Suite à une demande de Tepco, Areva a proposé une solution pour traiter l’essentiel des eaux contaminées de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima au Japon. L’électricien japonais vient d’accepter. Ainsi, Areva va lancer une opération de décontamination des eaux par ses techniciens, spécialistes du traitement des effluents radioactifs.

Ces eaux contaminées doivent être traitées rapidement car elles empêchent de pouvoir remettre en état le réseau électrique et les circuits de refroidissement de la centrale. C’est pourquoi Areva a envoyé depuis trois semaines des spécialistes du traitement des effluents radioactifs pour participer à des groupes de travail avec Tepco. Soutenus par des équipes importantes en France, Allemagne et aux Etats-Unis, ils ont proposé une méthode reposant sur un principe de co-précipitation. Ce procédé, développé par Areva et utilisé dans les installations de Marcoule et La Hague, prévoit l’utilisation de réactifs chimiques spécifiques qui permettent de séparer et récupérer les éléments radioactifs.

Une station d’épuration de gros débit, équipée du procédé de co-précipitation sera livrée par Areva. Cette installation permettra de réduire très significativement les niveaux de radioactivité des eaux traitées qui pourront être réutilisées dans les circuits de refroidissement de la centrale. Cette solution peut être utilisée en parallèle avec d’autres procédés. Elle répond au mieux à l’urgence du moment et pourrait être complétée par d’autres actions à moyen et long terme.

Source : Areva

A Lire également

Fukushima : des cancérologues japonais préconisent... Des cancérologues japonais ont publié une lettre dans le journal britannique The Lancet où ils expliquent qu'"il serait judicieux de stocker les cellu...
Fukushima : la décontamination se poursuit avec de... Areva poursuit la décontamination du site de Fukushima aux côtés des japonais. Les équipes du BG Aval viennent de créer un robot sous-marin qui va car...
Japon : la situation du site de Fukushima se dégra... Selon l’ambassade de France au Japon, la situation sur le site de Fukushima s’est plutôt dégradée aujourd’hui suite aux dernières explosions constatée...
Après Fukushima : comment sont utilisés vos dons ?... Suite au violent tsunami qui avait entraîné la catastrophe nucléaire de Fukushima, et après l'aide d'urgence des premiers mois, le Secours Populaire F...
Fukushima 2 ans après : rendez-vous à la Tour Eiff... Vendredi 3 mai, le Secours populaire français a rencontré une délégation de jeunes délégués japonais originaires de 15 provinces sinistrées par le tsu...