Quels sont les médicament les plus prescrits en pharmacie et à l’hôpital ? Selon un récent bilan de l’Assurance maladie, les remboursements de médicaments délivrés en officine et en rétrocession hospitalière ont affiché une progression de +3,8% en 2014, totalisant 23 Mds € contre 22,1 Mds € en 2013.

Selon l’Assurance maladie, l’année 2014 est notamment marquée par l’arrivée sur le marché de nouveaux produits innovants dans le traitement de l’hépatite C (Sovaldi®, Daklinza®…)., “dont l’impact financier majeur” explique ce retour à la croissance des dépenses de médicaments.

visuel Pixabay / CC0 Public DomaiLes 10 premiers médicaments remboursés représentent 2,65 Mds € de remboursements. Le classement des 5 premiers médicaments remboursés en 2014 est relativement semblable à celui des deux années précédentes.

Le top 10 médicaments les plus prescrits en montants (délivrés en pharmacie)

2015-11-03_180532

Humira®, un anti-rhumatismal arrive en tête des médicaments de ville remboursés avec 395 M€ de dépenses (2ème rang l’année précédente). Alors qu’il occupait la 1ère place en 2013, Lucentis®, médicament indiqué dans la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), chute au 4ème rang en 2014 (318.2 M€). Ce dernier a vu son prix baisser de manière importante, en 5 étapes (juillet 2012, février 2013, mai 2014, juillet 2014 et avril 2015) et a subi l’arrivée sur le marché en novembre 2013 d’Eylea® (report des prescriptions).

Doliprane (3ème rang) affiche une nouvelle hausse de ses dépenses (320,9 M€ contre 295,4 M€ en 2013). Une dynamique qui peut s’expliquer par le contexte épidémique hivernal, particulièrement virulent en 2014.

 

Les 10 médicaments les plus prescrits en montants (hôpital)

Pour ce qui est des médicaments prescrits dans le cadre de la rétrocession hospitalière, les 10 premiers médicaments remboursés représentent 1,50 mds € de remboursements.

Les 10 médicaments les plus prescrits en montants (hôpital)

L’année 2014 est très fortement marquée par l’arrivée sur le marché de nouveaux produits innovants dans le traitement de l’hépatite C. Les dépenses liées aux traitements hépatiques sont de 514 M€ (soit +503 M€ en 2014 par rapport à 2013). Les dépenses liées à la prise en charge en ATU s’élèvent à 483 M€ (soit 378 M€ de plus par rapport à 2013). La prise en charge dérogatoire de la pharmacie hospitalière génère, quant à elle, 123 M€ de dépenses en 2014 (soit 103 M€ en plus par rapport à 2013).

Les premiers produits en termes de hausse des dépenses rétrocédées (hors ATU et prise en charge dérogatoire de la pharmacie hospitalière) sont Sovaldi® (Sofosbuvir, +334 M€ en 2014), Daklinza® (Daclatasvir, +114 M€) et Olysio® (Siméprévir, +61M€).

Source : Assurance maladie

A Lire également

11,3 millions de personnes hospitalisées en court ... Selon une étude publiée par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), 11,3 millions de personnes, soit 19...
Transparence entre experts médicaux et labos pharm... Le décret dit « Sunshine Act », qui a pour objectif la mise en place de la transparence entre professionnels de santé et industries pharmaceutiques, e...
Protelos®: le médicament de Servier réexaminé le 2... L’Afssaps a annoncé mercredi que le rapport bénéfice/risque du Protelos® (ranélate de strontium), médicament contre l'ostéoporose des laboratoires Ser...
Paracétamol : son générique bientôt automatique en... L'agence nationale du médicament (ANSM) serait en train d'étudier une éventuelle substitution systématique du paracétamol par son médicament générique...
L’Agence nationale de sécurité du médicament et de... L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) est officiellement créée. La parution du décret de gouvernance relatif à ...
Moins de médicaments stockés à la maison Une étude réalisée par l’Institut CSA pour Cyclamed, auprès de 500 foyers représentatifs, fait apparaître une baisse de 8% de la quantité des médicame...
Médicaments : des ruptures de stocks de plus en pl... L'Académie de pharmacie a publié mercredi ses recommandations pour faire aux problèmes d'approvisionnement de médicaments qui se multiplient dans les ...
Nouveau médicament homéopathique à base d’Ar... Arnicalme est un nouveau médicament homéopathique des Laboratoires Boiron à base d’Arnica montana 9 CH pour traiter des hématomes (bosses), des ecchym...
Neurochirurgie: la téléexpertise au service des ur... Lorsqu'ils sont confrontés à des urgences neurochirurgicales, les urgentistes peuvent faire appel à la téléexpertise depuis 1994. Concrétement, les do...
Participez à une étude de prévention des troubles ... Le Centre Mémoire Ressources et Recherche de Montpellier (CMRR) de Montpellier recherche des volontaires âgés de 70 ans et plus pour participer à une ...
Comment expliquer l’hôpital aux enfants et les ras... Quand un enfant est hospitalisé, c’est toute la fratrie qui est concernée. Pour rassurer et expliquer le séjour à l’hôpital aux plus jeunes, avec des ...
La commercialisation de l’Uvestérol D suspendue pa... L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a engagé, par mesure de précaution, une procédure de suspension de la com...
Baclofène : les essais cliniques en cours autorisé... L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a indiqué jeudi sa décision de maintenir les autorisations des deux essai...
Erreurs médicamenteuses: vers une meilleure préven... Xavier Bertrand, ministre du travail, de l’emploi et de la santé et Nora Berra, secrétaire d’Etat chargé de la santé, ont signé le 6 avril dernier un ...
Environnement et médicament : un mariage à risques... On distingue trois sources principales d’émissions de médicaments dans l’environnement : 1- l’excrétion des patients qui les prennent (source de ...
Di-antalvic: retrait total du marché d’ici à quinz... D’ici à quinze mois, le Di-Antalvic devrait être  complètement retiré du marché européen. Ainsi vient d’en décider la Commission européenne, suivant a...