Seulement 20% d’Européens associent contrefaçon et médicaments et 77% déclarent ne pas être suffisamment informés. Des résultats qui sont issus d’une enquête du laboratoire Sanofi menée auprès de 5010 personnes en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni.

Selon l’enquête, ce sont les Français et les Allemands qui sont les plus sensibilisés, alors qu’en Espagne, les répondants semblent moins concernés par la question. Dans l’esprit des personnes interrogées, la contrefaçon est généralement associée à l’univers du luxe et des grandes marques de vêtements.

Alors qu’une majorité d’Européens (66%) a déjà entendu parler de la contrefaçon de médicaments, 77% d’entre eux déclarent ne pas être suffisamment informés ou en situation de méconnaissance du sujet.

84% des personnes interrogées déclarent n’avoir jamais vu ni identifié de faux médicament. Néanmoins, 96% des européens estiment que les faux médicaments peuvent être ou sont certainement dangereux.

« Internet d’abord, puis les voyages »

90% des personnes interrogées citent Internet comme première source potentielle de diffusion de faux médicaments. Parmi les 18% des personnes déclarant avoir déjà acheté des médicaments en ligne, 78% a eu le sentiment de les acheter en toute sécurité. En revanche, 60% de ceux qui déclarent n’avoir jamais acheté de médicaments en ligne ne l’ont pas fait considérant que ces ventes représentaient un réel danger. 55% de l’échantillon total déclare tout simplement préférer les points de vente physiques.

51% de l’échantillon total considère que l’on peut être exposé à des faux médicaments en voyageant. Les Européens sont prévoyants dans la mesure où ils sont 81% à déclarer voyager avec une trousse à pharmacie.

« Le grand public n’est pas suffisamment informé de l’existence des médicaments falsifiés et des risques qu’il peut prendre dans certaines situations d’achats. Les médicaments falsifiés représentent un véritable danger pour la santé des patients. Ils peuvent par exemple ne pas contenir la même quantité de substance active que le médicament authentique ou ne pas répondre aux exigences de qualité, d’efficacité et de sécurité des traitements authentiques », souligne notamment le Dr Caroline Atlani, Directrice coordination anti-contrefaçon au sein du Groupe Sanofi.

Le laboratoire rappelle qu’il  a notamment mis en place des actions de sensibilisation à destination du grand public, à travers un site internet d’information et de conseils de vigilance www.fauxmedicamentsvraidanger.com et une application pour les voyageurs « travel tips ».

1 Enquête happycurious pour SANOFI conduite auprès d’un échantillon de 5010 Européens en France, Espagne, Allemagne, Italie et Royaume-Uni représentatif de la population (sexe âge région) du 7 au 17 avril 2014 (auto-administrés avec un recueil en ligne).

A Lire également

Médicaments sur Internet : les Français de plus en...  30% des Français seraient  prêts à acheter leurs médicaments en ligne, contre 13% en 2012. Selon un baromètre IFOP réalisé pour le groupe PHR, la par...
Vente de médicaments sur internet : l’Autori... L’Autorité de la concurrence a publié mercredi un avis défavorable sur le projet d’arrêté du gouvernement concernant la vente en ligne de médicaments....
Bientôt des lunettes moins chères sur internet ? Un projet de loi débattu lundi à l'assemblée prévoit la libéralisation du marché des lunettes. Une mesure qui aurait pour conséquence de faire baisser...
Autopartage : les Français à la traîne De quoi s’agit-il ? L'autopartage est un service simple, pratique et économique qui complète les modes alternatifs à la voiture individuelle : marche ...
Les européens ont gagné 5 ans d’espérance de... Un nouveau rapport de l’OMS , qui couvre les 53 pays européens et près de 900 millions d’habitants, révèle que l’on vit plus longtemps et en meilleure...
Vente de médicaments sur Internet : les Français e... Selon une enquête Harris Interactive (*) pour le site 1001Pharmacies.com, 44% des Français seraient prêts à acheter des médicaments sur Internet. ...
Addictions : la Française des jeux veut calmer le ... Gratter, miser, parier, sur internet, au bistrot, au casino : le jeu tourne parfois à l’obsession. Voire à la ruine. L’addiction aux jeux (argent, has...
80% des Français redoutent la vente de faux médica... Un sondage Groupe Pasteur Mutualité/Viavoice (1) sur« Les Français et la vente de médicaments en ligne » révèle que 80% des Français craignent d'achet...
Achat de médicaments sur Internet : à qui faire co... Le ministère de la santé rappelle les grandes lignes de la nouvelle réglementation concernant la vente de médicaments sur Internet. Un commerce qui es...
VIH: vivre autrement son traitement grâce au web Depuis un an, le Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) a mis sur pied une application web où des personnages virtuels viennent souteni...
Médicaments sur internet : feu vert à la vente des... Selon « Les Echos » et « Le Figaro », la ministre de la Santé envisagerait de légaliser la vente des médicaments non remboursables et vendus sans pres...
Grippe: participez au nouveau système de surveilla... Un nouveau système de surveillance de la grippe, GrippeNet.fr, a été lancé mercredi 25 janvier 2012, par l’équipe du réseau Sentinelles (unité mixte d...
80% des Français craignent la vente de médicaments... Alors que depuis le 1er mars dernier, le gouvernement français autorise les pharmacies à vendre en ligne tous les médicaments non soumis à Prescriptio...
Echange de lait maternel sur Internet : l’Af... L’Afssaps met "vivement en garde" les mamans  sur les risques de transmission d’agents infectieux liés à l'utilisation du réseau mondial de partage de...
Vente de médicaments sur internet : le gouvernemen... Le ministre de l'Industrie Christian Estrosi est prêt à saisir la justice contre certains sites internet français qui vendent des médicaments en viola...
Les pharmaciens disent non à la vente de médicamen... Sites illégaux arborant des croix vertes, vente de Viagra et Prozac à volonté ou encore offres fidélité sur des médicaments... "Internet, pour nous, c...