Dans le cadre de son projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS 2014), le gouvernement va demander un « effort » de 577 millions d’euros aux établissement  de santé. Le baisse des prix des médicaments devrait permettre d’économiser près un milliard d’euros.

Le gouvernement vient de présenter les mesures de son projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS 2014) dont l’objectif est de ramener le déficit en dessous de 13 milliards d’euros le pour le régime général et le fonds de solidarité vieillesse. Soit une réduction de 3,4 milliards d’euros par rapport à 2013.

Le taux de progression de l’objectif national de dépenses d’assurance maladie (ONDAM) sera ramené à 2,4% en 2014. « Cet effort de maîtrise des dépenses est particulièrement important : à titre de comparaison, les dépenses d’assurance maladie ont augmenté en moyenne de 4,2% par an entre 2002 et 2011 », souligne le gouvernement. Cela représente un effort de 2,4 milliards d’euros d’économies.

Pour les soins de ville, les mesures d’économie représenteront un montant d’1,76 milliard d’euros. Elles résulteront d’évolutions du prix des médicaments, à hauteur de 870 millions d’euros (optimisation du prix des génériques, convergences de prix au sein du répertoire, baisses de prix de médicaments sous brevet) ; d’évolutions du prix des dispositif s médicaux, à hauteur de 70 millions d’euros ; d’actions de maîtrise médicalisée des dépenses, visant à une plus juste prescription, à hauteur de 600 millions d’euros ; de mesures de baisse tarifaire pour certains professionnels de santé (biologistes, radiologues) à hauteur de 130 millions d’euros ; de l’effet sur 2014 de mesures engagées en 2013, à hauteur de 90 millions d’euros.

Pour les établissements de santé, les mesures d’économies représenteront 577 millions d’euros. Elles résulteront d’économies sur les produits de santé de la liste en sus, dont l’évolution en 2013 est particulièrement dynamique, à hauteur de 138 millions d’euros (88 millions d’euros pour les médicaments et 50 millions d’euros pour les dispositifs médicaux) et des mesures d’efficience à l’hôpital, notamment par le biais de la politique des achats et du renforcement de la pertinence des prises en charge.

« En 2014 comme en 2013, les mesures d’économie ne comprendront aucune mesure de déremboursement à l’encontre des Français », souligne le gouvernement indiquant que le taux de prise en charge publique des dépenses de santé sera stabilisé.

A Lire également

La Sécu tchate avec ses assurés le 18 septembre pr... A l'occasion des 70 ans de la Sécurité sociale, le 2ème tchat de la Sécu, sur la thématique « Famille et enfants : quels sont mes droits ? » se tiendr...
Dépendance : une mission pour prévenir et traiter ... A la veille du lancement de l’Année européenne du « Vieillissement actif et de la solidarité entre les générations », Nora Berra a missionné le Profes...
Gilenya® : l’Europe va réevaluer le rapport ... Suite au signalement d’événements cardio-vasculaires et de décès encore inexpliqués, l’agence européenne du médicament (EMA) a débuté une réévaluation...
Pilule de 3ème et de 4ème génération: la baisse de... Selon un état des lieux de l’agence du médicament (ANSM), en mai 2013, la baisse des ventes des pilules de 3ème et de 4ème génération par rapport à ma...
Traitement du cancer : la Radiothérapie de haute p... La radiothérapie est un des traitements majeurs du cancer. Plus de 60% des patients cancéreux reçoivent à un moment ou à un autre de leur maladie un t...
Les nouvelles méthodes écolo pour limiter les pige... De nouveaux concepts alternatifs et propres se développent pour gérer les populations de pigeons en centre ville. Vecteurs de maladies et causes de dé...
L’Autorité de la concurrence lance une enquê... Soutien des pouvoirs publics aux médicaments génériques, ouverture de la vente de médicaments en ligne sont autant de facteurs qui devraient favoriser...
Essais cliniques : une web série pour mieux compre... Le Leem, organisation qui représente les industriels du médicament en France, a mis en ligne une web série constituée de quatre épisodes pour explique...
Génériques: la Sécu réaffirme leur efficacité Face à la baisse de la consommation des médicaments génériques en France, la Sécu entend inverser la tendance d'ici la fin de l'année, et réaffirme le...
Sécu: « alerte aux nouveaux déremboursements » de ... Selon le CISS (collectif interassociatif sur la santé), la FNATH (association des accidentés de la vie) et l'UNAF (Union des associations familiales),...
Di-antalvic: retrait total du marché d’ici à quinz... D’ici à quinze mois, le Di-Antalvic devrait être  complètement retiré du marché européen. Ainsi vient d’en décider la Commission européenne, suivant a...
Antidouleur et antidépresseur: vers un médicament ... Des scientifiques de l’Institut Pasteur et du CNRS  ont mesuré, chez l’animal, les pouvoirs analgésique et antidépresseur de l'Opiorphine, un messager...
Trop de médicaments prescrits aux personnes âgées ... L’UFC-Que Choisir publie dans son numéro de février les résultats d'une analyse de près de 350 ordonnances de personnes âgées. L’association dénonce l...
Maternité : le nouvel hôpital Femme-Mère-Enfant à ... L'opération « sauvetage » de la maternité de l'hôpital Sainte-Croix assurée par le CHR de Metz-Thionville s'est transformée en un beau projet de const...
Médicament: l’Afssaps impliquera les associa... Après six années de collaboration, les évolutions actuelles de la réglementation et la mise en place de la nouvelle organisation de l’Afssaps (Agence ...
Médicaments: des dépenses encore beaucoup trop éle... Selon une étude présentée lundi 24 juin par l'eurodéputée Michèle Rivasi, le pharmacien Serge Rader et le Pr Philippe Even, les dépenses de médicament...