Afin d’éviter les erreurs médicamenteuses et le risque de confusion avec d’autres médicaments, les comprimés de l’anticoagulant Préviscan changent de couleur pour passer du blanc au rose. Ces nouveaux comprimés de couleur rose seront disponibles dans les officines à compter du 13 avril 2015. 

En effet, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a reçu plusieurs signalements d’erreurs médicamenteuses liées à une confusion entre les comprimés en forme de trèfle de couleur blanche de Préviscan et ceux d’autres médicaments de même forme et de même couleur.

“Ces erreurs sont liées à la forte ressemblance entre les comprimés quadrisécables en forme de trèfle de Préviscan et ceux d’autres médicaments à visée cardiovasculaire (tels que le nebivolol, le lisinopril et le captopril)”, explique l’agence dans un point d’information.

C’est pourquoi la présentation de ce médicament a été modifiée par une coloration rose du comprimé. “Afin d’éviter toute confusion et toute inquiétude des patients lors de ce changement de couleur, les professionnels de santé sont invités à informer leurs patients et à les inciter à rapporter à leur pharmacien tous les comprimés ou portions de comprimés blancs inutilisés qu’ils auraient encore à leur domicile”, indique l’ANSM. 

L’agence rappelle que “seule la couleur du comprimé de Préviscan change, le dosage reste le même. Le patient ne nécessitera pas de surveillance particulière lors de ce changement”.

L’ANSM, durant cette période de transition, invite les professionnels de santé à sensibiliser leurs patients et leur entourage sur ces modifications en leur rappelant au moment de la prescription et de la délivrance qu’ :
– en aucun cas, un arrêt ou une modification de la prise de traitement ne doit se faire sans avis médical préalable
– à domicile, afin de limiter les erreurs, il est recommandé aux patients de mettre de côté toutes les boîtes de comprimés blancs restants et de les rapporter dès que possible à leur pharmacien
– en cas de doute dans le suivi de prise du traitement, le patient ne doit pas hésiter à demander conseil à un professionnel de santé
– Pour faciliter l’information des patients, un document a été distribué à l’ensemble des officines pour être remis à chaque patient ou son entourage lors de la délivrance d’une première boîte de comprimés roses.

Source : ANSM

A Lire également

Allaitement et Motilium®: l’agence du médica... Dans un point d'information publié vendredi, l’Afssaps a mis en garde les patientes et les prescripteurs sur les risques liés à l’utilisation hors AMM...
Associations de patients : l’ANSM lance son ... L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) vient de lancer son appel à projets annuel  à l'intention des associations de patients et autres ...
Retrait du marché du Parfenac pour causes d’allerg... L’Agence française de Sécurité sanitaire des Produits de Santé (Afssaps) vient d’annoncer le retrait du marché du Parfenac® à compter d’aujourdhui en ...
Cancer du sein : une nouvelle formulation injectab... Un médicament du laboratoire pharmaceutique suisse Roche, qui réduit le temps d’administration grâce à une nouvelle formulation injectable (par voie s...
Médicaments : 45 produits seraient en rupture de s... Une enquête menée par le quotidien Le Parisien révèle que le Levothyrox ne serait pas le seul médicament à subir des ruptures de stock. Une liste de  ...
Transparence entre experts médicaux et labos pharm... Le décret dit « Sunshine Act », qui a pour objectif la mise en place de la transparence entre professionnels de santé et industries pharmaceutiques, e...
Pilule : quatre décès liés à Diane® 35 confirmés p... Dans un communiqué publié dimanche, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a indiqué que Diane 35 du groupe phar...
Médicament: la revue Prescrire fait 57 proposition... La revue, qui participe aux Assises du médicament, a mis en ligne sur son site internet 57 propositions. Un ensemble de mesures dont Prescrire demande...
Mediator : le procès sera reporté de plusieurs moi... Le tribunal correctionnel de Nanterre a décidé ce lundi 21 mai de reporter de plusieurs mois le premier procès pénal du Mediator, un médicament accusé...
Pilule: 2 500 accidents et 20 décès par an en Fran... Selon un rapport de l'agence du médicament (ANSM) présnté mardi, les contraceptifs oraux combinés (COC) seraient ainsi à l’origine 2 529 accidents thr...
Essais cliniques : une web série pour mieux compre... Le Leem, organisation qui représente les industriels du médicament en France, a mis en ligne une web série constituée de quatre épisodes pour explique...
Anxiolytiques et hypnotiques : la consommation des... Anxiolytiques, hypnotiques... 11,5 millions de français ont consommé au moins une fois une benzodiazépine en France en 2012. Un rapport de l’Agence na...
Maladies rares : déclarer les effets indésirables ... Maladies Rares Info Services parodie le format court de Canal+ « Connasse » et crée #CassePieds ! Une approche légère et drôle pour évoquer un sujet g...
Médicament: les mutuelles disent non à la promotio... La Mutualité Française, qui fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France, s’oppose à la proposition de directive européenne sur l’informatio...
Lytos et Lithos : un risque de confusion entre le ... L’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et l’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l'alimentation, de l'envi...
Le médicament en « 100 questions » A quoi correspond le prix d’un médicament ? Où en est la recherche contre le sida ? Les antibiotiques c’est fini ? Où en est la recherche de médicamen...