L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a fait le point lundi sur la diversification de l’offre de spécialités à base de lévothyroxine. A partir de mi-octobre 2017, les professionnels de santé et les patients souffrant de troubles thyroïdiens disposeront de quatre médicaments :

. Levothyrox comprimé nouvelle formule (Laboratoire Merck)
. L-Thyroxin Henning comprimé (Laboratoire Sanofi) disponible de manière pérenne à partir de la mi-octobre 2017
. L-Thyroxine Serb solution buvable en gouttes (Laboratoire Serb) qui peut être une alternative thérapeutique qui doit prendre en compte la nécessaire priorisation de la prescription aux enfants de moins de 8 ans et aux personnes présentant un trouble de la déglutition.
. En dernier recours, Euthyrox comprimé (Laboratoire Merck), médicament équivalent à l’ancienne formule de Levothyrox.

“Cette spécialité n’étant disponible que pour une durée et des quantités limitées, sa prescription n’est pas conseillée. Si une prescription doit être effectuée, elle devra impérativement être postérieure au 14 septembre 2017 et mentionner spécifiquement la spécialité « Euthyrox » pour pouvoir donner lieu à sa dispensation en pharmacie”, indique l’ANSM dans un point d’information.

Ces mesures ont été prises afin que les professionnels de santé puissent proposer, après une écoute Médicament : l'ancienne formule du Levothyrox de retour en pharmacie pour une durée limitéeattentive des symptômes, un choix de traitement pour apporter des solutions à certains patients qui continuent à rencontrer des effets indésirables avec Levothyrox nouvelle formule.

“Pour les patients, traités par Levothyrox nouvelle formule, qui sont bien équilibrés et ne présentent pas d’effets indésirables ou seulement des effets indésirables transitoires, il n’y a pas lieu de changer de traitement. Dans tous les cas les patients ne doivent jamais arrêter ou modifier leur traitement sans avis médical”, précise l’agence sanitaire.

Par ailleurs, l’ANSM a réalisé des contrôles de Levothyrox nouvelle formule courant septembre dans ses laboratoires qui ont confirmé sa bonne qualité.

Enfin, l’ANSM en lien avec les professionnels de santé et les associations de patients ont réalisé deux documents d’information, l’un pour accompagner les professionnels de santé dans leur prescription et leur dispensation, l’autre pour accompagner les professionnels de santé dans l’information aux patients.

Source : ANSM

A Lire également

Thyrozol : un “approvisionnement suffisant&... Dans un point d'information, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a indiqué qu' "un retour à un approvisionnem...
Insomnies : retrait du marché du Noctran® depuis l... L’Afssaps a décidé de retirer l’autorisation de mise sur le marché du médicament Noctran® (chlorazépate dipotassique, acépromazine, acéprométazine) in...
Furosémide Teva: aucun somnifère n’a été décelé de... L’agence du médicament (ANSM) a confirmé mercredi que les éléments à sa disposition n'ont pas permis, à ce jour, d’identifier d’autres cas de substitu...
Diane 35 et ses génériques : l’agence frança... Le Comité pour l'évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC) de l'Agence européenne du médicament a conclu que le rapport bénéfice/r...
74% des Français sont favorables à plus de prescri... La France bientôt ex-championne d’Europe des médicaments ? Suite au rapport en faveur du “Développement de la prescription de thérapeutiques non médic...
Médicament: Xavier Bertrand présente sa refonte du... Xavier Bertrand, le ministre de la santé a présenté lundi en Conseil des ministres, avec Nora Berra, la secrétaire d’Etat chargée de la santé, le proj...
8 nouveaux médicaments génériques suspendus en Fra... L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a annoncé le lancement d'une procédure de suspension des autorisations de mises sur le marché (AMM...
Médicament : les Français ont toujours confiance m... Mediator, prothèses PIP, « Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux » des Pr. Even et Debré, mise en cause des pilules contraceptives....
Le Motilium serait responsable de dizaines de mort... Selon Prescrire, la dompéridone (Motilium® ou autre) serait à l'origine de 25 à 120 morts subites en France en 2012. La revue médicale indépendante ré...
Des antibiotiques pour bébés rappelés‎ pour défaut... Le laboratoire Teva Santé a procédé au rappel de flacons d'Amoxicilline/Acide clavulanique TEVA 100mg/12,5mg nourrissons, poudre pour suspension buvab...
Médicament anti-calvitie et impuissance permanente... Dans un point d'information publié mardi, l'agence du médicament (Afssaps) indique qu'à ce jour le lien de causalité entre la prise de finastéride (Pr...
L’automédication, un marché en forte progres... Une étude du cabinet IMS Health montre que le marché de l’automédication en France sur le segment des antalgiques, voies respiratoires, voies digestiv...
Patch EVRA: un risque “similaire” à ce... L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a mis en garde mercredi contre les risques accrus de thrombose veineuse chez les femmes utilisant ...
Plus de 70 molécules augmenteraient la mortalité d... Pertes de mémoire ou d’équilibre, raisonnement altéré… Selon une étude anglo-américaine publiée dans le Journal of the American Geriatrics Society et ...
Médicament: la revue Prescrire fait 57 proposition... La revue, qui participe aux Assises du médicament, a mis en ligne sur son site internet 57 propositions. Un ensemble de mesures dont Prescrire demande...
Gratuit en pharmacie : un kit sécurité pour ranger... L' Observatoire Patients qui identifie les comportements à risque liés au stockage des médicaments au domicile, révèle dans sa dernière étude* que  se...