A la demande de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT), en partenariat avec la Direction générale de la santé, le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes), lancent une campagne d’affichage facilitant le dialogue sur les dangers du tabac, de l’alcool et des drogues.

 Les pharmaciens sont un relais essentiel pour les actions relatives à la prévention, aux soins et à la réduction des risques en matière de drogues et de toxicomanies. En raison de leur grande accessibilité au public et de la disponibilité des professionnels qui y travaillent, les pharmacies sont un lieu où les actions de prévention en direction du public peuvent être menées de manière efficace. Le pharmacien peut en effet repérer de manière précoce une conduite addictive, écouter un usager, un parent ou ami, conseiller et, le cas échéant, orienter vers une structure généraliste ou spécialisée.

Aujourd’hui, les pharmaciens participent largement à l’aide au sevrage tabagique. Selon le dernier Baromètre santé médecins /pharmaciens de l’Inpes, neuf pharmaciens sur dix (91,8 %) parlent spontanément de tabac avec leurs clients. Certains d’entre eux sont activement impliqués dans la prévention, la réduction des risques et l’aide à l’arrêt de toute consommation de drogues illicites, notamment à destination des usagers de drogues par voie injectable via la délivrance de kits d’injection stériles (Stéribox®) et de traitements de substitution aux opiacés1.

Pour d’autres, en revanche, les questions liées à l’usage de produits psychoactifs (en particulier l’alcool ou les produits illicites) restent délicates à évoquer, pour de nombreuses raisons : réticences du patient ; manque d’information du professionnel ; espace restreint de confidentialité ; difficultés éthiques ou pratiques (manque d’outils) pour repérer certaines consommations…

Pour inviter au dialogue, les 4 affiches posent une série de questions concrètes :

· la 1ère «La dépendance, ça commence quand? Et moi, j’en suis où?» invite à s’interroger sur son niveau de consommation, quel que soit le produit consommé (alcool, tabac, autres drogues) ;

· la 2e « Qu’est-ce que je recherche? Qu’est-ce que je risque?» invite à s’interroger sur ses raisons de

· la 3e «J’en ai vraiment besoin pour faire la fête?» est plus spécifiquement destinée aux jeunes, pour les amener à se questionner sur les raisons des consommations dites festives ;

· la 4e «Qui peut m’aider à réduire les risques? A diminuer ma consommation ? A l’arrêter complètement ?» invite à demander de l’aide afin d’être orienté vers un médecin ou une structure de soins.

A Lire également

Fumer coûtera plus cher à partir du 6 janvier 2014... Bernard Cazeneuve, le Ministre du budget, vient d’officialiser les prix du tabac applicables en janvier 2014. Ces derniers augmenteront, à compter du ...
Médicaments : la France bientôt face à une pénurie... L’Ordre des pharmaciens s'inquiète du manque de certains médicaments qui frapperait de plus en souvent les officines et les hôpitaux. En cause, "la mo...
“L’alcool, 2ème facteur de risque de cancer ... L’Institut national du cancer a rappelé jeudi les enjeux majeurs de santé publique que sont les liens entre alcool et cancer et l’impact de la communi...
La consommation d’alcool en hausse chez les adoles... Selon les résultats de l’enquête Espad menée tous les 4 ans dans plus de 35 pays européens, l’usage du tabac et du cannabis est en baisse chez les ado...
Les médicaments sans ordonnances ne seront pas ven... Dans une lettre rendue publique vendredi par l’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO), la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a...
Retraits et rappel de lots de médicaments: les pha... A partir du 3 novembre 2011, l’Afssaps et le Conseil national de Ordre des pharmaciens (CNOP) vont mettre en place un système d'information plus perfo...
Médicaments : les dépenses en baisse en 2012 Selon la Caisse Nationale d'Assurance maladie (CNAM), les remboursements de médicaments de ville ont connu en 2012 une baisse de 0,8%, soit 22,66 mds ...
Les pharmaciens disent non à la vente de médicamen... Sites illégaux arborant des croix vertes, vente de Viagra et Prozac à volonté ou encore offres fidélité sur des médicaments... "Internet, pour nous, c...
L’Inpes dénonce à son tour la campagne «d... Après la Haute Autorité de Santé (HAS), l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) dénonce à son tour  la campagne de publ...
Une campagne pour rappeler que le médicament n’est... L’Ordre national des pharmaciens vient de lancer une nouvelle campagne afin de rappeler au grand public à l’importance des pharmacies et des pharmacie...
« Contre les drogues, chacun peut agir » : les par... L’Inpes, la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT) et le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé lanc...
Fêtes et mariages : pensez au retour de vos invité... Pour éviter que vos fêtes ne tournent au drame, anticipez la question de l’alcool et de la conduite ! C’est le conseil de la Prévention Routière qui c...
La toux du fumeur peut cacher une BPCO Le saviez-vous ? La toux du fumeur peut cacher une Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (PBCO). Alors qu’elle est la cause de près de 18 000 mor...
Alcool: les Français consomment de moins en moins ... Selon le Baromètre 2013 de la consommation des boissons alcoolisées en France, présenté jeudi par Entreprise & Prévention, les achats de boissons ...
Pratique : avant les vacances, pensez à ouvrir un ... Le Dossier Pharmaceutique (DP) est encore peu connu du public. Ce sont les pharmaciens d’officine et leurs équipes qui proposent ce service gratuit qu...
Tabac et jeunes : une nouvelle campagne sur le ris... La première cigarette - surtout quand elle est précoce - peut être le premier pas vers une consommation régulière : les élèves de troisième sont déjà ...