Alors que la France n’a jamais compté autant de médecins, (215 539 médecins étaient en activité en 2014), le nombre de médecins généralistes continue de baisser, indique le Conseil national de l’ordre des médecins (Cnom) dans son Atlas 2015 de la démographie médicale.

En effet, bien que le  nombre de médecins actifs ait doublé en 35 ans en France, la médecine générale fait face à une baisse constante de ses effectifs depuis 2007. On dénombre ainsi 58 104 généralistes en 2015 contre 64 778 en 2007, soit une baisse 10,3%. Une baisse de 6,8% serait même  à prévoir pour les années 2015-2020, prévient l’Ordre.

Du côté des spécialités, l’exercice libéral reste en progression (entre 2007 et 2015, il était en hausse de 6,2% pour les spécialités médicales et de 25,8% pour les spécialités chirurgicales). Toutefois, 4 spécialités sont en souffrance : la rhumatologie (-10,3% depuis 2009), la dermatologie (-7,7% depuis 2009), la chirurgie générale (-24,7% depuis 2009), l’ORL (-7,8% depuis 2009).

L’Atlas souligne également le vieillissement de la population médicale : 26,4% des inscrits au tableau ont plus de 60 ans, 23% du total sont retraités et cette proportion augmente. Autre tendance de fond, la profession se féminise : les femmes médecins sont beaucoup plus nombreuses que les hommes chez les moins de 45 ans et 58% des nouveaux inscrits sont des femmes. Cette féminisation avérée de la profession profite largement au secteur libéral : 60% des médecins généralistes libéraux mixtes âgés de moins de 40 ans sont des femmes.

Autre constat de l’Atlas 2015, chaque année, pas moins de 25% des médecins diplômés d’une faculté française décident de ne pas s’inscrire à l’Ordre pour exercer d’autres professions, dans le journalisme ou l’administration par exemple, au détriment du soin.

Sur les déserts médicaux, les territoires en danger pour les soins de premier recours ne concernent pas exclusivement les territoires ruraux  mais aussi les métropoles, comme Paris, voire des villes moyennes, comme Châteauroux. Sur la période 2007/2015, la région Ile-de-France recense une diminution de 6% des médecins en activité régulière, alors que la région des Pays-de-la-Loire comptabilise une hausse de 6%.

Source : CNOM

A Lire également

Aggravation des actes de violence à l’égard des mé... Le Conseil National de l'Ordre des Médecins vient de  publier les résultats 2009 de l’Observatoire de la sécurité des médecins. Agressions physiques, ...
Médicaments : une appli pour faciliter la communic... Connexin est un service en ligne gratuit de veille et d’alerte lancé par Roche Pharma France et Advanced Schema. Son objectif : optimiser le partage d...
47 % des médecins généralistes d’Ile-de-Fran... Selon une étude de l’URPS médecins Île-de-France, les médecins généralistes franciliens passent en moyenne plus de 7 heures au téléphone (7 heures et ...
Médecins: Marisol Touraine veut plafonner les dépa... Dimanche sur France 3, la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine a annoncé sa volonté de "s'attaquer aux dépassements d'honora...
85% des Françaises aux commandes de la santé famil... Selon un sondage LIR-Ipsos-Steria*, 85% des Françaises se chargent des questions de santé au sein de la famille. Rendez-vous chez le médecin, soins à ...
Hôpital public: les médecins plus critiques que le... Comment les médecins  jugent l'évolution de l'hôpital public ? Selon une enquête TNS Sofres pour la Fédération hospitalière de France (FHF) et publiée...
Urgences : 67 services seraient “menacés de ...  Le Figaro vient de publier une liste de 67 services d'urgences qui seraient menacés de disparition. Le quotidien indique qu'un rapport remis à la min...
Grippe A : pourquoi les Français ont boudé le vacc... Fin 2009, des chercheurs de l’Inserm ont mené une vaste enquête sur Internet pour comprendre les comportements des Français vis-à-vis de la campagne d...
Les médecins en France : toujours des inégalités r... Selon l'Atlas de la démographie médicale française 2010 qui vient d’être publié par le Conseil national de l'ordre des médecins (Cnom), les inégalités...
Médecins : l’exercice libéral n’a plus la côte... Le Conseil national de l'ordre a réalisé son atlas annuel de la démographie dont Le Figaro publie les grandes lignes. Parmi les sujets d’inquiétude, l...
28% des actes médicaux ne seraient pas justifiés s... Un sondage TNS pour la Fédération hospitalière de France (FHF), relayé mercredi 4 juillet par Le Figaro, montre que seuls 72% des actes médicaux prati...
Assurance maladie: la feuille de soins papier coût... Le but est de faire passer à la carte Vitale les médecins qui s'y refusent encore. 200 millions d'économies à la clé. Le tarif pour les médecins qui r...
VIH-SIDA : la prescription préventive du Truvada® ... La prescription du Truvada® en traitement préventif du VIH-SIDA par les médecins qui exercent dans les Centres gratuits d’information, de dépistage et...
Médecins : qui va assumer la facture des dépasseme... L’UFC-Que Choisir s’alarme ce lundi des négociations conventionnelles en cours de finalisation entre médecins et Assurance maladie, qui réactivent le ...
Tiers payant : deux Français sur trois pour sa gén... Selon un sondage Opinionway réalisé à la demande du syndicat de médecins généralistes MG France, 63 % des Français se prononcent pour une dispense d'...
Déserts médicaux : des mesures pour favoriser l’in... Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, s'est félicité de la publication au Journal officiel de plusieurs textes relatifs à l...