Voyage en Europe : adoptez le réflexe « Carte européenne d’assurance maladie »Vous partez en vacances, étudier ou êtes détaché par votre employeur dans un pays de l’Espace économique Européen ou en Suisse ? Procurez-vous la carte européenne d’Assurance Maladie.
Elle constitue la preuve que vous êtes couvert par l’Assurance Maladie, garantie pour les organismes sociaux du pays de destination qu’ils seront remboursés par leurs homologues.

Le saviez-vous ? La carte européenne d’assurance maladie remplace les formulaires E110, E111, E119, E128, auparavant utilisés en cas de séjours temporaires ou de changement de résidence en Europe. Son but : simplifier l’accès aux soins lors d’un séjour temporaire dans un pays étranger.

Comment utiliser la carte européenne d’Assurance Maladie ?

Elle est valable un an maximum ; il n’est donc plus nécessaire d’obtenir un formulaire spécifique à chaque déplacement. Vous présentez simplement cette carte aux médecins, pharmaciens et hôpitaux du pays que vous visitez. Vos frais médicaux seront pris en charge selon la législation sociale et les formalités en vigueur dans le pays. En fonction du pays, soit vous n’aurez pas besoin de faire l’avance des frais, soit vous serez remboursé sur place, par l’organisme de sécurité sociale du pays.

Dans le cas où vous faites appel à un établissement privé de santé ou si vous n’avez pas demandé le remboursement de vos frais pendant votre séjour à la caisse locale, vous pourrez éventuellement être remboursé à votre retour en France (sur présentation de factures et justificatifs de paiement à votre caisse primaire d’Assurance Maladie).

Dans quels pays peut-on utiliser cette carte ?

La carte européenne d’Assurance Maladie est utilisable en cas de séjour temporaire à l’étranger (vacances, week-end, missions professionnelles, stages, études…) sur :
– l’ensemble des Etats membres de l’Union européenne,
– trois Etats liés par l’accord sur l’Espace Economique Européen : Islande, Liechtenstein, Norvège.
– la Suisse qui a également accepté son utilisation sur son territoire.

Comment obtenir sa carte ?

Pour obtenir sa carte, il suffit d’appeler sa caisse d’Assurance maladie au 3646 ou de remplir le formulaire de demande sur son compte Ameli.fr au moins deux semaines avant son départ.
Aucun document particulier n’est demandé : en effet, si l’assuré est bien enregistré, la Caisse dispose déjà de toutes les informations nécessaires.
La carte européenne est une carte nominative et individuelle, chaque membre d’une famille doit posséder la sienne (y compris les enfants). L’assuré reçoit sa carte, par voie postale, dans un délai d’une à deux semaines suivant sa demande. Néanmoins, si l’assuré ne peut pas attendre, sa Caisse lui délivre immédiatement un certificat provisoire de remplacement qui est valable 3 mois.

Pour plus de renseignements : www.ameli.fr

A Lire également

Arrêts maladie: le gouvernement ajoute un jour de ... Le gouvernement a annoncé mardi l’instauration d’un quatrième jour de délai de carence dans le secteur privé. Cette mesure réglementaire, qui représen...
L’Assurance Maladie lance un nouveau site de santé... L’Assurance Maladie a ouvert le 20 mai dernier un nouveau site entièrement dédié à la prévention santé : www.ameli-sante.fr.  L’objectif du nouveau si...
Assurance Maladie : le portail ameli.fr franchit l... Selon l'Assurance Maladie, 7 ans après son lancement en 2008, presque 1 assuré sur 2 a ouvert aujourd’hui un espace personnel sur le portail ameli.fr,...
Soins dentaires : 60 Millions de consommateurs dén... Soins conservateurs, extractions de dents, prothèses, implants ou encore orthodontie... Une enquête publiée dans le numéro de novembre de 60 Millions ...
Diabète : 12,5 milliards d’euros de dépenses... En 2007, la France comptait 2,5 millions de personnes diabétiques, soit 40% de plus qu’en 2001. Selon l’Assurance maladie, les dépenses de soins pour ...
Soins des pieds : une prise en charge qui marche ! Un nouveau décret du 29 juillet 2009 mis en application par les Caisses d’Assurance-Maladie depuis début 2010 élargit la liste des topiques et de cert...
Sécu : les Alsaciens et les Mosellans toujours mie... La hausse du chômage – le financement repose à 80 % sur les cotisations salariales –,  aura-t-elle un impact sur les prestations du régime local d’ass...
L’Assurance Maladie poursuit son virage numérique... Le site ameli.fr, est l’un des sites publics les plus consultés, avec plus de 110 millions de visites annuelles. L’espace personnel ameli s’est imposé...
Assurance-maladie : professionnels de santé et hôp... Selon un rapport publié par la Délégation nationale à la lutte contre la fraude et révélé mardi, par Les Echos, les hôpitaux et professionnels de sant...
Les génériques, des médicaments comme les autres... Aussi efficace et sûr qu'un médicament de marque? Votre médecin ou votre pharmacien vous a prescrit ou délivré un médicament générique. Est-ce le même...
Amélie, la nouvelle conseillère virtuelle du site ... A la mi-décembre, les assurés vont faire la connaissance d’Amélie, la nouvelle conseillère virtuelle du site de l’Assurance Maladie qui est là pour le...
Insuffisance rénale chronique : près de 61 000 per... Selon un rapport de l'Assurance maladie, près de 61 000 personnes étaient traitées pour une insuffisance rénale chronique en France à fin 2007. Un nom...
Complémentaire santé : vers une généralisation à l... Alors que l’assurance maladie complémentaire est devenue une composante importante de notre système de santé, tous les Français n’y ont pas accès. Le ...
Démographie: la France vieillit… Le vieillissement de la France s’accélère: en 2008, selon le dernier bilan  de l'Insee, la France comptait 5,5 millions de personnes âgées de plus de ...
Maladies cardiovasculaires : l’Assurance mal... L’Assurance Maladie lance à partir du mois de mai prochain un programme destiné à améliorer la prévention des maladies cérébro-cardiovasculaires qui v...
Carte européenne d’assurance maladie: 200 millions... Selon les derniers chiffres publiés en 2013, près de 200 millions d'Européens posséderaient déjà une carte européenne d’assurance maladie (CEAM), ce q...