L’Autorité de la concurrence a sanctionné le groupe pharmaceutique français Sanofi à hauteur de 40,6 millions d’euros pour “avoir mis en place une stratégie de dénigrement à l’encontre des génériques de Plavix®”, l’un des médicaments les plus vendus dans le monde.

Saisie par la société Teva Santé (3ème fabricant de médicaments génériques en France), l’Autorité de la concurrence a rendu mardi une décision par laquelle elle sanctionne Sanofi-Aventis à hauteur de 40,6 millions d’euros. Dans son communqiué, l’Autorité accuse la laboratoire d’avoir mis en place auprès des professionnels de la santé (médecins et pharmaciens d’officine) une stratégie de dénigrement à l’encontre des génériques de Plavix® afin de limiter leur entrée sur le marché et de favoriser ses propres produits, le princeps Plavix® ainsi que son auto-générique Clopidogrel Winthrop®.

Selon l’autorité, qui a recueilli le témoignage de médecins et de pharmaciens, “les visiteurs médicaux et délégués pharmaceutiques de Sanofi-Aventis ont diffusé à l’échelle nationale auprès des médecins et des pharmaciens un discours jetant le doute sur l’efficacité et l’innocuité des génériques concurrents de Plavix® et laissant entendre que leur responsabilité pourrait être engagée en cas de problème médical consécutif à la prescription et/ou à la délivrance de ces médicaments de substitution”.

Plavix®, médicament utilisé pour la prévention des récidives des maladies cardiovasculaires graves, est un « blockbuster » de l’industrie pharmaceutique : 4ème médicament le plus vendu au monde, il représentait en 2008 le premier poste de remboursement de l’Assurance maladie en France (soit 625 millions d’euros). Les premiers génériques du clopidogrel concurrents de Sanofi-Aventis ont été commercialisés au début du mois d’octobre 2009.

Selon l’autorité, le taux de générification de Plavix® a été “significativement inférieur à ce qu’il aurait dû être”. “Dans son rapport sur les résultats 2010, la Sécurité sociale relève que le « taux de pénétration effectif du clopidogrel à fin décembre 2010 [était] inférieur de 10 points à l’objectif (64,6% contre 75%) »”, souligne l’Autorité.

Plavix® étant le premier poste de remboursement de l’Assurance maladie, “le manque à gagner est donc substantiel pour les comptes publics. Pour la période janvier 2010 – août 2011, la CNAMTS estimait la perte liée aux économies non réalisées à 38 millions d’euros”, pointe l’Autorité de la Concurrence.

Sanofi a réagi mardi indiquant qu’il n’avait “jamais remis en cause la bioéquivalence des génériques de Plavix” et qu’il “désapprouve la décision de l’Autorité de la concurrence et évalue actuellement tous les arguments pour préparer un recours devant la cour d’appel de Paris”.

Lire la décision de l’Autorité de la Concurrence

A Lire également

Médicament : la confiance des Français en baisse Selon le baromètre annuel Ipsos /Leem, la confiance des Français dans le médicament reste à un niveau élevé (75 %) mais marque un net recul cette anné...
Norditropine : l’agence du médicament alerte sur l... L’ANSM a été informée par le laboratoire Novo Nordisk de la présence sur le marché français (vente sur Internet et dans les salles de sport) de produi...
Hôpitaux, cliniques, centres de soins… : un ... Un nouvel Annuaire Médico-Social vient d'être mis en ligne par le laboratoire Sanofi. Son objectif  : aider les professionnels de santé et leurs patie...
8 nouveaux médicaments génériques suspendus en Fra... L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a annoncé le lancement d'une procédure de suspension des autorisations de mises sur le marché (AMM...
Des antibiotiques pour bébés rappelés‎ pour défaut... Le laboratoire Teva Santé a procédé au rappel de flacons d'Amoxicilline/Acide clavulanique TEVA 100mg/12,5mg nourrissons, poudre pour suspension buvab...
Environnement et médicament : un mariage à risques... On distingue trois sources principales d’émissions de médicaments dans l’environnement : 1- l’excrétion des patients qui les prennent (source de ...
Médicament: Xavier Bertrand veut réformer le systè... A l’issue des Assises du Médicament et huit mois après la révélation du scandale Mediator, le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a présenté jeudi ...
Diabète : Google et Sanofi font alliance pour déve... Le laboratoire français Sanofi va collaborer avec la division Sciences de la vie de Google afin de combiner son expertise dans le domaine des traiteme...
L’agence du médicament met en ligne des extr... L’Afssaps met en ligne pour la première fois, les enregistrements vidéo d’échanges et de débats filmés en commission d’Autorisation de Mise sur le Mar...
Myopathie de Duchenne : une 1ère thérapie innovant... L’AFM-Téléthon s'est félicitée vendredi de l'avis favorable de l’Agence européenne du médicament concernant la mise sur le marché de l’Ataluren pour l...
Grippe A : une facture de 670 millions d’euros  Le gouvernement a fait les comptes de la campagne de vaccination : la grippe A a coûté près de 670 millions d'euros. Selon les ministères de la S...
Le Furosémide est de retour dans les pharmacies Ce vendredi 6 septembre 2013, le Furosémide du laboratoire Teva revient dans les pharmacies françaises. Ce médicament diurétique avait été retiré en j...
Médicament en France : L’UFC Que Choisir et l̵... Dans la perspective de la remise du rapport de l’IGAS sur le Mediator®, l’UFC-Que Choisir et l’Association Française des Diabétiques ont dénoncé jeudi...
Règles douloureuses : le Viagra efficace pour les ... Selon une étude parue dans la revue médicale Human Reproduction, la petite pilule bleue utilisée pour soigner les troubles de l'érection chez l'homme,...
Médicament génériques : “des médicaments à p...  "Les inspections et contrôles réalisés par l’Agence, le suivi des effets indésirables ne montrent pas d’écarts notables entre les médicaments génériq...
Les médicaments anti-montée de lait déconseillés p... L’agence française du médicament (ANSM) considère que les produits à base de bromocriptine (Parlodel® et Bromocriptine Zentiva®), des médicaments cont...