A la demande de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT), en partenariat avec la Direction générale de la santé, le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes), lancent une campagne d’affichage facilitant le dialogue sur les dangers du tabac, de l’alcool et des drogues.

 Les pharmaciens sont un relais essentiel pour les actions relatives à la prévention, aux soins et à la réduction des risques en matière de drogues et de toxicomanies. En raison de leur grande accessibilité au public et de la disponibilité des professionnels qui y travaillent, les pharmacies sont un lieu où les actions de prévention en direction du public peuvent être menées de manière efficace. Le pharmacien peut en effet repérer de manière précoce une conduite addictive, écouter un usager, un parent ou ami, conseiller et, le cas échéant, orienter vers une structure généraliste ou spécialisée.

Aujourd’hui, les pharmaciens participent largement à l’aide au sevrage tabagique. Selon le dernier Baromètre santé médecins /pharmaciens de l’Inpes, neuf pharmaciens sur dix (91,8 %) parlent spontanément de tabac avec leurs clients. Certains d’entre eux sont activement impliqués dans la prévention, la réduction des risques et l’aide à l’arrêt de toute consommation de drogues illicites, notamment à destination des usagers de drogues par voie injectable via la délivrance de kits d’injection stériles (Stéribox®) et de traitements de substitution aux opiacés1.

Pour d’autres, en revanche, les questions liées à l’usage de produits psychoactifs (en particulier l’alcool ou les produits illicites) restent délicates à évoquer, pour de nombreuses raisons : réticences du patient ; manque d’information du professionnel ; espace restreint de confidentialité ; difficultés éthiques ou pratiques (manque d’outils) pour repérer certaines consommations…

Pour inviter au dialogue, les 4 affiches posent une série de questions concrètes :

· la 1ère «La dépendance, ça commence quand? Et moi, j’en suis où?» invite à s’interroger sur son niveau de consommation, quel que soit le produit consommé (alcool, tabac, autres drogues) ;

· la 2e « Qu’est-ce que je recherche? Qu’est-ce que je risque?» invite à s’interroger sur ses raisons de

· la 3e «J’en ai vraiment besoin pour faire la fête?» est plus spécifiquement destinée aux jeunes, pour les amener à se questionner sur les raisons des consommations dites festives ;

· la 4e «Qui peut m’aider à réduire les risques? A diminuer ma consommation ? A l’arrêter complètement ?» invite à demander de l’aide afin d’être orienté vers un médecin ou une structure de soins.

A Lire également

Médicaments : des ruptures de stocks de plus en pl... L'Académie de pharmacie a publié mercredi ses recommandations pour faire aux problèmes d'approvisionnement de médicaments qui se multiplient dans les ...
Doctissimo lance son site de vente de parapharmaci... Produits de parapharmacie et médicaments sans ordonnances.... Doctissimo a annoncé lundi le lancement de Doctipharma.fr, un nouveau site de e-commerce...
Publicité sur l’alcool: 500 acteurs de la santé pu... Alors que l’Assemblée Nationale a adopté dans le cadre de la loi Macron, un amendement permettant une distinction entre l'information et la publicité ...
L’alcool serait à l’origine de 49 000 ... Selon une étude parue dans L''European Journal of Public Health, la consommation d’alcool en France serait responsable de près de 49 000 morts en 2009...
Alcool : l’Inpes relance sa campagne sur la consom... En mars dernier, l’Inpes et le ministère de la santé lançaient une nouvelle campagne d’information destinée à faire prendre conscience qu’une consomma...
23.000 pharmacies partent en campagne « Etre docteur en pharmacie ne suffit pas pour délivrer des médicaments", souhaite faire entendre l’Ordre national des pharmaciens. C'est pourquoi ce ...
Un rapport préconise 10 nouvelles mesures anti-tab... Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, a reçu la semaine dernière le rapport du député Yves Bur. Afin de diviser par deux l...
Médicaments génériques : l’Académie de médecine fa... Dans un rapport publié en ligne, l'Académie nationale de médecine appelle à plusieurs mesures de précaution pour leur utilisation. Elle appelle égalem...
En CM2, un élève sur deux a déjà bu de l’alc... Le rapport social de l'Insee publié cette semaine révèle notamment qu'en CM2 plus d'un élève sur deux a déjà consommé de l'alcool. Dans son étude r...
Tabac : des risques spécifiques aux femmes Quelles sont les répercussions du tabac sur la santé des femmes ? Tabac, contraception et risque cardiovasculaire : certaines associations sont à évit...
Tabac : « on refume dans les entreprises » A l’occasion du troisième anniversaire de l’interdiction de fumer, l’Association « Les Droits des Non-Fumeurs » (DNF) tire la sonnette d’alarme : « on...
Tabac : Yvan Attal réalise un spot contre la cigar... Aujourd’hui, 40% des fumeurs de 12 à 25 ans sont déjà dépendants du tabac. Droits des Non-Fumeurs lance son nouveau film publicitaire réalisé gracieus...
Entre 10 et 15 ans, 61% des ados qui ont essayé la... Près des 2/3 des collégiens mangent entre 2 et 4 fruits et légumes par jour et ils sont 36% à pratiquer une activité physiques 2 à 3 fois par semain...
Un petit QI augmenterait le risque de maladies car... Selon une étude publiée dans l' European Journal of Cardiovascular Prevention and Rehabilitation, un faible quotient intellectuel serait, juste après ...
Alcool et cancer : plus de la moitié des Français... Selon un sondage réalisé par Opinion Way pour la Ligue contre le cancer(1), les Français sous-estiment les risques liés à l'alcool : seulement 23% des...
Dossier Pharmaceutique : 28 millions de patients e... En septembre 2013, plus de 98% des officines sont raccordées au Dossier Pharmaceutique (DP) et plus de 28 millions de patients ont ouvert un dossier. ...