Selon un rapport de l’Assurance maladie, près de 61 000 personnes étaient traitées pour une insuffisance rénale chronique en France à fin 2007. Un nombre qui risque d’augmenter avec le vieillissement de la population et, précisément, avec l’arrivée des générations issues du baby-boom dans la classe d’âge des 60-69 ans car c’est dans cette tranche d’âge que l’incidence de l’insuffisance rénale chronique commence à être élevée.

 A la veille de la journée mondiale du rein organisée jeudi 11 mars, l’Assurance Maladie vient de publier une étude sur la prise en charge des 61 000 patients. 45 % d’entre eux, soit 27 300 personnes, sont greffés. Et 55 %, soit 33 500 patients, sont dialysés parmi lesquels 92 % sont en hémodialyse et 8 % en dialyse péritonéale.

Par ailleurs, si l’activité de greffe reste soutenue en France comparativement aux autres pays européens, hormis pour les greffes issues de donneurs vivants, elle est stable depuis trois ans. On observe une augmentation régulière du nombre de malades en insuffisance rénale inscrits sur la liste nationale d’attente de greffe. La proportion de malades en insuffisance rénale chronique greffés est de 56 % aux Pays-Bas, 54 % en Suède, 60 % en Finlande et 70 % en Norvège.

Ces données font apparaître la prédominance d’un mode de dialyse sur l’autre avec une pratique minoritaire de la dialyse péritonéale. Mais l’étude montre aussi que le mode de prise en charge est très hétérogène d’une région à l’autre : la dialyse péritonéale concerne plus de 25 % des patients en Franche Comté et moins de 3 % en Aquitaine.

Plus de 4 milliards d’euros en 2007
L’Assurance Maladie a également analysé le coût de la prise en charge de l’insuffisance rénale chronique en France. Celui ci représente plus de 4 milliards d’euros en 2007 qui se répartissent à près de 77 % pour l’hémodialyse, 5 % pour le traitement sous dialyse péritonéale et 18 % pour la greffe de rein. Le coût moyen des soins varie fortement selon le mode de traitement.

L’hémodialyse est le mode de traitement le plus coûteux soit en moyenne 88 608 euros par an, alors que celui de la dialyse péritonéale est de 64 450 euros. Enfin le coût de la greffe se répartit différemment selon qu’il s’agit de l’année de la transplantation ou des années suivantes : 86 471 euros la première année et 20 147 euros les années de suivi.

Selon l’Assurance maladie, aux horizons 2025 et 2050, du fait du vieillissement de la population, le coût de la prise en charge de l’insuffisance rénale chronique devrait s’établir respectivement à cinq et six milliards d’euros. Une estimation qui ne prend pas en compte l’augmentation “pourtant inéluctable” des cas, fortement liée à celle du diabète.

Source : CNAMTS

A Lire également

Diabète : le nombre de personnes touchées double e... Selon une étude de chercheurs de l'Imperial College de Londres et de l'Université d'Harvard, publiée dans la revue médicale The Lancet, le nombre de d...
Les génériques, des médicaments comme les autres... Aussi efficace et sûr qu'un médicament de marque? Votre médecin ou votre pharmacien vous a prescrit ou délivré un médicament générique. Est-ce le même...
Cancer, diabète et douleur : un nouvel « Espace In... Un nouvel « Espace Info Santé » dédié au cancer, au diabète et à la douleur a été inauguré le mardi 19 mai 2015 au Centre Hospitalier Lyon-Sud. Cette ...
Diabète : des nouveaux sacs isothermes pour transp... MedActiv a lancé ce matin les sacs iCool spécialement conçus pour le transport des médicaments sensibles à la chaleur. Leur avantage : ils maintiennen...
Diabète Gourmand : l’appli aux 100 recettes ... Vous avez du diabète et vous souhaitez mieux équilibrer votre alimentation ? Diabète Gourmand, la nouvelle nouvelle application mobile développée par ...
Relevez le défi « Diabet’up : Bougeons contre le d... A l’occasion la Journée Mondiale du Diabète qui se déroule le 14 novembre 2016, la Fédération Française des Diabétiques, le laboratoire AstraZenec...
Recherche : l’apeline au secours des diabétiques... L’insuline est la clef qui permet de faire pénétrer le sucre dans nos cellules. Chez les personnes atteintes d’obésité, les mécanismes mis en jeu par ...
Diabète: Mediator, les raisons du retrait Mediator, le médicament des laboratoires Servier réservé à l'origine aux diabétiques en surcharge pondérale puis prescrit aux patients désireux de per...
Un léger surpoids après 70 ans permettrait de vivr... Les plus de 70 ans en bonne santé générale pourraient voir leur espérance de vie augmenter grâce à quelques kilos en trop. En effet, une étude austral...
Prenez le T’Rein du Rein avec Fabrice Luchin... A l'occasion de la Journée mondiale du Rein, la Fondation du Rein et le Club des Jeunes Néphrologues, en partenariat avec la SNCF organisent, jeudi 12...
Opération M’T Dents : une participation des enfant... Depuis son lancement en 2007, le taux de participation au programme M’T Dents est en hausse continue. Ce programme de prévention de l’Assurance Maladi...
Le tiers payant étendu progressivement à tous les ... La ministre de la santé, Marisol Touraine, a annoncé, lundi 9 mars, sa décision de maintenir la généralisation du tiers payant, mesure contestée par l...
Voyage en Europe : adoptez le réflexe « Carte euro... Vous partez en vacances, étudier ou êtes détaché par votre employeur dans un pays de l'Espace économique Européen ou en Suisse ? Procurez-vous la cart...
Sophia, le service de suivi du diabète se générali... Début 2013, le service Sophia qui compte aujourd’hui 226 000 adhérents, va se généraliser à l’ensemble du territoire français. Désormais 1,8 millions ...
Journée mondiale du diabète : les enfants et les a... La Journée mondiale du diabète se déroule demain, dimanche 14 novembre. A cette occasion, l’association AJD (L’Aide aux Jeunes Diabétiques) veut sensi...
Assurance-maladie : professionnels de santé et hôp... Selon un rapport publié par la Délégation nationale à la lutte contre la fraude et révélé mardi, par Les Echos, les hôpitaux et professionnels de sant...