A la demande de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT), en partenariat avec la Direction générale de la santé, le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes), lancent une campagne d’affichage facilitant le dialogue sur les dangers du tabac, de l’alcool et des drogues.

 Les pharmaciens sont un relais essentiel pour les actions relatives à la prévention, aux soins et à la réduction des risques en matière de drogues et de toxicomanies. En raison de leur grande accessibilité au public et de la disponibilité des professionnels qui y travaillent, les pharmacies sont un lieu où les actions de prévention en direction du public peuvent être menées de manière efficace. Le pharmacien peut en effet repérer de manière précoce une conduite addictive, écouter un usager, un parent ou ami, conseiller et, le cas échéant, orienter vers une structure généraliste ou spécialisée.

Aujourd’hui, les pharmaciens participent largement à l’aide au sevrage tabagique. Selon le dernier Baromètre santé médecins /pharmaciens de l’Inpes, neuf pharmaciens sur dix (91,8 %) parlent spontanément de tabac avec leurs clients. Certains d’entre eux sont activement impliqués dans la prévention, la réduction des risques et l’aide à l’arrêt de toute consommation de drogues illicites, notamment à destination des usagers de drogues par voie injectable via la délivrance de kits d’injection stériles (Stéribox®) et de traitements de substitution aux opiacés1.

Pour d’autres, en revanche, les questions liées à l’usage de produits psychoactifs (en particulier l’alcool ou les produits illicites) restent délicates à évoquer, pour de nombreuses raisons : réticences du patient ; manque d’information du professionnel ; espace restreint de confidentialité ; difficultés éthiques ou pratiques (manque d’outils) pour repérer certaines consommations…

Pour inviter au dialogue, les 4 affiches posent une série de questions concrètes :

· la 1ère «La dépendance, ça commence quand? Et moi, j’en suis où?» invite à s’interroger sur son niveau de consommation, quel que soit le produit consommé (alcool, tabac, autres drogues) ;

· la 2e « Qu’est-ce que je recherche? Qu’est-ce que je risque?» invite à s’interroger sur ses raisons de

· la 3e «J’en ai vraiment besoin pour faire la fête?» est plus spécifiquement destinée aux jeunes, pour les amener à se questionner sur les raisons des consommations dites festives ;

· la 4e «Qui peut m’aider à réduire les risques? A diminuer ma consommation ? A l’arrêter complètement ?» invite à demander de l’aide afin d’être orienté vers un médecin ou une structure de soins.

A Lire également

Lutte contre le tabac: quel bilan pour la loi Evin... Texte fondateur dans la lutte contre le tabagisme, la loi Evin a interdit la publicité sur le tabac, permis l'augmentation du prix du tabac et posé l'...
Alimentation, alcool… 40% des cancers pourra... Le Ministère des Solidarités et de la Santé et l’Institut national du cancer lancent  à partir d’aujourd’hui une nouvelle campagne dans l’objectif d’i...
Les pharmaciens disent non à la vente de médicamen... Sites illégaux arborant des croix vertes, vente de Viagra et Prozac à volonté ou encore offres fidélité sur des médicaments... "Internet, pour nous, c...
Le baclofène sur le point d’être remboursé ?... Le Figaro a rapporté jeudi l’annonce faite hier par le Pr Philippe Jaury, coordinateur national de l’essai Bacloville, devant l’Académie nationale de ...
Un petit QI augmenterait le risque de maladies car... Selon une étude publiée dans l' European Journal of Cardiovascular Prevention and Rehabilitation, un faible quotient intellectuel serait, juste après ...
Tabagisme: de nouvelles images choc sur les paquet... “Des avertissements visuels qui atténuent l'image positive de la cigarette”: en clair, les images-choc et les slogans dissuasifs devraient être bientô...
Les nouveaux prix du tabac en vigueur depuis le 13... Le Ministère des Solidarités et de la Santé et la Douane ont annoncé lundi 13 novembre l’entrée en vigueur des nouveaux prix du tabac. Le prix moyen d...
Un nouveau traitement contre la dépendance à lR... L’Agence européenne du médicament (EMA) vient de donner son feu vert à la mise sur le marché de Selincro (nalmefene), un traitement du laboratoire pha...
Addictions : il n’y a pas que l’alcool ou la drogu... Simplement « accro » ? Plus ? Dans votre entourage, quelqu’un est-il victime d’une ou plusieurs addictions comportementales ? Il ne s’agit pas des ...
Arrêter de fumer: oui, mais comment faire? Le Pr. Gilbert Lagrue a créé en juin 1999 une fondation pour la recherche (1) sur la dépendance tabagique qui porte son nom. Il est considéré comme l’...
Et si j’arrêtais de fumer ? La rentrée est souvent un moment privilégié pour prendre de bonnes résolutions. C'est pourquoi le ministère de la Santé lance une campagne de communic...
Publicité sur l’alcool: 500 acteurs de la santé pu... Alors que l’Assemblée Nationale a adopté dans le cadre de la loi Macron, un amendement permettant une distinction entre l'information et la publicité ...
En CM2, un élève sur deux a déjà bu de l’alc... Le rapport social de l'Insee publié cette semaine révèle notamment qu'en CM2 plus d'un élève sur deux a déjà consommé de l'alcool. Dans son étude r...
Grossesse: trop d’alcool chez les femmes de milieu... Une étude du Centre Fédéral d'Education à la Santé, publiée dans le journal allemand Bild, révèle que les femmes des milieux aisés consommeraient plus...
Tabac: 1ère motivation des fumeurs pour arrêter, l... Selon les résultats du baromètre Ifop / NiQuitin® 2013, les principales motivations des fumeurs pour arrêter ou réduire leur consommation sont, pour 4...
Retraits et rappel de lots de médicaments: les pha... A partir du 3 novembre 2011, l’Afssaps et le Conseil national de Ordre des pharmaciens (CNOP) vont mettre en place un système d'information plus perfo...