L’UFC-Que Choisir a publié mardi les résultats d’une enquête « clients mystères » menée auprès de 1188 opticiens. Selon l’association, dans près d’un cas sur cinq, l’opticien a spontanément proposé de falsifier la facture envoyée à la complémentaire santé, pour augmenter le remboursement perçu.

Pour les besoins de l’enquête, les clients mystères des associations locales devaient sélectionner une monture plus coûteuse que le maximum remboursable par leur mutuelle, en informer le vendeur, et observer sa réaction. Résultat : “dans près d’un cas sur cinq (17,9 %), alors que l’on était qu’au stade des renseignements, l’opticien a spontanément proposé à l’enquêteur de falsifier la facture envoyée à la complémentaire santé, pour augmenter le remboursement perçu”. “La fraude est ainsi la deuxième solution proposée par les opticiens pour réduire le reste-à-charge des consommateurs”, explique l’association.

Selon l’UFC-Que Choisir, cette fraude serait “plus particulièrement répandue chez les opticiens indépendants (29,5% des cas) que chez les grandes enseignes nationales ( 11,8%)”, même si elle note “une forte hétérogénéité des pratiques chez ces dernières ( 6,4% chez Optical Center contre 17,6% pour Grand Optical)”.

L’association estime ainsi “ce tour de passe-passe est préjudiciable à la collectivité” rappelant que “tout remboursement par la complémentaire santé se traduit par des cotisations supplémentaires”.

Selon l’UFC-Que Choisir, cette fraude renchérirait les cotisations des consommateurs français de 142 millions d’euros par an. Elle estime aussi que les économies générées par une lutte efficace contre la fraude permettraient d’améliorer chaque remboursement de lunettes de 14 €, sans augmentation des cotisations.

Elle souligne également que les prix pratiqués par les opticiens “ont fait de la France la championne d’Europe de la cherté, avec un prix moyen de 470 €”.

L’association estime enfin le projet gouvernemental de plafonner les remboursements des lunettes pour les contrats dits «responsables» des complémentaires santé “arrive malheureusement trop tard” estimant que cette mesure se traduirait plutôt par une hausse du reste à charge pour les consommateurs aux corrections visuelles les plus fortes.

L’UFC-Que Choisir estime  enfin que “les baisses de prix durables en optique ne pourront venir que du développement encadré des réseaux de soins, par lesquels les complémentaires santé négocient des rabais pour leurs assurés auprès d’opticiens partenaires”.

Elle demande également que due l’action des réseaux de soins soit strictement encadrée conformément aux recommandations de l’Autorité de la Concurrence et qu’une enquête de la DGCCRF soit diligentée pour sanctionner les fraudes dans l’optique.

(1) Enquête de l’UFC-Que Choisir réalisée du 9 au 23 novembre 2013, dans 1 188 points de 83 départements

 

A Lire également

Grippe A : Que Choisir dénonce des numéros d’infor... Attention aux appels passés à la plate-forme téléphonique Info Grippe avertit l'association UFC-Que Choisir. Ce numéro (0825 302 302) mis en place par...
Mutuelles : cotisations en hausse de 4 % à 7% La Mutualité française a calculé l’impact des mesures prévues dans le projet de Loi de finances de la Sécurité sociale sur les cotisations des mutuell...
Thyroïde : une opération sur 5 inutile selon l’UFC... L’UFC-Que Choisir a alerté jeudi l'opinion et les pouvoirs publics sur le trop grand nombre d’ablations de la thyroïde réalisées en France. "Alors que...
Lunettes et lentilles sur internet : “des pr... En facilitant le recours à la vente en ligne de lunettes et de lentilles, le projet de loi Consommation pourrait permettre "des économies substantiell...
Système de santé : 79% des Français estiment qu... Selon les résultats de la 3ème édition du baromètre PHR/IFOP, 79% des sondés estiment que la qualité du système de santé français s’est dégradée au co...
Remboursement électroniques: l’adhésion des profes... La Mutualité Française, qui fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France, soit près de 600, constate une nette progression de l’adhésion des...
Médicament: les mutuelles disent non à la promotio... La Mutualité Française, qui fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France, s’oppose à la proposition de directive européenne sur l’informatio...
Santé: les séniors paient 2,5 fois plus cher leur ... A la veille de la présentation du budget de la Sécurité Sociale 2012, l’association UFC-Que choisir s'inquiète dans une étude publiée mercedi d'un ris...
Journées de la Vision : évaluez gratuitement votre... Cette année, les Français sont invités à se rendre du lundi 7 au samedi 12 juin 2010 chez l’un des 6 000 opticiens partenaires de l’Association Nation...
Frais bancaires : des résultats accablants selon l... A quelques jours du 1er anniversaire de l’entrée en vigueur de l’engagement des banques à mettre en place une procédure simplifiée de changement de ba...
Santé: les mutuelles adressent vingt propositions ... La Mutualité Française, qui fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France, vient d’adresser aux candidats aux élections présidentielle et lég...
Santé visuelle : 4 Français sur 10 estiment diffic... Selon une enquête Harris Interactive (1) réalisée pour la Mutualité Française à l'occasion des premiers Etats généraux de la santé visuelle, 4 Françai...
Qualité de l’eau du robinet en France: lR... Au lendemain du forum mondial de l’eau à Marseille sur l’accès à la ressource aquatique et à la veille de la journée mondiale de l’eau, l’UFC-Que Choi...
Mutuelles: hausse probable des cotisations de 4,7%... Selon une estimation de la Mutualité Française, la hausse de la taxation par le gouvernement des contrats de santé des mutuelles va pousser ces derniè...
Comment renouveler ses lunettes de vue ? Mode d’em... Depuis 2007, la réglementation autorise les opticiens-lunetiers à adapter, dans le cadre d'un renouvellement de verres correcteurs, les prescriptions ...
Médicaments : les mutuelles veulent faire le tri d... Les mutuelles vont-elles bientôt pouvoir rembourser les médicaments prescrits en fonction de leur efficacité? Une pratique impossible aujourd’hui puis...