A la veille de la réunion des ministres des finances du G20 organisée à Paris les 18 et 19 février, les organisations Attac, Aides membre de la Coalition Plus et Oxfam France ont lancé la campagne de mobilisation Taxe Robin des Bois en faveur d’une taxe sur les transactions financières.

« Taxer la finance pour un monde plus juste. Rejoignez le mouvement ! » est le message de Robin des Bois venu himself de la forêt de Sherwood avec sa bande à Paris hier matin pour entraîner les Français dans cette grande campagne déjà active dans plus d’une dizaine de pays à travers le monde. Inspirée par la taxe Tobin qui proposait de taxer les transactions de change, la taxe Robin des Bois s’appliquerait à toutes les transactions financières. Fixée à seulement 0,05%, elle pourrait rapporter plusieurs centaines de milliards d’euros par an, et permettrait de lutter véritablement contre la spéculation.

« La taxe Robin des Bois pourra financer les urgences sociales et environnementales mondiales, par exemple la lutte contre le sida, l’adaptation au changement climatique ou les politiques d’éducation, tout en contribuant à freiner la spéculation. Mais elle financera aussi la construction sur le long terme d’un monde plus juste et plus stable. Complément de l’aide au développement, la taxe sera décisive pour espérer atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement. » C’est du moins le message de ce collectif d’associations relayé dans un communiqué.

Le mouvement Taxe Robin des Bois, ce sont déjà des centaines de milliers de personnes à travers le monde et plus de 200 organisations. Le site internet de la campagne, propose des photos, images, bannières et idées d’actions pour aider les citoyens à passer le mot. Un blog, accessible depuis le site, permet également de suivre l’actualité de la campagne et de la taxe, en France et à travers le monde.

La campagne Taxe Robin des Bois est soutenue par les coalitions Réseau Action Climat, Action Mondiale contre la pauvreté, Action for global health et Avocats pour la santé dans le monde ; ainsi que par les organisations ATD Quart Monde, Care France, CCFD –Terre solidaire, Défi Michée, Eau Vive, Médecins du Monde, Peuples solidaires (en association avec Action Aid), Réseau Foi et Justice Afrique Europe, Sidaction, Solidarité laïque et Vision du monde.

Source : Aides
1. Bonus Janvier 468-60

A Lire également

VIH: Un guide d’AIDES accompagne les malades dans ... Avec le soutien de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie, AIDES vient de publier un guide pour accompagner les personnes touchées par le ...
Augmentation du forfait journalier : 5 association... Cinq associations ont déposé un recours devant le Conseil d’Etat pour obtenir l’annulation de l’arrêté du 23 décembre 2009 qui a augmenté le forfait j...
Eco-rénover son logement : les aides de l’Et... Les pouvoirs publics ont décidé de soutenir les particuliers souhaitant réaliser des économies d’énergie grâce à la rénovation de leur habitat. A leur...
Handicap : les plafonds de ressources pour bénéfic... Les propriétaires occupants peuvent bénéficier de subventions de l'Agence nationale de l'habitat (Anah) pour adapter leur logement et réaliser des tra...
Fashion fights HIV : Kaporal à la grande braderie ... Kaporal investit la grande braderie de la mode organisée par AIDES. Des pièces de la collection Hiver 2011-12 seront mises en vente à des prix réduits...
18e conférence internationale sur le sida : les en... La 18e conférence internationale sur le sida se déroule du 18 au 23 juillet 2010 en Autriche à Vienne. Son thème : "Des droits ici, des droits mainten...
VIH/sida : le gel CAPRISA, une nouvelle piste de p... Au coeur d'un engouement médiatique, un gel microbicide, sorte de « protection chimique » contre le VIH :  un gel que l’on applique sur les muqueuses ...
Sida : tripoter l’application “Sexy fi... L'association de lutte contre le sida AIDES crée le buzz avec sa nouvelle application "Sexy Fingers". La nouvelle pédagogie de Aides pour lutter contr...