Le groupe de chimie Rhodia lance pour la première fois en France un « congé grand-parental ». Objectif : inciter ses salariés de plus de 50 ans à travailler plus longtemps au sein de l’entreprise en passant au temps partiel.

 Le quotidien Les Echos expliquait lundi dernier le projet interne au groupe Rhodia : “A partir de 50 ans, tout salarié qui le souhaite (qu’il ait en réalité des petits-enfants ou non) peut basculer à temps partiel, avec toutefois un taux minimum d’activité de 80 % (un seuil que Rhodia pourrait baisser à terme) et, surtout, sous réserve de prolonger son activité au-delà de l’âge de son départ à la retraite à taux plein d’une durée équivalente au temps libre ainsi dégagé”. Un tiers des effectifs du groupe (soit  1 500 personnes) seraient concernés en France.

Peut-être une nouvelle façon pour les salariés de plus de 50 ans de concilier temps libre et vie professionnelle ?! Reste à savoir si d’autres entreprises suivront cette démarche.

Source : www.lesechos.fr