De nouveaux cas de malaise chez des nourrissons lors de l’administration de Uvestérol Vitaminé ADEC ou de Uvestérol D 1500UI/mL conduisent l’Afssaps à rappeler l’importance de respecter scrupuleusement les modes d’administration de ces médicaments.

– Uvestérol Vitaminé ADEC est indiqué chez le nouveau-né (en particulier prématuré) et le nourrisson présentant une carence en vitamines A, D, E et C.

– Uvestérol D est indiqué dans la prévention et le traitement de la carence en vitamine D chez le nourrisson et l’enfant jusqu’à cinq ans, ainsi que chez les femmes enceintes ou qui allaitent et chez les personnes âgées.

Malgré le rappel des recommandations d’administration de ces médicaments en 2006 et la mise à disposition par les laboratoires Crinex d’une nouvelle seringue pour administration orale plus adaptée, de nouveaux cas de malaises ont été signalés, en particulier chez les nouveau-nés prématurés et chez les nourrissons de moins de 1 mois. Aussi, afin de limiter le risque de malaise et de fausse route, l’Afssaps rappelle la nécessité de respecter scrupuleusement les modalités d’administration de ces médicaments, en particulier chez les nouveaux nés prématurés et chez les nourrissons :

Lors de l’administration d’Uvestérol Vitaminé ADEC à un nouveau-né prématuré (dans les premières semaines après arrêt de l’alimentation par sonde), la solution doit toujours être diluée dans un peu d’eau ou de lait puis administrée dans une tétine.

En cas de reflux gastro-oesophagien , Uvestérol Vitaminé ADEC et Uvestérol D 1500UI/mL doivent systématiquement être dilués dans un peu d’eau ou de lait, puis administrés dans une tétine ou dans un biberon de faible volume.

Dans les autres situations où le produit peut être administré pur , il est impératif d’utiliser la seringue pour administration orale fournie avec le flacon, les autres seringues n’étant pas adaptées à l’administration orale de ces médicaments à des nourrissons

Dans tous les cas , l’enfant doit être installé en position semi-assise (tête en légère flexion, reposée sur le bras). Le produit doit être administré lentement pour laisser le temps au nourrisson de l’avaler naturellement. Ces 2 précautions doivent systématiquement être respectées lors de l’administration de tout médicament sous forme liquide chez un nourrisson.

Par ailleurs, l’Afssaps réfléchit à de nouvelles mesures de minimisation du risque telles que l’élaboration de recommandations de bonne pratique sur la supplémentation en vitamine D de l’adulte et de l’enfant, et la modification des modalités d’administration.

Les laboratoires CRINEX, en accord avec l’Afssaps, ont adressé aux professionnels de santé concernés* un courrier de rappel de l’ensemble des recommandations à respecter lors de l’administration des spécialités Uvestérol Vitaminé ADEC et Uvestérol D 1500UI/mL. L’Afssaps rappelle que tout effet indésirable grave ou inattendu doit être déclaré au centre de pharmacovigilance .

Source : Afssaps

A Lire également

Vaccins H1N1 : des effets indésirables sous survei... L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a présenté son dispositif de pharmacovigilance des effets indésirables qui se...
Allaitement maternel : une semaine mondiale pour p... Au niveau mondial, moins de 40% des nourrissons de moins de six mois sont allaités exclusivement au sein. La Semaine mondiale de l’allaitement materne...
Eau nettoyante douceur Prim’age : l’allié fraîcheu... Voici l’astuce fraîcheur de l’été que les mamans peuvent emprunter à leur bébé ! En effet, Prim’age est aussi parfaitement adaptée pour démaquiller dé...
Retraits de plusieurs lots de médicaments des labo... L’Afssaps indique avoir procédé le 10 janvier au retrait des spécialités exploitées par la société Alkopharm dont "l’indisponibilité immédiate n’aura ...
Vaccins contre la gastro : vigilance après le décè... L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vient de mettre à disposition  une actualisation des données de pharmacov...
Bébés : attention aux laits végétaux Laits de soja, d'amandes, de riz... L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) pointe dans un avis publié aujourd'hui les risques liés à l’alime...
Le lait maternel ou infantile, essentiel à la croi... Quand le petit enfant passe à la cuillère, le lait maternel ou infantile reste le pilier de son alimentation. Si l'enfant est nourri avec un lait infa...
Bronchiolite : l’épidémie aurait franchi son pic... Selon  l'Institut de veille sanitaire (InVS), les données recueillies dans les services hospitaliers d’urgence montrent que le nombre de recours pour ...
Surpoids : mise en garde sur un risque d’hépatotox... L’Afssaps a mis en garde vendredi contre le risque d’atteintes hépatiques rares mais graves lors d’un traitement par orlistat. Deux spécialités commer...
Protelos®: pas de suspension immédiate du marché... L’Afssaps a mis en ligne hier soir le compte-rendu de la commission d'AMM du 29 septembre 2011. Cette dernière, qui souligne que le médicament de Serv...
Mort subite du nourrisson : « Je dors sur le dos »... La mort subite du nourrisson (MSN) reste, malgré une diminution d'incidence majeure de 1500 décès à 300 par an après la campagne nationale menée en 19...
L’Afssaps renonce à promouvoir une ancienne ... L'Agence française de sécurité sanitaire et des produits de santé (Afssaps) a renoncé mercredi à promouvoir une ancienne experte des laboratoires Serv...
Médicament: l’Afssaps impliquera les associa... Après six années de collaboration, les évolutions actuelles de la réglementation et la mise en place de la nouvelle organisation de l’Afssaps (Agence ...
Prothèses PIP: l’Afssaps et la DGS remettent leur ... Le mercredi 1er février 2012, le directeur général de la Santé et le directeur général de l’Afssaps ont remis au ministre du Travail, de l’Emploi et d...
Somnifère : la Mepronizine déconseillée chez les p... L'agence des produits de santé (Afssaps) a décidé de restreindre l’usage de la Mépronizine®, un somnifère indiqué dans l'insomnie occasionnelle chez l...
Echange de lait maternel sur Internet : l’Af... L’Afssaps met "vivement en garde" les mamans  sur les risques de transmission d’agents infectieux liés à l'utilisation du réseau mondial de partage de...