24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Médicaments : leur efficacité bientôt affichée sur les boites ?

Selon un « document confidentiel » que Le Parisien/Aujourd’hui en France a pu consulter, un code mentionnant le « service médical rendu » (SMR) pourrait être affiché sur les boîtes de médicaments remboursables en 2014 indiquant aux patients si ce service est « important », « modéré » ou « insuffisant.

Le quotidien indique que « les autorités voudraient profiter de la disparition programmée des petites vignettes autocollantes blanches, bleues ou orange pour imposer aux laboratoires pharmaceutiques de faire figurer sur ou dans les boîtes des médicaments remboursables ce SMR ».

Le Parisien estime enfin que « dans un contexte de relative perte de confiance dans les médicaments, cet affichage — s’il devait se confirmer — pourrait rassurer les patients et même les inciter à réduire leur consommation des produits les moins efficaces ».

Comment est fixé le « service médical rendu » (SMR) pour un médicament ?

Le service médical rendu est un critère qui prend en compte plusieurs aspects :

– la gravité de la maladie (ou du symptôme) pour laquelle le médicament est indiqué,
– des données propres au médicament lui-même dans une indication donnée : efficacité et effets indésirables, place dans la stratégie thérapeutique (notamment au regard des autres traitements disponibles) et existence d’alternatives thérapeutiques, intérêt pour la santé publique.

La Commission de la transparence de la Haute Autorité de Santé (HAS) rend ses avis en fonction de l’appréciation de ce critère. Il existe plusieurs niveaux de SMR :

– SMR majeur ou important,
– SMR modéré ou faible, mais justifiant cependant le remboursement,
– SMR insuffisant pour justifier une prise en charge par la collectivité.

« Le SMR d’un médicament est évalué à un moment donné. Il peut évoluer dans le temps et son évaluation peut se modifier, notamment lorsque des données nouvelles sur lesquelles son appréciation se fonde sont produites, ou lorsque les stratégies thérapeutiques évoluent », indique la HAS sur son site internet.

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 septembre 2013