sur les produit...
Médicaments : saisie record de contrefaçons vendue... L’opération internationale « PANGEA IV », coordonnée notamment par Interpol et destinée à lutter contre la vente illicite de médicaments sur Internet,...
Médicaments : l’UFC-Que Choisir critique fac... L'UFC-Que Choisir est « assez critique » face à la proposition annoncée le 18 août dernier par  le directeur général de la Mutualité française, Jean-M...
Sécu: 600 médicaments pourraient ne plus être remb... Le Parisien revient ce matin sur le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) qui sera présenté jeudi 22 septembre à l'Assemblée nat...
Vente en ligne de médicaments : quelles précaution... Marché en plein essor, la vente de médicaments en ligne peut réserver sur certains sites de mauvaises surprises aux internautes. Selon l’OMS, environ ...
Grippe : près de 120.000 nouveaux cas en France la... Selon le réseau Sentinelles, la grippe a dépassé le seuil épidémique la semaine dernière avec 119 780 nouveaux cas en France. L’épidémie ne sera décla...
Posez vos questions “conso” directemen... Pour redorer leur blason, les distributeurs répondent aux questions des consommateurs. Pouvoir d’achat, développement durable, qualité et transparence...
Médecins spécialistes et médicaments sont “t... Selon un sondage Viavoice réalisé pour le groupe Pasteur mutualité, paru ce mardi dans Le Parisien, près de 70% des Français (70%) jugent les tarifs d...
Médicaments : la liste des 59 produits « sous haut...  « Le Parisien » publie aujourd’hui la liste de 59 de ces molécules à risque, surveillées de près par l’Agence française de sécurité sanitaire des pro...