A l’occasion du débat-citoyen “Médicaments : ce qui doit changer !” organisé hier par la Mutualité Française, une étude TNS Sofres révèle que les français n’ont plus confiance : ni dans les médicaments, ni dans les pouvoirs publics. Après la succession de drames sanitaires ces dernières années, et plus récemment l’affaire du Mediator, les français sont même inquiets, voire auraient peur pour leur sécurité quand ils prennent des médicaments. Inquiétude encore plus forte lorsqu’ils ont le sentiment d’être mal informé.

– une profonde inquiétude : plus de 3 Français sur 4 (77%) estiment que le Médiator n’est pas un cas “exceptionnel et limité à ce médicament”, mais bien une “défaillance globale du système” mettant en doute la sécurité de tous les médicaments.
– une méfiance des pouvoirs publics : cette inquiétude est notamment liée à une défiance forte à l’égard des politiques. Ainsi, 2 Français sur 3 (63%) ne font pas confiance à la capacité des pouvoirs publics à éviter des affaires similaires à celles du Médiator.
– un manque d’information : plus de 8 Français sur 10 (84%) pensent que les patients ne sont pas suffisamment informés et plus d’1 sur 2 (54%) estiment qu’il en est de même pour les autorités politiques. A l’inverse, 57% des Français jugent que les pharmaciens sont bien informés et 55% émettent la même opinion pour les médecins.
Pour Etienne Caniard, président de la Mutualité Française, les résultats de cette étude montrent que les Français font preuve d’une grande lucidité et qu’ils ont gardé en mémoire des drames sanitaires similaires. Il ne faudrait pas, néanmoins, que les Français perdent confiance dans le médicament, un des progrès médical majeur de ces 50 dernières années.

Des solutions globalement jugées utiles et réalistes
Interrogés sur plusieurs propositions susceptibles d’améliorer la sécurité des médicaments, les Français se prononcent systématiquement en leur faveur.
– 87% des Français sont favorables à l’idée de réduire l’influence des laboratoires pharmaceutiques sur les professionnels de santé et 55% jugent utiles de permettre à l’Etat de contrôler plus étroitement la promotion et la publicité des groupes pharmaceutiques.
– 74% des Français estiment qu’il serait à la fois utile et réalisable de permettre aux professionnels de santé de signaler aux pouvoirs publics les effets indésirables des médicaments.
– 59% sont favorables à l’idée de faire un bilan scientifique et médical de l’utilité et des effets des médicaments tous les 5 ans
– Enfin, 55% souhaitent qu’un site renseigne le grand public sur chaque médicament en vente.

Morgane Boileau – Source : “Les Français et les médicaments”, étude réalisée par TNS-Sofres pour la Mutualité Française; Ce sondage exclusif a été réalisé en mai 2011 pour la Mutualité Française par l’institut TNS Sofres. Il a été effectué par téléphone auprès d’un échantillon national de 1.000 personnes représentatif de l’ensemble de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué d’après la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage) et stratification par région et catégorie d’agglomération.

A Lire également

Mediator: le laboratoire Servier propose un nouvea... Le laboratoire pharmaceutique Servier a proposé vendredi la mise en place d'un fonds d'indemnisation des victimes du Mediator exclues des procédures l...
Hypertension artérielle : la Mutualité Française v... Les mutuelles santé de la Mutualité Française ont annoncé le lancement d'une expérimentation sur la prévention de l'hypertension artérielle, maladie c...
Mediator : un protocole commun pour les expertises... Claire Favre, Présidente de la Chambre commerciale de la Cour de cassation, a remis hier à Michel Mercier, Garde des Sceaux et à Xavier Bertrand, Mini...
L’affaire Mediator serait « une fabrication », est... Jacques Servier, 88 ans, a rompu le silence ce week-end dans une interview au Monde. Alors que l’affaire du Mediator a éclaté depuis mardi dernier, le...
Circuit du médicament: la Mutualité Française déno... Dans un communiqué, la Mutualité Française, qui fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France, constate que le rapport de l’Inspection Généra...
Nouvelle réunion du Comité de suivi du Mediator Xavier Bertrand vient de réunir les associations membres du Comité de suivi du Mediator. Dans le prolongement des réunions du 31 août et du 20 décembr...
Diabète: Mediator, les raisons du retrait Mediator, le médicament des laboratoires Servier réservé à l'origine aux diabétiques en surcharge pondérale puis prescrit aux patients désireux de per...
Mediator : Servier poursuivi pour escroquerie à la... Le parquet de Paris aurait décidé d’élargir l’enquête sur l'affaire du Mediator à des faits d'escroquerie. à la Sécurité sociale. Cette dernière avait...
Médiator : une étude va suivre 1000 patients attei... Environ 1000 patients, qui ont pris Médiator ou ses génériques (benfluorex) entre 2006 et 2009, et qui présentent des images de valvulopathie, vont êt...
Affaire Mediator : le laboratoire Servier « prêt à... Lucy Vincent, directrice générale chargée des relations extérieures du numéro deux français de l'industrie pharmaceutique, a assuré ce matin sur RTL q...
Mediator : le décret relatif à l’indemnisation des... Le décret instaurant un fonds d'indemnisation pour les victimes du Mediator, géré par l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux (Oniam)...
Médiator : un “guichet unique” pour in... Le dispositif présenté par Xavier Bertrand doit permettre de proposer à l’ensemble des victimes un guichet unique, géré par l’Office national d’Indemn...
Affaire Mediator : “le manifeste des 30̶... Publié mercredi soir, "le manifeste des 30", lancé par le Dr Irène Frachon, pneumologue au CHU de Brest à l’origine des révélations dans l’affaire Med...
Mediator : « Ce n’est que trois morts » Jacques Servier, patron et fondateur du laboratoire qui porte son nom, a vivement contesté mardi le nombre de décès attribués par les autorités sanita...
Accès aux soins: la Mutualité Française écrit aux ... Etienne Caniard, président de la Mutualité Française, organisme qui fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France, a adressé une lettre aux c...
Mediator®: un courrier pour les patients traités A partir de ce lundi, les 375.000 personnes ayant été traitées au Mediator®, cet antidiabétique qui aurait causé la mort d'au moins 500 personnes entr...